12 insights sur l’attachement des Français à leur patrimoine culturel

Auteur : Pas de commentaire Partager :

72% des Français estiment qu’il est normal que les entreprises privées participent au financement de l’entretien du patrimoine

Dans une étude BVA pour la Presse Régionale menée en mai, 86% des Français se déclarent attachés à leur patrimoine culturel, 37% se disant même «très attachés». Dans le détail, ce sont les personnes âgées (94%) et les cadres (92%) qui se montrent davantage attachés au patrimoine culturel français alors que les 18-24 ans (79%) et les individus n’ayant pas de diplôme (69%) le sont un peu moins.

Les Français sont quasi-unanimes concernant le rôle du patrimoine dans la découverte de la diversité des régions de France (96%) ou encore la contribution de ce dernier au rayonnement de la France dans le monde (96%). En revanche, ils apparaissent un peu moins convaincus à propos de son accessibilité, 74% des répondants estimant que le patrimoine culturel est accessible à tous.

Près des trois quarts des Français pensent que l’accès au patrimoine est aujourd’hui trop cher en France (72%).

Une majorité de Français déclarent faire régulièrement des visites à la fois autour de chez eux (67%) et ailleurs en France (59%), une habitude plus répandue parmi les cadres, les séniors de 65 ans et plus et les urbains.

95% des Français jugent important de protéger le patrimoine, une majorité considérant même qu’il est «tout à fait» important d’entreprendre des actions en ce sens (55%). Là encore, les plus de 65 ans (66%), les cadres (64%) et les individus ayant un diplôme supérieur ou égal à Bac +2 (63%) apparaissent comme particulièrement concernés par la préservation du patrimoine.

Concernant les actions concrètes en faveur du patrimoine, les Français sont un tiers à être prêts à donner de l’argent (34%) et plus d’un sur deux à se dire enclins à y consacrer du temps de loisir (59%).

31% des Français déclarent avoir déjà donné pour la conservation du patrimoine, et le don moyen est d’environ 267€.

Concernant les acteurs jugés prioritaires pour la protection du patrimoine culturel, plus des 2/3 des interviewés citent l’Etat (68%) devant les régions (41%), les fondations (19%) et les départements (18%).

Si les Français estiment en grande majorité qu’il est normal que le financement de l’entretien du patrimoine soit réalisé par les fondations (88%), les jeux (78%), les entreprises privées (72%) ou le crowdfunding (69%), ils sont en revanche plus partagés sur les financements émanant de sources étrangères. Ainsi, 54% se disent favorables au financement provenant de mécènes étrangers et seuls 31% se déclarent en faveur du financement par les Etats étrangers.

21% des Français disent avoir participé au tirage du Loto du patrimoine.

Aux yeux d’une majorité de Français, le patrimoine religieux (62%) et les monuments civils et sites archéologiques (50%) apparaissent comme le plus suffisamment mis en valeur en France. A contrario, les répondants jugent majoritairement que les traditions et coutumes locales (63%) ou encore le patrimoine industriel (72%) ne sont pas assez mis en valeur et nécessitent des efforts accrus.

Enfin, à propos des vecteurs de mise en valeur du patrimoine, les Français pour près de 2/3 d’entre eux saluent l’action de la Presse régionale (65%) et des collectivités locales (65%) alors que seule une minorité de sondés estiment que la presse nationale (42%) et l’Etat (40%) mettent suffisamment en valeur le patrimoine.

Cette étude a été menée, en ligne du 13 au 15 mai 2019, auprès d’un échantillon de 1200 Français interrogés.
La représentativité de l’échantillon a été assurée grâce à la méthode des quotas et à un redressement appliqués aux variables suivantes : sexe, âge, profession de la personne de référence du ménage et de la personne interrogée, région et catégorie d’agglomération.
Les réponses de certaines catégories de population sont mises en exergue lorsqu’elles se distinguent significativement de la moyenne.

Emmanuel Charonnat


Ce qu’il faut retenir

. 86% des Français se déclarent attachés à leur patrimoine culturel, 37% se disant même «très attachés»

. 74% des sondés estiment que le patrimoine culturel est accessible à tous mais 72% pensent que cet accès est aujourd’hui trop cher

. 67% des Français déclarent faire régulièrement des visites autour de chez eux et 59% ailleurs en France,

. 95% des Français jugent important de protéger le patrimoine (dont 55% «tout à fait»)

. 72% des Français estiment qu’il est normal que les entreprises privées participent au financement de l’entretien du patrimoine

. Pour une majorité des répondants, les traditions et coutumes locales (63%) et surtout le patrimoine industriel (72%) ne sont pas assez mis en valeur


Lire aussi :

. nos articles sur la culture

. Les Français toujours férus d’Histoire (avril 2019)

Dématérialisation de la culture : pour ou contre?  (mai 2018)

11 enseignements sur les Français et les activités culturelles  (avril 2018)

Les Parisiens aiment Paris mais veulent la quitter (octobre 2017)

A l’école, quelle était votre matière préférée?  (octobre 2017)

Les Français fréquentent de plus en plus les musées, les expos et les monuments  (mai 2017)

Les Français et les étrangers n’ont pas du tout la même image de la France  (décembre 2016)

Le mécénat à nouveau en croissance en France  (mai 2016)


Accès à l’étude BVA pour la Presse Régionale

Article précédent

Huit enseignements sur les consommateurs français et le Drive

Article suivant

Que font les Français avec l’appli mobile de leur banque?

Vous pourriez également aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *