8 insights sur les Français et le jazz

Auteur : Pas de commentaire Partager :

Le jazz présente une image de musique multiculturelle, agréable à écouter, joyeuse et dynamique

Harris Interactive a réalisé pour TSF Jazz, en septembre dernier, une étude sur les Français et le jazz. Voici les principaux résultats.

1- Le jazz a une image de musique multiculturelle et joyeuse

Pour les Français, le jazz est un genre de musique toujours très lié à ses origines. Nombreux sont ceux, qui, pour le décrire spontanément, évoquent la Nouvelle-Orléans, les clubs et les musiciens afro-américains… . Il est ainsi toujours assimilé à un genre multiculturel (81%) qui permet de rassembler des personnes d’origines et de cultures diverses (80%).
De plus, la musique jazz est agréable à écouter (74%), joyeuse (74%) et dynamique (72%). Il jouit ainsi d’un a priori positif. Néanmoins, seuls 53% trouvent que c’est un genre musical moderne et 46% estiment qu’il s’agit d’un genre vieillissant, voire élitiste (49%).
Moins de trois personnes sur dix considèrent le jazz comme ennuyant (29%).


2- La figure marquante du jazz : Louis Armstrong 

Quand on leur demande quelles figures du jazz ils connaissent, les Français citent majoritairement Louis Armstrong (25%), loin devant Miles Davis (12%), Duke Ellington (10%) et Ray Charles (10%).
Près de la moitié des sondés (48%) ne sont pas capables de citer des figures connues, particulièrement les plus jeunes (58%).

On retrouve les mêmes artistes parmi les jazzmen préférés des Français, avec une avance encore plus nette pour Louis Armstrong.


3- Plus d’un Français sur deux apprécie le jazz

56% des Français déclarent apprécier le jazz, dont 13% l’apprécier beaucoup. Ces amateurs sont plus régulièrement des hommes (58%), des habitants d’Ile-de-France (62%) et des personnes aux revenus aisés (64%). Ils sont généralement plus âgés que la moyenne des Français, 66% des 65 ans et plus déclarent apprécier cette musique, contre 50% des moins de 35 ans.


4- Les amateurs de jazz estiment avoir plutôt découvert cette musique par eux-mêmes, les amis et les parents représentant les principaux relais secondaires (mais essentiels pour les plus jeunes)

Généralement, ces Français qui apprécient le jazz confient avoir découvert cette musique seuls (40%), grâce à des amis (27%) ou grâce à leurs parents (21%) notamment chez les moins de 35 ans (28%). Les films, séries et jeux vidéo sont un moyen secondaire d’approcher le jazz (16%) quand Internet est aujourd’hui un moyen de découverte qui concerne surtout les plus jeunes (15% contre 6% dans l’ensemble).


5- Plus d’un tiers des Français (37%) écoutent souvent (6%) ou de temps en temps (31%) du jazz, un taux qui monte à 63% chez les amateurs de jazz


6- Le jazz s’écoute aujourd’hui principalement via des canaux traditionnels: la radio (46% en écoutent régulièrement) et les CDs et vinyles (34%).
Cependant, Internet apparait aussi comme un canal privilégié pour le jazz comme pour la musique en général, grâce à YouTube et aux réseaux sociaux (27%), et aux plateformes de musique en streaming (24%), des médias particulièrement appréciés des plus jeunes (41% et 38%).


7- Les amateurs de jazz se présentent comme une population légèrement plus masculine et significativement plus âgée que la moyenne des Français


8- Il y aurait 5 types d’amateurs de jazz, selon une typologie effectuée par Harris Interactive
Les deux axes principaux de la typologie sont le critère de l’âge (en abscisse) et celui du degré d’implication dans le jazz.

Voici le détail des cinq profils :

Cette étude a été réalisée en ligne, du 11 au 16 septembre 2019, auprès d’un échantillon de 3000 personnes représentatif des Français âgés de 18 ans et plus. La méthode des quotas et le redressement ont été appliqués aux variables suivantes : sexe, âge, catégorie socioprofessionnelle et région de l’interviewé(e).

Emmanuel Charonnat


Ce qu’il faut retenir

. Le jazz a une image de musique multiculturelle, agréable à écouter, joyeuse et dynamique  

. 56% des Français déclarent apprécier le jazz (dont 13% beaucoup) et 37% en écoutent souvent (6%) ou de temps en temps (31%)

. Le jazz s’écoute d’abord à la radio et à travers les CDs et vinyles, mais les 18)34 ans privilégient YouTube, les réseaux sociaux et les plateformes de musique en streaming

. Les amateurs de jazz, un profil plus âgé et un peu plus masculin que la moyenne des Français, avec une typologie en cinq types


Lire aussi :

Tous nos articles sur la musique

. Spectacle live: les réseaux sociaux sont de loin le premier canal d’information des 15-34 ans (octobre 2019)

. Musique : la radio reste la première source de découverte (septembre 2019)

Le marché mondial de la musique a encore accéléré en 2018, sauf en Europe (avril 2019)

. 9 éclairages sur les relations que les Français entretiennent avec leur(s) radio(s) (avril 2019)

Le streaming musical représente 16% des volumes d’écoute des contenus audio en France (mars 2019)

Marché français de la musique : le numérique devient la 1ère source de revenus  (mars 2019)

Douze insights sur les jeunes Français et la radio  (janvier 2019)

. Derrière le piano, roi des instruments de musique, la guitare et d’autres instruments progressent (juin 2017)

. Les Français reconnaissent la richesse de l’offre musicale en ligne (février 2017)


Accès à l’étude de Harris Interactive

Article précédent

Déco intérieure : quelles sont les principales sources d’inspiration?

Article suivant

Marché pub média à fin septembre 2019 (hors Internet): les services, les télécoms et les pure players limitent la baisse

Vous pourriez également aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.