Publicité et Covid-19: 67% des Français attendent que les marques parlent de leur utilité dans la nouvelle vie quotidienne

Auteur : Aucun commentaire Partager :

…mais attention, les marques ne doivent pas être perçues comme exploitant la situation

Kantar a mis en place un baromètre mondial visant à étudier comment le Covid-19 influence les comportements des consommateurs, leurs attitudes et leurs attentes. La première vague a interrogé 25 000 consommateurs dans 30 pays entre le 14 et le 23 mars.

L’un des volets de ce baromètre concerne le rapport aux marques et à la publicité pendant la crise sanitaire:

. Les consommateurs s’attendent à ce que les marques qu’ils choisissent s’occupent d’abord et avant tout de leurs collaborateurs, 78% d’entre eux déclarant qu’elles devraient s’occuper de la santé de leurs salariés (81% en France) et 62% qu’elles devraient mettre en place un système de travail flexible (72% en France).
. Une minorité significative de consommateurs souhaitent que les marques soutiennent les hôpitaux (41% vs 38% en France) et aident le gouvernement (35% vs 31% en France).
. Les Français demandent bien davantage aux marques de rapatrier toutes leurs productions ainsi que leurs usines en France (30% vs 16% à l’international).
. Les consommateurs n’attendent pas que les marques cessent de faire de la publicité, puisque seulement 8 % des personnes interrogées (chiffre identique en France) identifient cette mesure comme une priorité pour les marques. De nombreuses marques envisageant de «se mettre en retrait» pour réaliser des économies, Kantar estime qu’une absence de 6 mois en télévision entraînerait une réduction de 39% de la notoriété totale de marque liée à la communication, ce qui pourrait retarder la reprise dans un monde post-pandémique.

. Pour les marques qui continuent à faire de la publicité, une nette majorité de consommateurs attend de la publicité qu’elle apporte une contribution positive à la société:
– «Parler de l’utilité de la marque dans la nouvelle vie quotidienne»: 67% en France vs 77% à l’international.
– «Informer sur ses efforts pour faire face à la situation»: 62% en France vs 75% à l’international.
– «Adopter un ton rassurant»: 59% en France vs 70% à l’international.
– «Communiquer sur les valeurs de la marque»: moins de personnes en France le souhaitent (46% vs 61% à l’international).
. Des pièges évidents sont à éviter en matière de publicité en temps de pandémie:
– «Ne doit pas exploiter la situation du coronavirus pour promouvoir la marque»: 68% en France vs 75% à l’international.
– «Doit éviter les tons humoristiques»: 28% en France vs 40% à l’international.

Cette étude a été menée entre le 14 et le 23 mars auprès de 25 000 consommateurs dans les pays suivants:

Emmanuel Charonnat


Ce qu’il faut retenir

. Les Français demandent davantage aux marques de rapatrier toutes leurs productions ainsi que leurs usines en France: 30% vs 16% à l’international

. Les consommateurs n’attendent pas que les marques cessent de faire de la publicité et l’absence de pub pendant 6 mois nuirait à la notoriété de la marque

. 67% des Français attendent que les marques parlent de leur utilité dans la nouvelle vie quotidienne et 62% qu’elles informent sur leurs efforts pour faire face à la situation

. Pour 68% des Français sondés, il ne faut pas exploiter la situation du coronavirus pour promouvoir la marque


Lire aussi :

Nos articles liés au Covid-19

. Covid-19 et les marques: Carrefour utile, Leroy Merlin manquante, Canal+ solidaire (mars 2020)

Début du confinement: les grandes surfaces commencent à souffrir par rapport aux petites surfaces (mars 2020)

Covid-19: stockage de produits alimentaires et d’hygiène avant le confinement (mars 2020)

Quelles sont les sources d’info jugées les plus fiables sur le Covid-19? (mars 2020)

8 instituts d’études scrutent les effets de la crise du Covid-19 (mars 2020)

Grande conso et Covid-19: afflux de commandes en Drive et en livraison à domicile (mars 2020)

Hygiène et Covid-19: comment évolue l’image de la marque Sanytol? (mars 2020)

Les premiers effets du Covid-19 sur la consommation et le e-commerce en France (mars 2020)


Accès au communiqué de l’étude de Kantar

Accès à l’étude (réservé aux clients de Kantar)

Article précédent

Début du confinement: les pertes d’activité et de consommation en France sont estimées à -35% par rapport à la normale

Article suivant

Covid-19 et les marques: Carrefour utile, Leroy Merlin manquante, Canal+ solidaire

Vous pourriez également aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.