Messieurs, portez-vous les sous-vêtements que les femmes préfèrent ?

Auteur : Pas de commentaire Partager :

Si le boxer est le sous-vêtement masculin préféré des hommes et des femmes, le slip est plus porté par les hommes que préféré par les femmes

Un peu plus d’un Français sur deux (54%) considèrent qu’en France les hommes portent de beaux sous-vêtements, selon une étude BVA pour Le Slip Français. Une opinion davantage partagée par les hommes (58%) que par les femmes, par les moins de 35 ans (66%) que par les plus de 65 ans (38%).
Plus d’un tiers des sondés (35%) ne trouvent pas que les hommes portent de beaux sous-vêtements, et 11% n’ont pas d’avis.

 

En revanche, plus des deux tiers des sondés (69%) disent que leur conjoint/partenaire est sexy en sous-vêtements. Une proportion qui chute à 60% chez les femmes. Les femmes sont donc 60% à trouver leur partenaire sexy en sous-vêtements, alors qu’elles sont 51% à trouver que les hommes portent de beaux sous-vêtements.
Les hommes sont beaucoup plus nombreux à trouver leur partenaire sexy en dessous (78%). De même que les moins de 35 ans (83%) et les 35-49 ans (75%), alors que les séniors sont partagés sur le sujet (52%).

 

Si une bonne majorité des hommes (58%) portent plutôt des boxers, les femmes sont encore plus nombreuses à préférer que les hommes portent des boxers (69%). Les caleçons sont aussi moins portés par les hommes (12%) par rapport à la proportion de femmes qui les préfèrent (16%).
En revanche, il semblerait que les hommes soient particulièrement nombreux (26%), et notamment les hommes de plus de 65 ans (44%), à porter des slips, par rapport à la part des femmes qui préfèrent les slips (8% seulement).


Une explication de cet écart entre ce que porte les hommes et ce que préfèrent les femmes vient probablement du fait que la grande majorité des hommes achètent eux-mêmes leurs sous-vêtements (71%).
Un homme sondé sur 4 déclare que c’est sa partenaire/conjointe qui achète le plus souvent ses sous-vêtements (25%). Une proportion faible chez les moins de 35 ans (13%) et qui monte à 41% chez les séniors.

 

Parmi les autres résultats de l’étude :

. la plupart du temps, quand ils enfilent leurs sous-vêtements, 47% des Français enfilent d’abord la jambe droite, 41% des Français enfilent d’abord la jambe gauche, et 5% enfilent les deux
jambes en même temps !

. 4% des Français de 18 ans et plus possèdent un sous-vêtement porte bonheur !

 

Cette étude a été réalisée auprès d’un échantillon de 1011 Français recrutés par téléphone puis interrogés par Internet du 22 au 23 mai 2017. L’échantillon est représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. La représentativité est assurée par la méthode des quotas appliqués aux variables suivantes : sexe, âge, profession du chef de famille et profession de l’interviewé après stratification par région et catégorie d’agglomération.

 

Emmanuel Charonnat


Ce qu’il faut retenir

. 54% des Français considèrent qu’en France les hommes portent de beaux sous-vêtements,

. 69% des sondés trouvent que leur partenaire est sexy en sous-vêtements, et plus les hommes (78%) que les femmes (60%),

. si le boxer est le sous-vêtement masculin préféré des hommes et des femmes, le slip est plus porté par les hommes que préféré par les femmes,

. 7 hommes sur 10 achètent eux-mêmes leurs sous-vêtements, un taux qui diminue avec l’âge


Lire aussi :

Dix insights sur la relation que les Français entretiennent avec la mode  (fév. 2017)

Comment évoluent les dépenses des Français pour leur apparence physique  (janvier 2017)

Les femmes préfèrent-elles les hommes avec ou sans poils sur le visage ?  (nov. 2016)

Mode de luxe : le match entre les marques françaises et italiennes aux USA (oct. 2016)

Huit analyses sur le secteur de la mode en ligne (sept. 2016)

Les codes de la séduction en 2016, vus par les Français et les Françaises (fév. 2016)

Luxe = Hermès pour les Chinoises fortunées, Chanel pour les Françaises  (octobre 2015)

Mode féminine et Brand Expérience : Kiabi en tête du palmarès d’Emakina (juin 2015)

Les Françaises les plus riches en pincent pour Chanel  (mai 2015)


Accès aux résultats de l’étude BVA

Article précédent

Les Français sont-ils prêts pour la télé-consultation avec un médecin ?

Article suivant

Comment Mobvalue dope l’efficacité de la publicité mobile avec ses solutions drive-to-store

Vous pourriez également aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *