En Europe, les Françaises seraient les moins satisfaites sur le plan sexuel et sentimental

Auteur : Pas de commentaire Partager :

Et pourtant les Françaises ont plus d’expérience et d’activité sexuelle que la moyenne européenne…

Selon une étude menée en juin 2018 par l’Ifop dans 6 pays Européens, la France serait le pays où les femmes sont les moins épanouies sexuellement : près d’une Française sur trois (31%) se dit actuellement insatisfaite de sa vie sexuelle, contre à peine une Allemande sur cinq (21%) et une Hollandaise sur quatre (24%).
Le niveau de mécontentement des Françaises est même supérieur à celui observé dans des pays méditerranéens comme l’Italie (27%) et l’Espagne (27%) dominé par une vision plus conservatrice du rôle de la femme dans le couple (ex : tâches ménagères…), selon l’institut d’études.
La France se situe au même niveau que l’Italie et l’Espagne quant à la proportion de femmes se disant très satisfaites (32%) tandis que les Hollandaises sont les plus nombreuses (38%) devant les Britanniques (35%) et les Allemandes (35%).

 

Le degré d’insatisfaction sexuelle s’avère plus élevé dans les pays où les femmes ont régulièrement des rapports sans en avoir envie (24% en Espagne, 20% en France, 18% en Italie) alors qu’il est plus bas dans ceux ou ceux-ci sont plus rares (11% en Hollande, 16% en Allemagne).

 

Selon l’Ifop, le degré de satisfaction de sa vie sentimentale est étroitement corrélé au degré de satisfaction sexuelle (et notamment à la fréquence d’obtention d’orgasme). Ainsi, c’est en France que la proportion de femmes mécontentes de leur vie sentimentale est la plus élevée : 28%, soit quasiment le double qu’en Allemagne (16%) ou aux Pays-Bas (16%).

 

A l’opposé de la France, les Pays-Bas sont à la fois le pays qui compte le plus de femmes très satisfaites sur le plan sentimental (49% vs 40% de moyenne européenne) et sur le plan sexuel (38% vs 34% de moyenne).

 

Le faible niveau de satisfaction sexuelle des Françaises n’est pas lié à un manque d’expérience ou d’activité sexuelle :
. en moyenne, les Françaises déclarent avoir eu 7,5 partenaires au cours de leur vie. Elles se situent un peu au-dessus de la moyenne européenne (7,1) et se distinguent des autres pays latins (5,8 partenaires en Italie et 6,4 en Espagne),
. les Françaises se situent plutôt au-dessus de la moyenne quant à la fréquence des rapports sexuels : 28% déclarent au moins deux rapports par semaine contre une moyenne européenne de 20%.

Cette étude Ifop pour CamGirls-Wanted a été réalisée par internet du 6 au 9 juin 2018 auprès d’un échantillon national de 6 029 femmes, représentatif de la population féminine âgée de 18 ans
et plus de France, Italie, Espagne, Allemagne, Pays-Bas et Royaume-Uni.

Méthodologie :

 

Emmanuel Charonnat


Ce qu’il faut retenir

. La France est le pays qui compte le plus de femmes se disant insatisfaite de leur vie sexuelle (31% vs 26% en Europe) et de leur vie sentimentale (28% vs 23%).

. Pourtant, les Françaises ont plus d’expérience et d’activité sexuelle que la moyenne européenne

. Les Pays-Bas sont à la fois le pays qui compte le plus de femmes très satisfaites sur le plan sentimental (49% vs 40% en Europe) et sur le plan sexuel (38% vs 34%).

. Sur le plan sexuel et sur le plan sentimental, les Allemandes font partie des plus satisfaites tandis qu’Espagnoles et Italiennes sont en dessous de la moyenne européenne


Lire aussi :

Sexualité : près d’un Français sur 2 est intéressé par les nouvelles technologies (novembre 2018)

Combien de Français(es) ont-ils (elles) déjà «dragué» au bureau? (juillet 2018)

Où avez-vous rencontré pour la première fois votre partenaire actuel(le)? (novembre 2017)

Sur une plage, que regardez-vous en premier chez une femme ? chez un homme ? (juin 2017)

Le top 10 des villes les plus sexuelles dans le monde  (mai 2017)

Génération Youporn : les filles sont-elles en train de rattraper les garçons ?  (mars 2017)

Le boom spectaculaire des sextoys en France  (février 2017)

Comment les sites de rencontres peuvent séduire les femmes infidèles… (janvier 2017)

Sexe en France : qu’est ce qui a triplé en 10 ans ?  (décembre 2016)

Couples : l’infidélité sexuelle gagne du terrain en France, facilitée par les supports numériques (mai 2016)


Accès aux résultats de l’étude Ifop

Article précédent

Comment les Français envisagent la mobilité de demain

Article suivant

Téléchargements d’applis : TikTok entre dans la cour des grands

Vous pourriez également aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *