Dans leur travail, les actifs français sont en quête de sens

Auteur : Aucun commentaire Partager :

Quatre Français sur dix ressentent le besoin de changer de cadre de vie et un salarié sur trois celui de changer d’entreprise

Selon une étude Harris Interactive menée fin juillet pour Challenges, auprès d’un échantillon important (10 000 Français), le métier idéal est avant tout celui qui permet de vivre sa passion et qui est utile à la société. L’aspect rémunérateur n’arrive qu’en 3ème position et la sécurité (de l’emploi, de la retraite) en quatrième position.

Mais, derrière ce regard, se nourrissent des attentes un peu différentes les unes des autres: les professions intermédiaires mettent un peu plus en avant «l’utilité», les ouvriers la possibilité de «bien gagner sa vie». Cependant, selon Harris Interactive, il s’agit plus de nuances que de clivages d’opinion.

D’ailleurs, la question du sens que l’on trouve dans son travail constitue la première aspiration des actifs et ce, quelle que soit la situation sociale des personnes interrogées. 70% des actifs souhaitent trouver plus de sens dans leur travail, notamment les cadres et professions libérales (75%).

Si le travail est structurant dans la vie des Français, Harris Interactive observe que le besoin de changer de métier ou de cadre de vie n’est pas évoqué majoritairement par les personnes interrogées, et moins encore la volonté de travailler à son compte.
. 39% des Français ressentent le besoin de changer de cadre de vie,
. 32% des salariés ressentent le besoin de changer d’entreprise,
. 31% des actifs ressentent le besoin de changer de métier,
. 26% des salariés ressentent le besoin de changer de travailler à leur compte.

Les jeunes de 25-34 ans et les personnes de catégories populaires font plus que les autres état de telles aspirations (changer de métier ou de cadre de vie, travailler à son compte).

Changer pour quelles raisons? Avant tout pour trouver un nouvel équilibre personnel (60%) et donner plus de sens à sa vie (55%).

L’étude relève une distinction entre les métiers/ professions à qui on accorde sa confiance et ceux que l’on souhaiterait voir exercés par ses enfants.
A qui fait-on confiance ? A la quasi-totalité des 45 métiers testés par Harris Interactive, à l’exception notable des financiers (49% de confiance) et influenceurs (30%). Quels métiers recommanderait-on à ses enfants ? Presque tous les mêmes hormis responsable religieux, influenceur, militaire ou encore community manager et policier/gendarme.

Dans le détail, on fait confiance aux acteurs en mission: pompiers, soignants, médecins mais également aux métiers de passion : vétérinaire, paysagiste, cuisinier, commerçant voire artisan…

Ingénieurs, médecins, vétérinaires, professions scientifiques et architectes sont les métiers que l’on recommanderait le plus à ses enfants.

Y a-t-il un lien entre confiance et préconisation à ses propres enfants? Dans l’ensemble oui, mais pas toujours.
Harris interactive met en avant deux segments notables:
. Les métiers souhaités pour ses enfants générant de la confiance: vétérinaire, médecin, ingénieur, pompier ou encore chef d’entreprise et avocat,
. Les métiers non souhaités pour ses enfants mais générant de la confiance:  restaurateur, militaire, voyagiste, travailleur social. C’est-à-dire les métiers potentiellement dangereux ou exigeants en intensité sans garantie de rétribution.

 

Méthodologie:
Enquête menée en ligne du 19 au 26 juillet 2021, auprès d’un échantillon de 10 001 personnes, représentatif des Français âgés de 18 ans et plus. Méthode des quotas et redressement appliqués aux variables suivantes : sexe, âge, catégorie socioprofessionnelle et région de l’interviewé(e).

 

Emmanuel Charonnat


Ce qu’il faut retenir

. Le métier idéal est avant tout celui qui permet de vivre sa passion et qui est utile à la société, les aspects rémunérateurs et sécuritaires arrivant ensuite

. 70% des actifs souhaitent trouver plus de sens dans leur travail, notamment les cadres et professions libérales (75%)

. 39% des Français ressentent le besoin de changer de vie, 32% des salariés ressentent le besoin de changer d’entreprise et  31% des actifs celui de changer de métier

. Changer pour quelles raisons? Avant tout pour trouver un nouvel équilibre personnel et donner plus de sens à sa vie

. Ingénieurs, médecins, vétérinaires, professions scientifiques et architectes sont les métiers que l’on recommanderait le plus à ses enfants

. Les métiers non souhaités pour ses enfants mais générant de la confiance:  restaurateur, militaire, voyagiste, travailleur social


Lire aussi :

. Paris vs Londres : la perception des habitants en 10 comparaisons (septembre 2021)

. Changements de vie : qu’est-ce qui attire les Français? (juin 2021)

. Alternance entre présentiel et télétravail: quels sont les bénéfices perçus? (juin 2021)

. Les métiers du numérique attirent les actifs et jouissent d’une bonne image (juin 2021)

En Europe, les jeunes français sont les moins intéressés par les métiers du digital (mars 2021)

Quels sont les métiers d’avenir, selon les Européens? (mars 2021)

. Les salariés sont prêts pour de nouveaux rythmes de travail (février 2021)

La crise a renforcé la confiance des dirigeants envers leurs collaborateurs (novembre 2020)

. Dix effets de la crise du Covid sur les métiers du marketing et de la communication (juin 2020)

Qu’est-ce qui transforme le plus les métiers du marketing et de la communication? (mars 2020)

Quelles compétences pour être un leader aujourd’hui? (mars 2020)

Quel est le métier idéal selon les Français ? (janvier 2020)

. Les métiers du dépannage n’inspirent pas tous le même niveau de confiance! (janvier 2020)

Quels sont les métiers du numérique en croissance ? (novembre 2019)

Monde du travail : qu’est-ce qui attire les jeunes ?  (janvier 2019)

Plus de 4 salariés français sur 10 souhaiteraient travailler dans une start-up (décembre 2017)


Accès à l’étude de Harris Interactive pour Challenges

Article précédent

Pour réduire leur empreinte carbone, quels sont les gestes du quotidien des Français?

Article suivant

Paris vs Londres : la perception des habitants en 10 comparaisons

Vous pourriez également aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.