Comment les Millennials américains sont attachés aux applis mobiles

Auteur : Pas de commentaire Partager :
image_pdfimage_print

Onze insights sur les comportements et attitudes spécifiques aux 18-34 ans ou aux 18-24 ans vis-à-vis des applications mobiles

A partir du bilan de comScore sur les applis mobiles aux Etats-Unis, réalisée à partir des données de juin, voici une dizaine de comportements et attitudes spécifiques aux 18-34 ans ou aux 18-24 ans.

1) Les Américains de 18-24 ans consacrent les 2/3 de leur temps digital aux applications sur les smartphones

Chez les 25-34 ans, cette part est également majoritaire (54%) mais plus proche de celle des 35-44 ans (53%).

2) Les 18-24 ans utilisant les applis mobiles y consacrent plus de 3 heures par jour (3,2 heures)

Avec 2,6 heures par jour, les 25-34 ans sont également plus gros utilisateurs que la moyenne du pays (2,3 heures).

 

3) Les 18-34 ans sont toujours à la recherche de nouvelles applis

Contrairement aux 35 ans et plus, la majorité des 18-34 ans sont toujours en quête de nouvelles applis intéressantes (70%) et considèrent qu’il y a encore plus de choses qu’ils pourraient faire avec des applis (66%).

 

4) Les 18-34 ans achètent des applis et font des achats dans les applis

Près des deux tiers d’entre eux (64%) ont acheté au moins une appli au cours des 12 derniers mois, contre 34% des 35-54 ans et seulement 20% des 55 ans et plus.

Et 70% des 18-34 ans ont fait au moins un achat au sein des applis (dont 46% en ont fait 5 ou plus), contre 42% des 35-54 ans et 28% des 55 ans et plus.

 

5) La majorité des 18-34 ans sont boulimiques : ils téléchargent plus d’applis qu’il y a une an (64%) et téléchargent plus d’applications qu’ils n’en suppriment
Ce qui n’est pas le cas pour leurs aînés.

 

6) Pour les 18-34 ans, le look d’une appli sur leur écran d’accueil est un motif de désinstallation

En effet, 21% des 18-34 ans qui ont supprimé des applis au cours des 12 derniers mois l’ont fait pour ce motif, contre seulement 2 à 3% de leurs aînés.

 

7) L’addiction aux applis mobiles est beaucoup plus forte chez les 18-34 ans

. 76% des 18-34 ans considèrent que leur smartphone serait inutile sans appli,
. dès qu’ils s’ennuient, 74% disent qu’ils se précipitent sur leur téléphone et ouvrent une appli,
. 63% ouvrent immédiatement les notifications qu’ils reçoivent.

 

8) Les 18-34 ans sont les premiers à autoriser les push notifications des applis et les premiers à se plaindre d’en recevoir trop

 

9) Chez les 18-24 ans, YouTube est l’appli la plus utilisée et Snapchat fait partie du top3 (derrière Facebook)

En revanche, le top 3 des 25-34 ans est le même que celui des 35-54 ans et que celui des 18 ans et plus : 1-Facebook (81% des 18+) , 2-YouTube (71%), 3-Facebook Messenger (68%).

 

10) Les 18-34 ans sont particulèrement attachés à l’appli d’Amazon

Ils sont plus attachés à l’application d’Amazon que ne le sont leurs aînés, qui eux sont plus attachés que les jeunes à Facebook ou aux applis de Google (Google Search, Google Maps, Gmail).
Analyse réalisée sur la base des individus ayant installé ces applications.

 

Chez les 18-34 ans, Amazon est d’ailleurs l’appli à laquelle ceux qui l’ont installé sont le plus attachés.

 

11- La catégorie des applis de rencontre est la catégorie la plus en affinité avec les 18-24 ans (indice 170) et les 25-34 ans (indice 147)

Ce sont des indices d’affinité (calculés sur l’audience mensuelle) bien plus élevés que ceux des catégories Voyage/Tourisme (107 et 116), Réseaux Sociaux (103 et 103) et Gaming (106 et 101).

 

Emmanuel Charonnat


Ce qu’il faut retenir

. Les Américains de 18-34 ans sont des gros utilisateurs d’applis mobiles (environ 3 heures par jour), ils en téléchargent souvent de nouvelles et sont très attachés à ce type de média

. Bien plus que leurs aînés, ils achètent des applis et font des achats dans les applis

. Les 18-34 ans sont les premiers à autoriser les push notifications des applis et les premiers à se plaindre d’en recevoir trop

. Ils sont particulièrement attachés à l’appli d’Amazon et en forte affinité avec les applications de dating


Lire aussi :

Marché des applis mobiles : le m-commerce va encore augmenter sa part de lion  (août 2017)

Applis mobile : quand les professionnels ne comprennent pas les utilisateurs…  (juin 2017)

Dans quels pays passe-t-on le plus de temps sur les applis mobiles ?  (mai 2017)

USA : le mobile est devenu majoritaire dans la pub digitale en 2016  (mai 2017)

Le chiffre d’affaires mondial des applis mobiles va plus que doubler en 5 ans (avril 2017)

Depuis deux ans, le smartphone tire seul la croissance de la consommation digitale aux USA (mars 2017)

La présence sur l’écran d’accueil favorise le taux d’usage d’une appli mobile  (février 2017)

Tous les classements 2016 des applis mobile dans le monde  (janvier 2017)

Tous nos articles sur les applis mobiles


Accès au  »2017 U.S. Mobile App Report » de comScore

image_pdfimage_print
Print Friendly, PDF & Email
Article précédent

Marketing de contenu : la France est le 5ème marché et l’Allemagne est 2ème

Article suivant

Programmatique TV : les USA représenteront encore les 3/4 du marché mondial en 2021

Vous pourriez également aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *