Quels comportements éco-responsables les Français sont-ils prêts à adopter ?

Auteur : Pas de commentaire Partager :

Pour préserver l’environnement, les Français sont surtout prêts à isoler leur logement et à adopter des gestes pouvant avoir un impact positif sur leurs factures

Dans une enquête BVA pour Orange, menée début décembre, 88% des Français déclarent que l’environnement est un sujet qui les préoccupe au quotidien, dont 44% «beaucoup». Seuls 12% ne s’en préoccupent «pas vraiment».
Dans ce contexte, les Français sont majoritairement prêts à adopter certains comportements éco-responsables ou le font déjà.
Outre la réalisation de travaux pour isoler leur logement (57% de citations chez les personnes concernées) et l’utilisation d’un sac en tissu réutilisable pour ses courses (55%), ils sont surtout prêts à adopter des gestes pouvant avoir un impact positif sur leurs factures: débrancher les appareils électriques quand on ne les utilise pas (55%), éteindre systématiquement les lumières (51%) ou ne pas faire couler l’eau quand ils se savonnent (51%).
A ces proportions, ils faut ajouter les personnes qui pratiquent déjà ces gestes éco-responsables :
. 46% éteignent déjà systématiquement les lumières,
. 41% utilisent un sac en tissu réutilisable pour leurs courses,
. 39% ne font pas couler l’eau quand ils se savonnent,
. 25% débranchent leurs appareils électriques quand ils ne les utilisent pas,
25% ont déjà engagé des travaux pour isoler leur logement.

 

Les personnes équipées de voiture sont plus nombreuses à se dire prêtes à la changer pour une voiture moins polluante (49%) que celles qui disent le contraire (40%). De plus, 11% l’ont déjà fait.
La tendance à diminuer la consommation de viande semble encore plus avancée : 30% des sondés déclarent déjà «ne pas manger de la viande tous les jours» et 45% se disent prêts à le faire (dont 20% certainement). Seuls 25% d’irréductibles souhaiteraient continuer à manger de la viande tous les jours.

 

Concernant les produits bio, un Français sur trois (33%) n’est pas prêt à en acheter afin de préserver l’environnement, 22% le font déjà et 45% se disent prêts à le faire.
En revanche, les Français refusent majoritairement de ne pas prendre l’avion (50%) mais surtout, en plein mouvement social des «gilets jaunes», de payer des taxes spécifiques dédiées à la transition écologique (65%) ou de payer plus cher le carburant (66%).

 

 

Cette étude a été menée en ligne, du 3 au 4 décembre 2018, auprès d’un échantillon de 1177 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. La représentativité de l’échantillon a été assurée grâce à la méthode des quotas appliquée aux variables suivantes : sexe, âge, profession du chef de famille et de la personne interrogée, région et catégorie d’agglomération.

 

Emmanuel Charonnat


Ce qu’il faut retenir

. 88% des Français déclarent que l’environnement est un sujet qui les préoccupe au quotidien, dont 44% «beaucoup»

. Afin de préserver l’environnement, ils sont surtout prêts à adopter des gestes pouvant avoir un impact positif sur leurs factures: débrancher les appareils électriques, éteindre  les lumières, ne pas faire couler l’eau

. 57% des personnes concernées se disent prêtes à engager des travaux pour isoler leur logement et 25% l’ont déjà fait

. 49% des personnes équipées de voiture se disent prêtes à la changer pour une voiture moins polluante et 11% l’ont déjà fait

. Pour préserver l’environnement, 25% des sondés ne sont pas prêts à arrêter de manger de la viande tous les jours, 33% ne sont pas prêts à acheter des produits bio, et 50% ne sont pas prêts à ne pas prendre l’avion


Lire aussi :

. Tous nos articles sur le développement durable

Comment les Français jugent le niveau de température, en hiver, dans leur logement et dans les autres lieux  (décembre 2018)

7 insights sur les Français et la rénovation énergétique de leur logement  (novembre 2018)

Vélos et trottinettes électriques : les Français sont-t-ils favorables au «free-floating»?  (novembre 2018)

Qu’est-ce que les Français sont prêts à faire pour lutter contre le réchauffement climatique ?  (octobre 2018)

Les valeurs associées à l’automobile d’aujourd’hui et de demain (octobre 2018)

Les cosmétiques bio sont désormais les produits bio non alimentaires les plus achetés  (octobre 2018)

Comment évolue la consommation de viande en France?  (septembre 2018)

Les véhicules électriques ou hybrides sont perçus comme l‘avenir de l’automobile (mars 2018)

Les Français accordent de plus-en-plus d’importance à la protection de l’environnement (janvier 2018)

Les Français sont particulièrement préoccupés par les risques climatiques et alimentaires  (novembre 2017)

La demande de produits bio en forte hausse et en tous lieux (février 2017)


Accès aux résultats de l’étude BVA pour Orange

Article précédent

Efficacité publicitaire : «La pertinence est l’indicateur le plus difficile à mesurer»

Article suivant

En dehors du prix, les critères de choix d’un équipement connecté varient fortement d’une population à l’autre

Vous pourriez également aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *