Ce que les enfants ont envie de faire plus tard

Auteur : Pas de commentaire Partager :

Quels métiers les filles et garçons aimeraient faire ? Quels sont les métiers les plus mixtes et les plus genrés ? Qui les influencent ?

Une étude OpinionWay pour Barbie montre clairement que la transmission des métiers genrés est toujours aussi prégnante dans la société française. Extraits.

Parmi dix activités proposées aux enfants de 7 à 10 ans dans l’étude, les 3 activités qu’ils aimeraient faire plus tard sont «prendre soin des autres» (27%), «voyager» (24%) et «inventer des choses utiles, pratiques» (24%).

Les souhaits des filles (7-10 ans) sont très différents des souhaits des garçons. Leurs préférences vont à :
. «prendre soin des autres»: 39% vs 16% des garçons,
. «s’occuper des enfants»: 28% vs 6% des garçons,
. «apprendre des choses et les partager avec d’autres personnes»: 25% vs 16% des garçons.
Les préférences des garçons sont tout autres :
. «inventer des choses utiles, pratiques»: 28% vs 20% des filles,
. «bricoler, réparer des objets»: 26% vs 8% des filles,
. «faire des découvertes scientifiques»: 25% vs 12% des filles.

«Voyager» est la seule activité réellement mixte, citée par 25% des filles et 24% des garçons.

 

Parmi les 16 types de métiers testés, pas de grande surprise… les enfants de 7 à 10 ans sont d’abord attirés par les métiers «maître/maîtresse d’école, professeur(e)» suivi du métier du vétérinaire.
Seuls 5% citent le métier de l’informaticien(ne) et 3% celui du journaliste ou écrivain.

Là encore, les choix des filles et des garçons sont très différents.
Les filles sont attirées par les métiers de«maître/maîtresse d’école, professeur(e)» (39%), «vétérinaire» (31%) et «chanteuse, danseuse, actrice, comédienne» (24%), tandis que les garçons sont surtout attirés par les métiers de «policier, gendarme, militaire, pompier» (28%), «pilote d’avion, astronaute» (22%) et «sportif professionnel, athlète olympique» (21%).

 

Un autre volet de l’enquête a également interrogé un échantillon de parents d’enfants de moins de 18 ans.
Ils estiment que la première personne à avoir de l’influence sur les envies de leurs enfants de faire tel ou tel métier plus tard, c’est eux-mêmes (39%). Une réponse davantage citée par les pères (44%) que par les mères (34%).
Viennent ensuite «les personnes dont on découvre le métier dans les émissions, reportages, documentaires» (29% des parents, 34% des mères) et «les autres personnes qu’ils rencontrent au quotidien (coiffeur, boulanger, pharmacien, etc.)» (26%).
D’autres influences proviennent des médias : les «personnages dans les films, séries, livres, bd, etc» (15% de citations) et les «personnalités qu’ils voient dans les médias» (13%).

Les enfants sont plus nombreux que les parents à considérer qu’il y a des métiers plutôt pour les hommes et d’autres plutôt pour les femmes : 63% des filles et 57% des garçons vs 54% des femmes et 52% des hommes.

 

OpinionWay a demandé aux enfants (7-10 ans) si les métiers proposés sont plutôt des métiers pour les garçons, plutôt des métiers pour les filles ou aussi bien des métiers pour les garçons que pour les filles.
Il ressort que le métier le plus genré – et le plus masculin – est «garagiste, mécanicien(ne)» (75% dont 74% que c’est un métier pour les garçons), que le métier le plus féminin est «infirmière» (37%), et que les métiers les plus mixtes sont «avocat(e)» et  «journaliste, écrivain(e)». Pour ces deux métiers, 86% des enfants estiment qu’ils sont aussi bien des métiers pour les garçons que pour les filles.

 

Globalement, les filles et les garçons partagent le même avis sur le genre des métiers.

 

Cette enquête a été menée en ligne, du 6 au 14 février 2019, auprès de 2 échantillons :
. Un échantillon de 550 enfants représentatif de la population française âgée de 7 à 10 ans. L’échantillon a été constitué selon la méthode des quotas, au regard des critères de sexe, d’âge et de région de résidence.
. Un échantillon de 585 parents d’enfants de moins de 18 ans, issu d’un échantillon représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. L’échantillon a été constitué selon la méthode des quotas, au regard des critères de sexe, d’âge, de catégorie socioprofessionnelle, de catégorie d’agglomération et de région de résidence.

 

Emmanuel Charonnat


Ce qu’il faut retenir

. Plus tard, les filles aimeraient «prendre soin des autres» et «s’occuper des enfants», les garçons aimeraient «inventer des choses utiles» et «bricoler, réparer des objets», filles et garçons aimeraient voyager

. Les filles sont attirées par les métiers de maîtresse d’école, de vétérinaire et d’artiste tandis que les garçons sont surtout attirés par les métiers de policier/militaire/pompier, de pilote d’avion et de sportif

. Les enfants, notamment les filles, sont plus nombreux que les parents à considérer qu’il y a des métiers plutôt pour les hommes et d’autres plutôt pour les femmes

. Les métiers les plus mixtes selon les enfants sont «avocat» et  «journaliste, écrivain», le plus masculin est «garagiste, mécanicien» et le plus féminin est «infirmière»


Lire aussi :

. tous nos articles sur les enfants

Les Français sont très favorables au numérique à l’école mais pas au mobile  (septembre 2018)

Le numérique favorise-t-il les échanges entre parents et enfants?  (mai 2018)

Quelles valeurs les parents veulent-ils transmettre à leurs enfants?  (mai 2018)

Partage des tâches : quand les femmes et les hommes ne sont pas d’accord  (mai 2018)

Dans quelles entreprises les Millenials français aimeraient travailler? (mai 2018)

Les femmes préfèrent-elles travailler avec des hommes ou avec des femmes ? (mars 2018)

Entreprises : les perceptions et les attentes des jeunes de 16-20 ans (novembre 2017)

L’ambition des femmes a encore du mal à être acceptée par la société  (octobre 2017)


Accès à l’étude d’OpinionWay

Article précédent

9 insights sur les Français et le livre audio

Article suivant

L’HEBDO CB EXPERT – Expertise Médias, Marketing & Digital

Vous pourriez également aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *