Interview de Louise Mertzeisen, DRH GroupM : «Les agences médias sont toujours de bonnes écoles de formation»

Auteur : Aucun commentaire Partager :

Les DRH au coeur du réacteur (interview 2/2) – Rencontre avec Louise Mertzeisen, DRH de GroupM France et Country People Lead du groupe WPP

Flexibilité du télétravail, recrutement de nouveaux profils ou remplacement des anciens – partis vivre une autre vie -, engagement des collaborateurs, formations aux nouveaux métiers, mobilité interne, les DRH des grandes agences ont du pain sur la planche. Mais quand la rétention des talents » remplace les «plans de départs», c’est plus festif !

CB Expert : En plus de votre fonction de DRH de GroupM, vous animez la politique et la communauté RH de WPP. Pourquoi ce rôle?

Louise Mertzeisen : Alors qu’historiquement WPP fonctionnait de façon très décentralisée, avec des réseaux internationaux, le groupe se structure de plus en plus et notamment au niveau des ressources humaines, pour répondre aux attentes des collaborateurs comme la gestion de carrière. Dans quelques mois, l’ensemble des agences de WPP en France vont se regrouper au sein d’un même campus à Levallois-Perret. Cette unité de lieu va nous permettre d’accompagner de nombreux projets RH et de faire valoir la marque employeur WPP.

CB Expert : Quels sont les enjeux principaux de votre fonction en cette période quelque peu mouvementée?

Louise Mertzeisen : Depuis l’automne 2021, nous sommes dans un contexte de «guerre des talents» dont tout le monde parle et que nous vivons directement. Il est de plus en plus difficile d’attirer les talents. Il y a une rareté sur le marché, suite à la reprise économique et la baisse du chômage. Avec la crise sanitaire, certains collaborateurs ont changé de projets professionnels. Et les profils que nous recherchons, notamment sur le digital, sont très demandés, par les startups et par les annonceurs eux-mêmes. L’enjeu RH principal tourne autour de l’attraction et de la rétention des talents. C’est une priorité pour nous mais aussi vis-à-vis de nos clients. En effet, nous constatons qu’au sein des appels d’offres, de plus en plus d’annonceurs nous interroge sur notre politique employeur/RH. Ils nous demandent quels moyens nous mettons en place pour attirer des talents et faire en sorte qu’ils restent engagés.

CB Expert : Et comment recrutez-vous vos talents?

Louise Mertzeisen : Nous travaillons sur plusieurs axes. D’abord, nous dimensionnons l’équipe RH à la mesure de nos besoins en recrutement. Actuellement, nous avons une soixantaine de postes à pourvoir, et environ 80 missions ouvertes de stagiaires et d’alternants. En cette période de rareté de candidats déjà formés et expérimentés, l’alternance devient un axe très important du recrutement sur tous les postes juniors. Nous identifions ainsi les personnes qui ont les bonnes «soft skills» (relationnel, curiosité…) et nous leur apportons l’expertise technique dont nous avons besoin. Nous construisons même des programmes spécifiques d’alternance avec des écoles ou des organismes comme Oreegami. Cela nous permet aussi d’accéder à des bassins de candidats alternatifs et de favoriser la diversité des profils. Côté communication, nous avons un partenariat avec LinkedIn pour optimiser la visibilité de nos offres. Nous utilisons les sites WelcomeToTheJungle, JobTease, très prisé par les étudiants, et le baromètre HappyTrainees, dans lequel nous figurons en bonne position. Nous sollicitons aussi nos alternants pour communiquer sur les sites de GroupM, et nous organisons une soirée Portes Ouvertes pour les étudiants.

CB Expert : Travaillez-vous avec des freelances?

Louise Mertzeisen : Effectivement, nous avons d’autres approches que le CDI, notamment sur les métiers émergents. Nos agences travaillent beaucoup avec des freelances. C’est à la fois la possibilité d’avoir accès à des missions plus flexibles et à des expertises spécifiques, si nous n’avons pas à pourvoir un poste pérenne. Cependant, le marché des freelances est au moins tout aussi disputé que le marché des candidats en CDI. Nous travaillons avec des plateformes partenaires (Ontrust, Malt) pour mieux nous positionner vis-à-vis d’eux. De plus en plus, la fonction RH s’empare de ce sujet, qui devient aussi important que celui des salariés. L’expérience du freelance est clé pour qu’il ait envie de revenir, éventuellement pour être recruté, et pour qu’il en parle autour de lui.

CB Expert : En interne, comment évaluez-vous les besoins de formation?

