Confinement: de combien de jours de réserves alimentaires les Français disposent-ils en moyenne?

Auteur : Pas de commentaire Partager :

Les catégories les plus pauvres disposent de plus de réserves de vivres, ainsi que les séniors et les personnes ayant un grand logement

Douze jours, c’est en moyenne ce dont disposent les Français en termes de réserves alimentaires sans avoir besoin de se ravitailler, selon une étude Ifop pour Depanneo, réalisée du 21 au 23 mars.
Plus de la moitié des sondés (56%) estiment qu’ils ont moins de 15 jours de réserves et 38% disposent de moins d’une semaine.

Dans un contexte d’incertitude sur le maintien des prix alimentaires et sur la durée du confinement, l’Ifop observe que ce sont les catégories les plus pauvres qui disposent le plus de jours de vivres (12,7 jours en moyenne contre 11,1 jours pour les plus hauts revenus) et ceux qui s’attendent à un confinement long (16 jours de vivre pour ceux jugeant qu’il va durer plus de 60 jours).
A noter également, 46% des jeunes de 18 à 24 ans disposent de moins de 7 jours de réserves alimentaires contre 33% des séniors de plus de 65 ans.

Le manque de place pour stocker est aussi un facteur important de différenciation entre les Français, ceux disposant de moins de 30 m2 n’ont qu’une dizaine de jours de stocks en moyenne contre 13 pour ceux dépassant les 100 m2.

Au total ce sont 53% des sondés qui déclarent avoir fait des stocks de produits alimentaires depuis l’éclatement de l’épidémie, soit une progression spectaculaire de +35 points par rapport au 15 mars.

Les Français ont aussi cherché à s’équiper de véritables kits de survie en achetant plus qu’à l’accoutumée du savon ou du gel hydro-alcoolique (34% l’ont déjà fait et 26% envisagent de le faire), des médicaments (respectivement 28% et 18%) et même des produits d’entretien ou de bricolage (16% et 15%).
Indisponibles sur le marché, seuls les masques manquent dans l’attirail des Français (seuls 8% en ont acheté plus que d’habitude).
Par ailleurs, 17% des sondés ont retiré de l’argent et 18% envisagent de le faire.

L’annonce du confinement a poussé les Français à se tourner vers des achats ne nécessitant pas de quitter leur domicile, ainsi un quart des Français (27%) déclarent avoir réalisé plus qu’à l’accoutumée des achats en ligne et autant (24%) envisagent de le faire.
L’étude constate aussi le développement des livraisons à domicile:
. 18% des sondés ont fait livrer plus que d’habitude des colis non alimentaires et 16% envisagent de le faire.
. ces proportions sont de 6% et 14% pour les produits alimentaires (repas ou nourriture).


Méthodologie de l’étude:

Emmanuel Charonnat


Ce qu’il faut retenir

. En moyenne, les Français disposent de douze jours en termes de réserves alimentaires sans avoir besoin de se ravitailler

. Les catégories les plus pauvres disposent de plus de jours de vivres, ainsi que les séniors et les personnes ayant un grand logement

. 53% des sondés ont fait des stocks de produits alimentaires depuis l’éclatement de l’épidémie, soit +35 points en une semaine

. 34% ont fait des stocks de savon ou de gel hydro-alcoolique, 28% de médicaments et 16% de produits d’entretien ou de bricolage

. 27% des Français ont réalisé plus qu’à l’accoutumée des achats en ligne, et 18% ont fait livrer plus que d’habitude des colis non alimentaires


Lire aussi :

Nos articles liés au Covid-19

. Une période de confinement propice aux activités sportives… à domicile (mars 2020)

. Confinement et grande conso: la France à géographie variable (mars 2020)

Début du confinement: les grandes surfaces commencent à souffrir par rapport aux petites surfaces (mars 2020)

Début du confinement: les pertes d’activité et de consommation en France sont estimées à -35% par rapport à la normale (mars 2020)

Covid-19 et les marques: Carrefour utile, Leroy Merlin manquante, Canal+ solidaire (mars 2020)

Médias sociaux et covid-19: WhatsApp est l’appli dont l’utilisation a le plus progressé (mars 2020)

Publicité et covid-19: 67% des Français attendent que les marques parlent de leur utilité dans la nouvelle vie quotidienne (mars 2020)

Covid-19: stockage de produits alimentaires et d’hygiène avant le confinement (mars 2020)

Quelles sont les sources d’info jugées les plus fiables sur le Covid-19? (mars 2020)

8 instituts d’études scrutent les effets de la crise du Covid-19 (mars 2020)

Grande conso et Covid-19: afflux de commandes en Drive et en livraison à domicile (mars 2020)

Les premiers effets du Covid-19 sur la consommation et le e-commerce en France (mars 2020)

Hygiène et Covid-19: comment évolue l’image de la marque Sanytol? (mars 2020)


Accès à l’étude Ifop

Article précédent

La consommation TV en France a augmenté de +20% entre mars 2019 et mars 2020

Article suivant

Une période de confinement propice aux activités sportives… à domicile

Vous pourriez également aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *