La participation des enfants au choix et à la préparation des repas se répand

Auteur : Aucun commentaire Partager :

Les émissions culinaires TV, les émissions de cuisine et tutos sur internet, et les recettes dans les magazines sont des sources d’inspiration pour 6 à 7 Français sur 10

La participation des enfants au choix et à la préparation des repas sont des pratiques largement répandues auprès des parents, selon une étude Ifop menée pour Interfel, dans le cadre du programme European Fraîch’Fantasy, au début du mois d’octobre:
. 84% déclarent inclure les enfants dans la préparation de goûters et desserts,
. 79% dans le choix des plats faits à la maison,
. 78% dans la cuisine des repas en général,
. 75% dans le choix des produits achetés lors des courses,
. 72% dans le choix des ingrédients cuisinés à la maison,
. 69% dans la cuisine des fruits et légumes frais.
Toutefois, ces chiffres très majoritaires cachent des disparités : ils couvrent surtout des pratiques occasionnelles et régulières, les pratiques systématiques étant beaucoup plus rares (seulement 5 à 10% selon l’item).
Dans le détail, l’Ifop observe que l’inclusion systématique des enfants dans la définition et la préparation des repas est beaucoup plus forte chez les jeunes générations (+2 à 13 points chez les 18-24 ans par rapport à la moyenne), signe que la pratique enregistre un essor chez les jeunes parents et est appelée à se diffuser au fil des générations.

 

Une autre preuve de cette tendance à faire participer les enfants à l’élaboration des repas : les trois quarts des parents (75%, dont 12% au moins une fois par semaine) déclarent s’inspirer des demandes de leurs enfants pour cuisiner, qu’il s’agisse de plats découverts à la cantine ou ailleurs en dehors du foyer.
Chez l’ensemble des Français, les recommandations de la famille restent la source d’inspiration première pour varier sa cuisine (pour 73%), devant les émissions de cuisine et tutos sur internet (69%), les recettes dans les magazines (68%) et les émissions culinaires à la télévision (59%).

 

Méthodologie:
L’enquête a été menée en ligne, du 6 au 7 octobre 2020, auprès d’un échantillon de 1014 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. La représentativité de l’échantillon a été assurée par la méthode des quotas (sexe, âge, profession de la personne interrogée) après stratification par région et catégorie d’agglomération.

Emmanuel Charonnat


Ce qu’il faut retenir

. La participation des enfants au choix et à la préparation des repas sont des pratiques largement répandues auprès des parents, mais sont souvent occasionnelles, les pratiques systématiques concernant 5 à 10% des parents

. 75% des parents déclarent s’inspirer des demandes de leurs enfants pour cuisiner

. Les émissions culinaires TV, les émissions de cuisine et tutos sur internet, et les recettes dans les magazines sont des sources d’inspiration pour 6 à 7 Français sur 10


Lire aussi :

. 6 impacts du confinement sur les comportements alimentaires (mai 2020)

. Marmiton et 750g : plus de notoriété, plus d’utilisateurs, plus de satisfaction (mai 2020)

Un Français sur deux cuisine plus pendant le confinement (avril 2020)

. Neuf insights sur les Français et le barbecue (février 2019)

Dans leur maison, qu’est-ce qu’évoque la cuisine aux yeux des Français ?  (octobre 2018)

Les 3/4 des Millennials estiment avoir un bon niveau de cuisine (octobre 2018)


Accès à l’étude Ifop

Article précédent

Etre vu ou ne pas être vu, that is la digitale question avec Adagio

Article suivant

Pour quelles raisons les Français et les Européens boycottent-ils une marque?

Vous pourriez également aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.