Le début de l’été offre une embellie au moral des marketers français

Auteur : Aucun commentaire Partager :

Exclusif : les résultats de la vague 2 du baromètre CB News/ Harris Interactive sur le moral des marketers et des communicants en France

Voici les résultats de la vague 2 de notre baromètre sur le moral des marketers et des communicants en France, mené en partenariat avec Harris Interactive.
Un premier résultat est le nombre de répondants: alors que vous étiez 152 répondants lors de la première vague (du 8 au 22 mars 2021), vous n’avez été que 72 répondants pour cette 2ème vague malgré un terrain d’enquête plus long (du 14 juin au 6 juillet 2021). Comme si vous aviez déjà la tête ailleurs… entre déconfinement progressif et organisation des vacances d’été…

Sur une échelle de 0 à 100, l’indice de synthèse du moral des répondants se situe à 56, avec un score de 44 sur 100 pour le regard sur les 3 derniers mois, de 57 sur 100 pour l’état d’esprit actuel et de 63 sur 100 pour la confiance dans l’avenir.
Cet indice de synthèse progresse de 4 points par rapport au mois de mars (où il était de 52) et chacune de ses composantes est en hausse: +5 points pour le regard sur les 3 derniers mois, +2 points pour l’état d’esprit actuel et de +3 points pour la confiance dans l’avenir.

 

On n’observe pas d’écart significatif selon le sexe et la classe d’âge. L’indice de synthèse du moral des répondants varie entre 55 et 59 selon les profils.


Concernant le regard sur les 3 derniers mois, le score est de 44 sur 100, soit une progression de 5 points entre mars et juin 2021. Pour aucune catégorie de population, il n’atteint encore le niveau de 50 sur 100, ce qui serait le signe d’une majorité de répondants «positifs».

 

Au cours des 3 derniers mois, ils sont aussi nombreux à constater une amélioration (23%) qu’une dégradation (24%) de la situation globale de leur entreprise, tandis qu’une majorité observe plutôt un statu quo (53%).
Même si les choses s’améliorent, ils sont encore 36% à constater une dégradation des moyens dont ils disposent et une réduction des effectifs dans leur entreprise, au cours des 3 derniers mois.
Heureusement, ces trois items progressent dans le bon sens par rapport au mois de mars.


Le score d’état d’esprit actuel (57 sur 100) progresse de 2 points par rapport au mois de mars. Il est très homogène selon les catégories de population, variant entre 55 (femmes et jeunes) et 61 (hommes).

Les sondés «optimistes» (43%) sont plus nombreux que les sondés «pessimistes» (19%, soit un écart de 24 points vs 18 points en mars). Ils sont aussi désormais plus nombreux que les professionnels adoptant une posture attentiste (38%, un taux stable vs mars).


La vision de l’avenir, représentée par un indicateur de synthèse, progresse de 3 points (à 63 sur 100) et reste meilleure que la vision sur le présent (57 sur 100) et la vision passée sur les 3 derniers mois (44 sur 100).
Il est très homogène selon les catégories de population, variant entre 63 (femmes et jeunes) et 65 (hommes).

 

Comme en mars, les répondants sont plus confiants dans l’avenir de leur entreprise (82%) que dans l’avenir de leur secteur d’activité (79%) ou que dans celui du marché de la communication et de la publicité (73%). Mais les écarts se sont réduits fortement, la confiance progressant nettement pour ces deux derniers items (respectivement +13 points et +11 points vs mars).
La confiance dans l’avenir de leur entreprise est aussi en hausse (+6 points vs mars).
En revanche, les sondés sont un peu moins confiants dans leur propre avenir professionnel (65%, -3 points) et dans l’avenir de leur métier/fonction (72%, -3 points).

 

Les résultats de cette deuxième vague sont réunis ici.


Méthodologie:
. Échantillon de 72 répondants professionnels de la communication et du marketing, dont:

– 67% de femmes / 33% d’hommes,
– 31% de moins de 35 ans, 40% de 35-49 ans, 29% de plus de 50 ans,
– 39% d’agences, 24% d’annonceurs, 15% de médias/régies, 22% autres,
– 44% marketing/ études/ planning stratégique, 14% présidence/ direction générale, 17% commercial/ achats/ ventes , 1% création et 17% autres.
. Recueil mené du 8 au 22 mars 2021, en ligne auprès des inscrits aux newsletters et aux visiteurs des sites Internet CB News et CB Expert.

Tous les résultats de cette première vague sont réunis ici.

 

Emmanuel Charonnat


Ce qu’il faut retenir

. Sur une échelle de 0 à 100, l’indice de synthèse du moral des répondants (3 derniers mois, présent, futur) se situe à 56 en juin, soit +4 points vs mars

. La vision de l’avenir (63 sur 100) reste meilleure que la vision sur le présent (57 sur 100) et que la vision passée sur les 3 derniers mois (44 sur 100).

. Chacune de ses visions est en hausse: +5 points pour le regard sur les 3 derniers mois, +2 points pour l’état d’esprit actuel et +3 points pour la confiance dans l’avenir.

. Même si les choses s’améliorent, ils sont encore 36% à constater une dégradation des moyens dont ils disposent et une réduction des effectifs dans leur entreprise, au cours des 3 derniers mois.

. Les répondants sont plus confiants dans l’avenir de leur entreprise (82%) et de leur secteur d’activité (79%) que dans leur propre avenir professionnel (65%).

. Tous ces résultats sont très homogènes selon le sexe et la classe d’âge.


Lire aussi :

. En mars 2021, le moral des marketers et des communicants résiste (mars 2021)

. CB Expert et Harris Interactive lancent le Baromètre sur le moral des marketers et des communicants en France (mars 2021)


Accès aux résultats de l’étude CB Expert/Harris Interactive

Article précédent

Les études de la semaine du 12 juillet 2021

Article suivant

Gratuit ou payant, papier ou numérique… focus sur les lecteurs de presse

Vous pourriez également aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.