Video ads : comment évolue le marché en 2021 ?

Auteur : Aucun commentaire Partager :

Quatre experts du marché exposent les enjeux actuels du marché de la publicité vidéo.
CB Expert focus techno en partenariat avec Ratecard.

Quels sont les enjeux actuels du marché de la publicité vidéo dans un contexte où les contenus vidéo online explosent? Un sujet traité lors du dernier Topic of the Month, webinaire thématique mensuel de Ratecard (replay disponible ici).


La VOL pour atteindre de nouvelles cibles

«La consommation a beaucoup évolué et certaines cibles, notamment les jeunes, ne consomment plus la TV ou très peu. Les annonceurs ont donc besoin de basculer une partie de leurs budgets en vidéo en ligne (VOL) pour toucher ces cibles et travailler leur image de marque. Aujourd’hui, la vidéo en ligne est utile aux annonceurs pour faire de la couverture additionnelle sur les petits consommateurs TV.» Charles Dupuy, Directeur Commercial, Adways


Plus d’adéquation entre le contenu et l’annonce

«Lorsque la marque est dans le bon contenu (formats natifs), il y a une meilleure acceptation de la publicité. C’est donc l’une des réponses aux problèmes d’intrusivité publicitaire rencontrés par le marché qui a assisté à la disparition de certains formats tel que l’interstitiel. Comprendre les articles du sol au plafond tant sur la partie image que sur la sémantique et y intégrer parfaitement les marques est devenu clé.» Clarisse Madern, Country Manager France, Seedtag


Créer un cercle vertueux autour de l’utilisateur, de l’annonceur et de l’éditeur

«Les formats publicitaires intrusifs subsistent et nuisent non seulement à la navigation des utilisateurs et à l’image de marque mais mettent également en péril la monétisation. En s’intégrant complètement au contenu, il est possible d’offrir un système de monétisation intéressant pour les éditeurs avec un vrai partage de la valeur, et de transformer les lecteurs occasionnels en potentiels lecteurs premium (futurs abonnés payants).»Virginie Leprat, COO & Co-Founder, ViewPay


Un moment, un objectif

«Il existe 2 moments complémentaires : le premier moment où l’utilisateur est exposé à des formats en haut de page, certes un peu plus intrusifs, où l’on traite la visibilité, l’image et la notoriété, et le 2e moment, où l’utilisateur qui a fini de consommer le contenu souhaité est plus disponible et ouvert à la découverte via des formats vidéos outstream en bas de page, moins intrusifs, plus engageants, et performants (clics, conversion, engagement).» Benoît Cochet, Country Manager France, Taboola

 

 


en partenariat avec


Lire aussi :

. tous les Focus Techno en partenariat avec Ratecard

. Customer Data Platform: à la croisée des parcours clients (mai 2021)

. Cookieless iD ! Help any Idea ? (mai 2021)

. Cookieless Navigator : to be or… not to be ! (avril 2021)

. Le Native est-il en train de remplacer tous les autres formats pubs? (mars 2021)

. Performance en dehors des réseaux sociaux: fantasme ou réalité?  (février 2021)

. L’Intelligence Artificielle: une solution pour optimiser les investissements publicitaires? (décembre 2020)

. Le drive-to-store : solution magique pour les retailers? (novembre 2020)

L’ID universel ou l’identité à l’ère post-cookie (novembre 2020)

. Etre vu ou ne pas être vu, that is la digitale question avec Adagio (octobre 2020)

Cookie-less : le ciblage sémantique, l’alternative viable au ciblage cookie-based (octobre 2020)

La TV ciblée, nouvel eldorado des sociétés AdTech & MarTech? (septembre 2020)

Article précédent

Les études de la semaine du 21 juin 2021

Article suivant

Vacances : quels sont les projets des Français et des Européens cet été?

Vous pourriez également aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.