Un internaute sur 2 a déjà renoncé à l’achat d’un produit en rupture de stock sur internet

Auteur : Pas de commentaire Partager :

Le fait de pratiquer des prix différents sur internet et en magasin crée une méfiance dans l’esprit des Français

Dans une étude de Harris Interactive pour 3W Consulting, menée en ligne en février 2019 et intitulée «Les Français et l’omni-canal», près d’un Français sur deux (48%) déclare avoir déjà renoncé à un achat ou être allé chez un concurrent en raison d’un magasin fermé. Une situation qui concerne particulièrement le secteur de l’habillement (36%).

 

Par ailleurs, 62% des internautes sondés reconnaissent avoir déjà renoncé à un achat (ou être allé chez un concurrent) à la suite d’une rupture de stock en magasin.
Les types de produits les plus concernés sont les vêtements et accessoires (46%), les produits de grande distribution (43%), les produits culturels ou de loisirs (39%) et les produits électroniques ou électroménagers (38%).

 

Le renoncement à l’achat d’un produit en rupture de stock sur internet s’avère moins fréquent, puisque cela concerne 51% des internautes sondés (contre 62% en magasin). Cependant, étant donné que les magasins physiques représentent encore une très grande majorité des achats, on peut considéré que la rupture de stock sur internet est un phénomène au moins aussi important qu’en magasin.
Là encore, les produits d’habillement sont les premiers concernés (37%), devant les produits culturels ou de loisirs (32%) et les produits électroniques ou électroménagers (31%).

 

Le fait de pratiquer des prix différents sur internet et en magasin crée une méfiance dans l’esprit des Français, ils sont en effet très nombreux à percevoir cela négativement :
. 74% estiment que cela donne l’impression que les prix d’un produit ou d’un service ne correspondent pas à sa valeur réelle,
. 72% pensent que cela pénalise injustement les consommateurs qui vont acheter un produit plus cher alors qu’il était disponible moins cher via un
autre circuit,
. 65% trouvent que cela suscite un doute sur le sérieux de la marque qui propose des prix différents.

 

Preuve de l’importance d’Internet dans les décisions d’achats, plus de la moitié des répondants déclarent avoir renoncé à acheter un produit ou service en magasin afin de pouvoir se renseigner davantage sur Internet, en cherchant des informations techniques sur ce produit/service (64%) ou en cherchant des avis d’autres clients sur ce produit/service (57%).

 

Cette étude a été réalisée en ligne du 8 au 11 février 2019, auprès d’un échantillon de 3045 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. La méthode des quotas et le redressement on t été appliqués aux variables suivantes : sexe, âge, catégorie socioprofessionnelle et région de l’interviewé(e).

 

Emmanuel Charonnat


Ce qu’il faut retenir

. 48% des Français déclarent avoir déjà renoncé à un achat ou être allé chez un concurrent en raison d’un magasin fermé,

. 62% des internautes sondés reconnaissent avoir déjà renoncé à un achat (ou être allé chez un concurrent) à la suite d’une rupture de stock en magasin et 51% à la suite d’une rupture de stock sur internet

. Le fait de pratiquer des prix différents sur internet et en magasin crée une méfiance dans l’esprit des Français

. Plus de 64% des répondants déclarent avoir renoncé à acheter un produit ou service en magasin afin de pouvoir se renseigner davantage sur Internet 


Lire aussi :

. tous nos articles sur le e-commerce et sur le retail

Les sites e-commerce des TPE/PME sont de plus en plus rentables et «drive-to-store» (février 2019)

Les tendances 2018/2019 de l’achat en ligne  (février 2019)

21 études récentes sur le retail en France et dans le monde (janvier 2019)

Retail : les comportements n’ont jamais été aussi complexes  (août 2018)

High-tech, shopping, food : quel est le mode d’achat préféré des Français?  (août 2018)

Expériences in-store et online : le point de vue du client retail  (juin 2018)

M-commerce : la France en retard sur l’achat mobile  (juin 2018)

7 insights sur les comportements d’achat du e-commerce food  (mai 2018)

E-commerce en France : 9 usages ou services en pleine expansion  (février 2018)

Les achats sur mobile se pratiquent le plus souvent en situation sédentaire  (février 2018)

E-commerce : comparaison France/USA des usages et attitudes  (janvier 2018)

Bricolage : le match Internet vs magasins physiques dans le parcours d’achat  (décembre 2017)


Accès à l’étude de Harris Interactive

Article précédent

Les études de la semaine du 27 mai 2019

Article suivant

E-commerce grande conso : la France, pionnière du Drive

Vous pourriez également aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *