Le drive-to-store : solution magique pour les retailers?

Auteur : Aucun commentaire Partager :

Le digital et la mobilité ont fait émerger de nouveaux moyens de générer du trafic en point de vente. Mais sont-ils réellement efficaces?
CB Expert focus techno en partenariat avec Ratecard. 

Le digital et la mobilité ont fait émerger de nouveaux moyens de générer du trafic en point de vente (search, social, DOOH, TV adressée, etc.) rivalisant avec les leviers traditionnels (radio, affichage, TV). Mais sont-ils réellement efficaces? Un sujet débattu lors du dernier webinar Topic of the Month de Ratecard.


Le search mobile : entre recherche et intention

«Bien que les ventes e-commerce ne cessent de croître, le trafic physique reste vital pour de nombreuses enseignes. Le search mobile est un levier intéressant en matière de drive-to-store car grâce à l’activité mobile et ses signaux, il est possible d’analyser les comportements de mobilité quotidiens des utilisateurs pour bâtir des stratégies de diffusion et de conquête (ex: affichage d’une publicité en affinité avec la recherche d’un point de vente réalisée par l’utilisateur sur Pages Jaunes).» Mallory Illido-Berthomé, Directeur du pôle Agences & Conseil, SoLocal


Le Digital-Out-of-Home (panneaux digitaux) : une alternative aux campagnes d’affichage nationales

«Le DOOH s’appuie sur la force de communication massive et l’extrême visibilité de l’affichage traditionnel. Le DOOH est en effet le média digital qui relaie le message de la marque en extérieur et incite les consommateurs à faire les derniers mètres jusqu’au magasin. Toutefois, à l’inverse de l’affichage traditionnel, le DOOH permet de réaliser des campagnes hyperlocalisées, optimisables en temps réel (couverture, répartition géospatiale, adaptation des messages au fil de la journée) grâce au programmatique.» Laure Malergue, Fondatrice et CEO, Displayce


Data géolocalisée : le socle de la mesure drive-to-store

«Différents indicateurs sont utiles pour mesurer l’efficacité des campagnes drive-to-store: coût à la visite, taux de visite, les visites incrémentales ou encore le taux d’uplift qui indique l’évolution du taux de visite entre un bassin d’individus exposés à la campagne et un bassin de non-exposés.
La réconciliation des données géolocalisées (collectées via SDK) avec les informations d’expositions publicitaires permet par ailleurs de connaître l’impact d’une campagne diffusée en amont de la visite d’un consommateur en point de vente.»
Aurélien Vallat, General Manager, Adsquare


La communication et le produit : le vrai drive-to-store

«Pour nous, ce qui génère la visite d’un client en magasin, c’est avant tout une bonne communication. Inciter ses clients à se rendre en magasin par le biais d’une communication 360, de collaborations avec des influenceurs et d’importantes animations en point de vente (ex: boutique éphémère qui reprend l’univers de l’influenceur) s’avère être très efficace selon la cible. Néanmoins, dans le cadre des collaborations avec les influenceurs, le plus difficile reste de tracer les visites générées par les posts sociaux organiques qu’ils réalisent sur leurs propres comptes.» Mickael Villard, Head of E-Commerce, DCM Jennyfer

 


en partenariat avec


Lire aussi :

. tous les Focus Techno en partenariat avec Ratecard

. Les Ratecard Days, «pas de fadaises!» (novembre 2020)

L’ID universel ou l’identité à l’ère post-cookie (novembre 2020)

. Etre vu ou ne pas être vu, that is la digitale question avec Adagio (octobre 2020)

Cookie-less : le ciblage sémantique, l’alternative viable au ciblage cookie-based (octobre 2020)

La TV ciblée, nouvel eldorado des sociétés AdTech & MarTech? (septembre 2020)

. Fêtes de Noël : comment attirer les consommateurs et maximiser ses ventes (décembre 2019)

Article précédent

Les études de la semaine du 30 novembre 2020

Article suivant

Où les Français feront-ils leurs achats de cadeaux de Noël cette année?

Vous pourriez également aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.