Début du confinement: les grandes surfaces commencent à souffrir par rapport aux petites surfaces

Auteur : Pas de commentaire Partager :

Les catégories de l’épicerie salée et des surgelés salés doublent leurs ventes par rapport à l’an dernier

Après l’envolée de la semaine précédente (+38%), la semaine du 16 au 22 mars a montré à nouveau une forte progression du CA de la grande consommation (+30%), selon Nielsen, grâce au rush observé lundi 16 et mardi 17 au matin.
En particulier, la journée du lundi a connu un bond de +237%! Le mardi (+35%) a été hybride, le confinement ayant commencé à midi.
Correspondant aux achats en période de confinement, la suite de la semaine a été plus modérée, avec des baisses le mercredi et le week-end, tandis que le jeudi et le vendredi ont été en hausse. Sur les 5 jours du mercredi 18 au dimanche 22 mars, le repli est de -5% par rapport aux mêmes jours de 2019.

Magasins de proximité et e-commerce ont les préférences des foyers en ce début de confinement
Si la hausse est de +30% en moyenne, les tendances sont très disparates entre les circuits. Le e-commerce poursuit sa tendance très positive: +74% pour le Drive et +90% pour la livraison à domicile.
Les grandes surfaces commencent à souffrir par rapport aux petites surfaces. Ces dernières permettent aux consommateurs de limiter le temps passé en-dehors du domicile, et ont les faveurs des Français sur ces premiers jours de confinement. Les magasins de proximité sont en progression de +74% dans les zones rurales et de +62% dans les zones urbaines. Les Supers gagnent +39% tandis que les plus grands Hypers sont à peine en hausse (+3%).  

D’ailleurs, en enlevant la journée du lundi 16 mars (pré-confinement), les hypermarchés souffrent encore plus, avec une chute de CA de -24% pour les plus grands et de -14% pour les moins grands.

Nielsen observe le même phénomène en Italie, avec des baisses de CA à deux chiffres dans les hypermarchés.

Epicerie et surgelés salés sur leur lancée
Les ménages ont poursuivi leurs achats de surgelés salés et épicerie salée, avec notamment le riz à +123%, les pâtes à +122%, les conserves de légumes à +86%, la purée à +143%, les plats cuisinés en boîtes italiens à +159%, les plats cuisinés en boîtes traditionnels à +129%, la volaille surgelée à +116%, les poissons surgelés à +108%, la viande surgelée à +109%…
Le rayon papier n’est pas en reste avec le papier-toilettes et les essuie-tout à +92%.

Emmanuel Charonnat


Ce qu’il faut retenir

. Après +38% la semaine précédente, le CA de la grande consommation augmente de +30% la semaine du 16 au 22 mars, grâce au lundi (+237%)

. Le e-commerce affiche les plus fortes hausses avec le Drive à +74% et la livraison à domicile à +90%

. Les magasins de proximité sont en progression de +74% dans les zones rurales et de +62% dans les zones urbaines, alors que les plus grands Hypers sont à peine en hausse (+3%)

. En enlevant la journée du 16 mars (pré-confinement), les hypermarchés accusent une chute de CA de -24% pour les plus grands et de -14% pour les moins grands (du 17 au 22 mars)

. Les catégories de l’épicerie salée et des surgelés salés doublent leurs ventes par rapport à l’an dernier


Lire aussi :

. Nos articles liés au Covid-19

. Covid-19: stockage de produits alimentaires et d’hygiène avant le confinement (mars 2020)

. Quelles sont les sources d’info jugées les plus fiables sur le Covid-19? (mars 2020)

. 8 instituts d’études scrutent les effets de la crise du Covid-19 (mars 2020)

Grande conso et Covid-19: afflux de commandes en Drive et en livraison à domicile (mars 2020)

. Hygiène et Covid-19: comment évolue l’image de la marque Sanytol? (mars 2020)

Les premiers effets du Covid-19 sur la consommation et le e-commerce en France (mars 2020)


Accès à la publication de Nielsen

Article précédent

Internet et Covid-19: comment évolue la fréquentation par type de sites en Europe au 1er trimestre?

Article suivant

Quel est l’impact attendu du Covid-19 selon les populations du G7?

Vous pourriez également aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.