Louise Mertzeisen : Tous nos collaborateurs ont au moins deux fois par an, un échange avec leur manager, sur le sujet du développement : compétences et besoins de formation, perspectives d’évolution au sein du groupe. Ce sont des moments clés pour la rétention des talents. Et cela donne lieu à l’élaboration de programmes collectifs (ex : formation management, certification Google…) ou de réponses individuelles. Par ailleurs, nos pôles d’expertise proposent très régulièrement des webinars pour évangéliser l’ensemble du groupe sur des thématiques spécifiques : e-retail, études de marché, insights consommateurs, évolution des médias… Cela permet aux collaborateurs de mettre à jour leurs connaissances sans passer par des programmes de formation préétablis. Enfin, grâce à la taille de notre réseau international et au programme «Jumpstart» de GroupM, tous nos collaborateurs ont accès à des contenus de formations et à des connaissances de base sur l’ensemble des fonctions et expertises médias, sous forme de e-learning et de capsules vidéo. Aujourd’hui, la formation passe beaucoup par des formats courts que l’on peut morceler. WPP déploie également des modules de formation accessibles à toutes les agences du groupe dans le monde, par exemple sur le sujet de l’intelligence artificielle.

CB Expert : Comment intégrez-vous les nouveaux collaborateurs dans l’entreprise?

Louise Mertzeisen : Nous avons revu notre process d’intégration en partant du principe que c’est un moment clé pour engager et fidéliser le collaborateur. Nous avons mis en place le parcours «M Power» avec : une appli digitale qui accompagne le nouvel arrivant en amont et pendant sa première année, qui lui distille toutes les infos dont il a besoin et lui envoie des petits questionnaires de satisfaction ; le pendant de cette appli côté manager, lui rappelant les bonnes pratiques d’intégration ; un petit déjeuner d’accueil («Good Morning») au cours du premier mois permettant d’échanger avec le CEO et moi, de délivrer des infos sur GroupM et WPP.


CB Expert : Quelles sont vos actions en faveur de la mobilité interne?

Louise Mertzeisen : C’est un volet essentiel puisqu’il permet à la fois de pourvoir des postes, de garder nos talents et de répondre aux attentes de nos collaborateurs sur la gestion de leur carrière. En début d’année, nous avons fait toute une communication interne pour clarifier notre engagement et nos process en termes de mobilité entre les agences du groupe et entre les métiers d’expertises et de business. Et nous avons présenté l’outil «Carrier Explorer» du groupe WPP qui donne accès à tous à l’ensemble des postes à pourvoir dans le monde. Cet outil est aussi un facteur d’attractivité pour les candidats externes, qui peuvent se dire: «j’intègre le groupe WPP et voilà tous les champs des possibles qui s’offrent à moi».

 

Louise Mertzeisen est, depuis avril 2021, Chief People Officer de GroupM France, pôle média de WPP (1000 personnes), et Country People Lead du groupe WPP (2500 personnes). Elle a précédemment passé 16 ans au sein du Groupe Nestlé à des postes clés des ressources humaines.

 

Propos recueillis par Emmanuel Charonnat


Lire aussi :

 

. Le magazine CB Expert sur les Nouveaux Métiers du Marketing et de la Com’ en accès libre (septembre 2022)

. Interview de Francesca Sacchi, DRH Dentsu : «Un nouveau style de leadership» (septembre 2022)

. Interview de Louise Mertzeisen, DRH GroupM : «Les agences médias sont toujours de bonnes écoles de formation» (septembre 2022)

. Innovations RH et Nouveaux Métiers : Le precision marketing à la portée de tous, par OMG France (septembre 2022)

. Innovations RH et Nouveaux Métiers : «La meilleure formation de ma vie!» par FranceTV Publicité (septembre 2022)

. Innovations RH et Nouveaux Métiers : Le mercato de l’été, par Ratecard (septembre 2022)

. Portrait Nouveau Métier : Alexandra Pimenta, Chargée de Mission RSE (septembre 2022)

. Portrait Nouveau Métier : Xavier Dupuys, Community Manager et Content Strategist (septembre 2022)

. Télétravail : bon alors… Paris c’est fini ? (juin 2022)

. RH : le point de vue des entreprises sur les contrats en alternance (juin 2022)

. L’alternance dispose d’une excellente image auprès des jeunes, à deux bémols près (juin 2022)

Les actifs ont-ils le sentiment d’avoir un travail qui a du sens? (juin 2022)

Neuf insights sur les salariés et la démission en France (juin 2022)

Pour leur orientation, les jeunes regrettent le manque de contact avec des professionnels (juin 2022)

Un jeune salarié sur trois envisage de démissionner dans les 2 prochaines années (avril 2022)

Le bilan du télétravail en 2021 (mars 2022)

A quoi associe-t-on le télétravail ? (janvier 2022)

Article précédent

Interview de Francesca Sacchi, DRH Dentsu : «Un nouveau style de leadership»

Article suivant

Equipements de la maison : le bilan du 1er semestre 2022

Vous pourriez également aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.