Les Français pensent que l’Histoire est nécessaire pour réellement comprendre l’actualité

Auteur : Aucun commentaire Partager :

Les Français font part d’un intérêt prononcé pour l’Histoire, en particulier pour l’Histoire de France, du monde, de leur ville ou région

Harris Interactive a mené en juillet dernier, pour le magazine L’Histoire, une étude sur le rapport des Français à l’Histoire.

De manière générale, les Français font part d’un intérêt prononcé pour l’Histoire, en particulier pour l’Histoire de France (83%), du monde (78%) ou de leur ville ou région (75%).
L’intérêt pour ces différents pans de l’Histoire est en hausse depuis 2019 (entre +3 et +7 points).
Ils sont un peu moins nombreux à déclarer s’intéresser à leur histoire familiale (71%) et à l’histoire des pays européens (69%).
Au global, 93% des Français déclarent s’intéresser à au moins une des facettes de l’Histoire et la moitié d’entre eux indiquent s’intéresser à toutes (49%), un intérêt particulièrement marqué auprès des 35 ans et plus (53%) et des plus diplômés (54% des Bac+2).

 

Si les Franciliens déclarent plus s’intéresser à l’Histoire du monde ou de l’Europe, les habitants du Nord-Ouest sont davantage attirés par l’Histoire locale, et les femmes par leur histoire familiale (76% vs 66% des hommes).

 

Pour s’informer sur l’Histoire, les Français placent surtout leur confiance dans des sources institutionnelles: les musées (94% leur font confiance), les livres d’histoire (91%) et les médias spécialisés (87% pour les chaînes télévisées spécialisées, 84% pour la presse spécialisée).
En revanche, les canaux digitaux comme les podcasts (47%), les vidéos de vulgarisation sur Youtube (37%) ou les comptes spécialisés sur les réseaux sociaux (31%) suscitent plus de défiance de la part des Français.

 

Si les musées, les expositions et les livres d’Histoire recueillent des niveaux de confiance similaires entre les plus jeunes et les plus âgés, les moins de 35 ans semblent accorder davantage de confiance que leurs ainés aux formats numériques: plateformes de streaming, podcasts, Youtube, comptes sur les réseaux sociaux.

 

Cet intérêt des Français pour l’Histoire se traduit par l’importance que ces derniers lui accordent: 9 sondés sur 10 déclarent que l’Histoire est nécessaire pour appréhender le monde contemporain, que ce soit pour comprendre les racines culturelles des sociétés (94%), disposer d’une bonne culture générale (94%) ou encore pour réellement comprendre l’actualité (88%).
Cette importance accordée à l’Histoire est en hausse depuis 2019 et encore plus prononcée chez les Français les plus âgés et ceux disposant d’un niveau de diplôme supérieur à Bac+2.

 

Quand on interroge les Français sur leur période historique favorite, on constate que le niveau intérêt croit avec la récence de la période. Plus de 8 Français sur 10 déclarent être intéressés par les époques contemporaine (82%) et moderne (81%), plus de 7 sur 10 par le Moyen-Âge (76%) et l’Antiquité (71%), et 63% par la Préhistoire.

 

Méthodologie:
. Enquête réalisée en ligne, du 15 au 20 juillet 2022, auprès d’un échantillon de 1120 personnes, représentatif des Français âgés de 18 ans et plus.
. Méthode des quotas et redressement appliqués aux variables suivantes: sexe, âge, catégorie socioprofessionnelle, région et taille d’agglomération de l’interviewé(e).

 

Emmanuel Charonnat


Ce qu’il faut retenir

. Les Français font part d’un intérêt prononcé pour l’Histoire, en particulier pour l’Histoire de France, du monde ou de leur ville ou région, un intérêt en hausse depuis 2019

. Si les Français manifestent un niveau de confiance élevé envers les sources d’informations institutionnelles (musées, livres, médias traditionnels), ils sont nettement moindres à faire confiance aux canaux digitaux

. Ces niveaux de confiance varient selon l’âge, les plus jeunes faisant état de davantage de confiance envers les outils numériques (podcasts, Youtube, comptes sur les réseaux sociaux) que leurs ainés

. 88% des sondés estiment que l’Histoire est nécessaire pour réellement comprendre l’actualité

. Plus la période historique est récente, plus elle intéresse les Français


Lire aussi :

. Les récits bibliques s’effacent progressivement des mémoires collectives (juin 2022)

Face aux superstitions, une France si peu cartésienne (avril 2022)

Les filles lisent plus pour leur plaisir que les garçons (avril 2022)

Quels sont les pays et les monuments que les jeunes aimeraient photographier? (août 2021)

Parcs d’attraction, festivals, monuments, musées… où vont les préférences des Français? (février 2020)

Quels sont les sites ou monuments que les Européens aimeraient le plus voir dans le monde? (juin 2019)

12 insights sur l’attachement des Français à leur patrimoine culturel (mai 2019)

. Les Français toujours férus d’Histoire (avril 2019)

11 enseignements sur les Français et les activités culturelles (avril 2018)

Les Français fréquentent de plus en plus les musées, les expos et les monuments  (mai 2017)


Accès à l’étude Harris Interactive

Article précédent

Les études de la semaine du 3 octobre 2022

Article suivant

Un Français sur deux pourrait envisager d’aller vivre au Portugal

Vous pourriez également aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.