Quels sont les piliers de la vie de couple ?

Auteur : Pas de commentaire Partager :

On se marie souvent pour renforcer la solidité du couple et les parents jouent toujours un rôle important dans la décision

Pour 38% des Français âgés de 18 à 65 ans, sondés par l’Ifop, l’élément essentiel pour s’engager de manière durable dans une relation amoureuse est d’abord d’avoir confiance en son/sa partenaire et sa fidélité (38% de citations), devant le fait de réussir à communiquer (24%).
Ces deux critères arrivent largement devant les autres proposés, que ce soit le fait de partager les mêmes valeurs (8%), d’avoir une vie intime épanouissante (8%), de partager le désir de fonder une famille (7%), de savoir pardonner et se réconcilier (6%), de s’entendre avec la famille et les amis de son/sa partenaire (3%) ou encore d’appartenir au même milieu social et économique (2%).
Dans le détail, la confiance est perçue comme l’élément essentiel pour s’engager de manière durable dans une relation amoureuse dans toutes les catégories de la population, sauf chez les catégories supérieures qui estiment que le fait de réussir à communiquer est plus important encore (29% de citations vs 26% pour la confiance). Pour les habitants de la région parisienne, ces deux critères arrivent presque à égalité (28% pour la confiance et 26% pour la communication).

Une majorité des sondés affirment que l’entourage ne doit pas influer sur la décision de se marier : 66% pensent que les amis jouent un rôle secondaire dans la décision de se marier, une proportion qui descend à 56% pour la famille proche et à 45% pour les parents des mariés.
Cependant, 16% des sondés estiment que les parents des mariés jouent «un rôle primordial» et 39% qu’ils jouent «un rôle important mais pas primordial». Ils sont donc 55% à attribuer aux parents un rôle primordial ou important dans la décision de se marier.

Plus d’un tiers des sondés (34%) déclarent que leur principale motivation pour se marier serait le fait de renforcer la solidité de leur couple (34%), largement devant les autres raisons.
Plus d’un sondé sur cinq évoque le jour J comme motivation principale, qu’il s’agisse de réunir les personnes qu’ils aiment (16%) ou d’organiser une belle fête (6%). Bénéficier d’une meilleure protection financière ou d’avantages fiscaux est cité par 14% des personnes interrogées.
Enfin, 9% évoquent l’idée de faire plaisir à leur conjoint et 6% le fait de perpétuer les traditions. Cette dernière motivation est citée à 17% par des catholiques pratiquants.

Cette étude a été menée en ligne, du 30 septembre au 3 octobre 2019, auprès d’un échantillon de 1000 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 à 65 ans.
La représentativité de l’échantillon a été assurée par la méthode des quotas (sexe, âge, profession de la personne interrogée) après stratification par région et catégorie d’agglomération.

Emmanuel Charonnat


Ce qu’il faut retenir

. La confiance, la fidélité et la communication sont les principaux piliers du couple, loin devant le fait de partager les mêmes valeurs, d’avoir une vie intime épanouissante ou de partager le désir de fonder une famille

. 55% des sondés attribuent aux parents des mariés un rôle primordial ou important dans la décision de se marier

. 34% sondés déclarent que leur principale motivation pour se marier serait le fait de renforcer la solidité de leur couple, tandis que 22% évoquent le jour J comme motivation principale


Lire aussi :

. On se marie plus jeune à Paris et en région parisienne qu’en province (novembre 2019)

. Réussir sa vie, pour les Français, cela signifie quoi? (novembre 2019)

Les leviers et les freins au bien-être des Français (juin 2019)

. Europe : dans quel pays les femmes sont-elles les plus infidèles? (juin 2019)

Mariages : en 20 ans, l’écart d’âge entre l’homme et la femme n’a pas évolué (mars 2019)

En Europe, les Françaises seraient les moins satisfaites sur le plan sexuel et sentimental  (janvier 2019)

Le nombre de mariages en France poursuit sa chute  (mars 2018)

Les 5 cases à cocher pour réussir sa vie (novembre 2017)

La saisonnalité des mariages est de plus en plus marquée en France  (avril 2017)

. Les hommes croient plus que les femmes à la longévité de leur couple (janvier 2017)

Quels sont les critères d’une vie réussie selon les Français ?  (janvier 2017)

Comment les sites de rencontres peuvent séduire les femmes infidèles… (janvier 2017)

En France, l’homme a en moyenne 2,5 ans de plus que sa conjointe (sept. 2016)

Couples : l’infidélité sexuelle gagne du terrain en France, facilitée par les supports numériques  (mai 2016)


Accès à l’étude Ifop

Article précédent

Les ouvertures des magasins le dimanche n’attirent pas les foules

Article suivant

GroupM démarre l’année en tête des groupes d’agences médias en France et dans le monde

Vous pourriez également aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *