Les métiers du numérique attirent les actifs et jouissent d’une bonne image

Auteur : Aucun commentaire Partager :

…mais plusieurs stéréotypes et idées reçues sur les métiers du numérique restent à combattre

Selon une étude Odoxa menée pour CGI en avril dernier, 58% des Français sont intéressés par les métiers du numérique.
Parmi eux:
. 4% travaillent déjà dans le numérique,
. 19% seraient intéressés par un métier dans le numérique ,
. 35% seraient intéressés mais ne pensent pas avoir le profil ou les compétences pour cela.
Si l’intérêt est davantage marqué dans l’agglomération parisienne (62%), il est aussi très élevé dans les zones rurales (53%).

 

Métiers d’avenir (86%), jugés intéressants (80%), bien payés (62%) et peu contraignants (60%), les métiers du numérique semblent parés de toutes les vertus et sont, a priori, perçus comme étant bien adaptés à toutes les catégories de la population.

 

Si les métiers du numérique semblent davantage adaptés aux jeunes (92%), aux personnes à l’aise en anglais (88%) et aux habitants de grandes villes (83%), ils n’ont pas de sexe et sont aussi majoritairement perçus comme étant adaptés aux personnes appartenant aux catégories populaires (68%), aux ruraux (64%), aux personnes peu diplômées (55%) et aux plus de 50 ans (54%).

 

Malheureusement, des a priori profondément ancrés subsistent pourtant : les métiers du numérique sont (encore) perçus comme nécessitant un haut niveau de technicité (75%) et d’avoir fait des études spécialisées (72%)… bref nécessitant d’être un peu «geek» pour les exercer (52%).

 

En effet, pour travailler dans le numérique, 79% des Français considèrent qu’il faut être passionné d’informatique et 59% qu’il faut être «avant-gardiste, branché».
Les autres qualités requises sont la logique, la curiosité, la rigueur et la créativité, citées par plus de 8 sondés sur 10.

Méthodologie:
Cette étude a été réalisée en ligne, du 12 au 16 avril 2021, auprès d’un échantillon de 3005 Français représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus.
La représentativité de l’échantillon est assurée par la méthode des quotas appliqués aux variables suivantes: sexe, âge, niveau de diplôme et profession de l’interviewé après stratification par région et catégorie d’agglomération.

Emmanuel Charonnat


Ce qu’il faut retenir

. 58% des Français sont intéressés par les métiers du numérique (62% des Parisiens et mêmes 53% des ruraux)

. Les métiers du numérique sont perçus comme des métiers d’avenir (86%), jugés intéressants (80%), bien payés (62%) et peu contraignants (60%)

. Si les métiers du numérique semblent davantage adaptés aux jeunes (92%), aux personnes à l’aise en anglais (88%) et aux habitants de grandes villes (83%), ils n’ont pas de sexe et sont aussi majoritairement perçus comme étant adaptés au reste de la population

. Les métiers du numérique sont (encore) perçus comme nécessitant un haut niveau de technicité (75%) et d’avoir fait des études spécialisées (72%)

. Pour travailler dans le numérique, 79% des Français considèrent qu’il faut être passionné d’informatique


Lire aussi :

. En Europe, les jeunes français sont les moins intéressés par les métiers du digital (mars 2021)

Quels sont les métiers d’avenir, selon les Européens? (mars 2021)

. L’accélération des usages a fait progresser la confiance dans le numérique (février 2021)

Le mot «transformation» fait-il peur aux Français? (janvier 2021)

Près d’un chef d’entreprise sur trois a accéléré son développement digital (novembre 2020)

Nous n’aurions jamais pu réussir le confinement sans le numérique (juin 2020)

Qu’est-ce qui transforme le plus les métiers du marketing et de la communication? (mars 2020)

Quelles compétences pour être un leader aujourd’hui? (mars 2020)

Quel est le métier idéal selon les Français ? (janvier 2020)

Quels sont les métiers du numérique en croissance ? (novembre 2019)

Monde du travail : qu’est-ce qui attire les jeunes ?  (janvier 2019)

Plus de 4 salariés français sur 10 souhaiteraient travailler dans une start-up (décembre 2017)


Accès à l’étude Odoxa

Article précédent

Quelle est l’image de l’entrepreneur auprès des étudiants?

Article suivant

Les Français veulent plus de végétaux chez eux

Vous pourriez également aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.