Le rapport des Français aux fleurs a-t-il changé avec la crise sanitaire?

Auteur : Aucun commentaire Partager :

Pourquoi les fleurs sont-elles indispensables? A qui a-t-on envie d’en offrir? Quelles sont les sources d’inspiration?

Interrogés les 5 et 6 mai 2021 par OpinionWay (pour l’Office Hollandais des Fleurs), une nette majorité des Français sondés trouvent que les fleurs sont plus que jamais indispensables aujourd’hui pour égayer leur quotidien (64%) ou pour créer du lien (55%). Et pour 61% des sondés, aller chez le fleuriste leur apporte de la joie. Un Français sur quatre aurait même acheté des fleurs en ligne quand les fleuristes étaient fermés (25%).
Ces attitudes positives vis-à-vis des fleurs sont encore plus courantes chez les séniors, à l’exception de l’achat en ligne, que l’on rencontre davantage chez les 18-24 ans (50%) et chez les 25-34 ans (34%).

 

Si 69% des personnes sondées ressentent l’envie d’«offrir des fleurs simplement pour le plaisir que cela procure, sans occasion particulière» et 56% de «s’offrir des fleurs à eux-mêmes, simplement pour se faire plaisir» (notamment 67% des femmes), ils sont aussi 38% à déclarer ressentir l’envie «offrir des fleurs aussi aux hommes qui les entourent». Cette dernière envie, assez fréquente chez les femmes (44%), concerne également un tiers des hommes (32%).

Dans le contexte de pandémie actuelle, les trois quarts des sondés estiment qu’offrir des fleurs est un bon moyen «de signifier à ses proches qu’ils les aiment quel que soit le contexte» (74%) et de faire sourire ses proches (74%).

 

Par rapport à leurs habitudes d’avant crise, environ 4 sondés sur 10 déclarent qu’ils ont davantage envie d’offrir des fleurs:
. à leur conjoint : 46% des personnes en couple (notamment 50% des hommes),
. à leurs amis: 39% (notamment 45% des femmes),
. à la personne qu’ils courtisent: 37% (notamment 43% des hommes).
Les moins de 35 ans sont les plus nombreux à déclarer ces tendances.

 

Les premières sources d’inspiration pour les fleurs et bouquets, depuis le début de la crise sanitaire, sont les magazines (44%), devant les réseaux sociaux (32%) et les vitrines/les étals des fleuristes (29%).
A noter: 29% des sondés trouvent que le lieu de travail fait partie des lieux où les fleurs rapprochent le plus les gens entre eux.

 

Méthodologie:
. Enquête menée en ligne les 5 et 6 mai 2021, auprès d’un échantillon de 1001 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus.
. L’échantillon a été constitué selon la méthode des quotas, au regard des critères de sexe, d’âge, de catégorie socioprofessionnelle, de catégorie d’agglomération et de région de résidence.

 

Emmanuel Charonnat


Ce qu’il faut retenir

. Une nette majorité des Français trouvent que les fleurs sont plus que jamais indispensables aujourd’hui pour égayer leur quotidien (64%) ou pour créer du lien (55%)

. 25% des Français (et 50% des 18-24 ans) auraient acheté des fleurs en ligne quand les fleuristes étaient fermés

. 38% des sondés déclarent ressentir l’envie «offrir des fleurs aussi aux hommes qui les entourent» (44% des femmes et 32% des hommes)

. Par rapport à leurs habitudes d’avant crise, 46% des sondés ont davantage envie d’offrir des fleurs à leur conjoint et 39% à leurs amis

. Les premières sources d’inspiration pour les fleurs et bouquets, depuis le début de la crise sanitaire, sont les magazines (44%) devant les réseaux sociaux (32%)


Lire aussi :

. Fête des mères : qu’est-ce que les Français aimeraient faire avec leur maman qu’ils n’ont jamais fait? (mai 2021)

. Les Français sont moins connectés à la nature que la moyenne mondiale (mars 2021)

Le sentiment de dégradation s’étend à l’ensemble des milieux naturels (octobre 2020)

. Les Français et les box : freins, motivations et intentions d’achat (mai 2020)

. De quels artisans les Français se sentent-ils les plus proches? (novembre 2017)


Accès à l’étude OpinionWay

Article précédent

L’image des sports collectifs et des équipes de France masculines

Article suivant

Impact positif ou négatif du numérique sur l’environnement: les Français sont partagés

Vous pourriez également aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.