Quelles sont les valeurs que les Français associent au vin?

Auteur : Pas de commentaire Partager :

Les Français accordent un statut unique au vin et près d’un sur deux estime «bien s’y connaître en vin»

Les Français expriment presque tous leur attachement au vin, il fait «partie de l’identité culturelle de la France» pour 96% des personnes interrogées dans une enquête Ifop pour Vin & Société. Il entretient avec la population «un rapport particulier que l’on ne retrouve pas dans d’autres pays» (90%), et est «une composante de l’art de vivre à la française auquel ils sont très attachés» (86%).

Le vin est perçu comme un produit noble (79%). Dans cette enquête, les valeurs associées au vin telles que l’héritage (86%), le partage (88%), le vivre ensemble (80%) et la convivialité (88%) ressortent avec des scores élevés.


Le vin est également un véritable étendard par-delà nos frontières, il «donne une bonne image de la France dans les pays étrangers» (94%) et «permet à lui seul d’attirer des touristes dans certaines régions de France» (94%). Composantes essentielles du patrimoine matériel et immatériel français, l’histoire et la culture du vin sont jugées dignes d’être
transmises aux jeunes générations par 88% des personnes interrogées, dont 82% des moins de 35 ans.

Une consommation plus occasionnelle que quotidienne
Si l’image du vin est toujours aussi largement «associée au repas» pour 92% des personnes interrogées, seul un consommateur de vin sur 10 déclare en consommer quotidiennement. Ils sont encore moins nombreux chez les moins de 35 ans (2%).
Le socle principal des consommateurs se situe sur une fréquence de consommation de «une à deux fois par semaine» (24%) ou «moins souvent» (26%).

Un consommateur sur 2 déclare acheter du vin en grande surface et 16% auprès des cavistes.

Des consommateurs curieux et éclairés
Près d’un Français sur deux (48%) estime «bien s’y connaître en vin» et 55% déclarent s’intéresser à la culture du vin. 70% des personnes interrogées ont déjà «visité et/ou fait une dégustation dans une cave ou dans un lieu de production de vin». Ces taux élevés témoignent de l’ancrage de la culture du vin dans la vie de la majorité des Français.
70% des sondés déclarent souhaiter «en connaître davantage sur le patrimoine viticole français» et 62% pratiquent, quand ils sont en vacances en France, «des activités telles que des visites des Cités des vins, des rencontres avec des vignerons ou des balades dans les vignobles».


Alors que les jeunes consomment beaucoup moins de vin que leurs aînés, ils sont plus nombreux à avoir déjà «offert à quelqu’un un stage de dégustation de vins»: 24% des moins de 35 ans contre 13% des plus de 35 ans. Les nouvelles générations assimilent le vin à un produit qui sort de l’ordinaire et qui doit faire l’objet à la fois d’une approche qualitative de sa dégustation, mais aussi d’un apprentissage.

Cette étude a été réalisée, du 27 au 29 août 2019, auprès d’un échantillon de 1004 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus, constitué sous la méthode des quotas.

Emmanuel Charonnat


Ce qu’il faut retenir

. Le vin est perçu comme un produit noble, il est associé aux valeurs d’héritage, de partage, du vivre ensemble et de la convivialité

. Le vin fait partie de l’identité culturelle de la France pour 96% des sondés et donne une bonne image de la France dans les pays étrangers pour 94%

. Seul un consommateur de vin sur 10 déclare en consommer quotidiennement, et 2% des moins de 35 ans

. 48% des Français estiment «bien s’y connaître en vin» et 55% déclarent s’intéresser à la culture du vin

. 24% des moins de 35 ans et 13% des plus de 35 ans ont déjà offert à quelqu’un un stage de dégustation de vins


Lire aussi :

. nos articles sur les boissons

. Cas Effie : A cause du réchauffement climatique, le vin de Bordeaux n’aura plus le même goût (décembre 2019)

. Focus sur la consommation de rhum et de whisky en France (septembre 2018)

Quelle est la boisson alcoolisée la plus consommée pendant l’été ?  (juillet 2018)

L’apéritif des Français : 10 insights sur les pratiques et les aliments consommés  (avril 2018)

Consommation de sucre et d’alcool : les perceptions sont souvent loin de la réalité  (décembre 2017)

Food & drink : les trentenaires bien plus sélectifs que les quadras  (novembre 2017)

Quel est l’apéritif idéal pour les Français ?  (juin 2017)

. Les Millennials et le vin : méconnaissance ou désintérêt ? (octobre 2016)

Les préférences des Français en matière de boissons, café, vin et bière  (avril 2016)


Accès à l’étude Ifop

Article précédent

De quoi dépend la crédibilité d’une étude scientifique?

Article suivant

Les médias traditionnels restent la référence pour s’informer

Vous pourriez également aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.