Cas Effie 2022 : Tout le monde s’arrache les codes de Canal+ et Kad en fait les frais

Auteur : Aucun commentaire Partager :

Etude de cas Effie France 2022 : la campagne «Désolé Kad» – Canal+ // BETC Paris avec Havas Media – Prix Or catégorie Culture et loisirs

Après les campagnes «BIIP» (Effie 2020) et «Les codes» (Effie 2021), c’est la troisième année consécutive que Canal+ remporte le Prix Or de cette catégorie.

Objectifs : Poursuivre le succès de la saison 1 et recruter des jeunes adultes

«Suite au succès de la saison 1 de notre communication sur “Les codes”, où nous avions remis Canal+ au coeur des conversations des Français et où l’insight du partage des codes est devenu le territoire de la marque, BETC devait imaginer une saison 2», raconte Émilie Pietrini, directrice de la marque au sein de Canal+ Group. «L’objectif de cette saison était la transformation de Canal+ sur l’expression d’une plateforme digitale, sachant que le partage des codes est un insight lié aux plateformes, entré dans le langage courant».
Du point de vue business, Canal+ souhaitait recruter des jeunes adultes, tout en préservant son parc d’abonnés actuels.


Moyens : Une mise en abyme, autour de Kad Merad, qui s’amuse du buzz de la campagne précédente

«La saison 1 des “codes” a fait un malheureux: Kad Merad, qui dans sa vie quotidienne ne pouvait plus faire un pas dans la rue ou aller sur un plateau TV sans qu’on le harcèle pour avoir des codes ou qu’on le raille à ce sujet », retrace Mathilde Lançon, directrice associée chez BETC Paris. « Alors que l’année précédente, Kad cherchait à tout prix les codes, cette fois-ci tout le monde les lui demande. Cela nous a permis de faire une mise en abyme sur ce phénomène conversationnel et très populaire qu’est devenue la campagne des “codes”». Et de mettre en oeuvre l’idée stratégique de la création: assumer la réalité des usages en faisant des codes Canal+ le sésame que tout le monde s’arrache, afin de positionner cette plateforme de contenus comme la plus désirable du marché.
Les créations montrent un Kad rattrapé par le succès de la pub dans sa vie personnelle : qu’il s’agisse de ses amis les stars ou de parfaits inconnus, tout le monde se moque gentiment de lui en lui demandant ses codes. « Nous avons à nouveau lancé cette campagne comme Canal+ l’aurait fait de sa nouvelle série, avec un épisode phare au lancement, très événementiel, suivi de 10 nouveaux épisodes, égrainés chaque semaine sur 3 mois, en TV, digital et social media ». En complément des stars présentes dans la campagne, des influenceurs comme Just Riadh ont été intégrés dans les créations pour adresser plus directement la cible jeune.


Résultats : Perception pertinente de la marque et hausse des recrutements chez les moins de 26 ans

Parmi les excellents résultats de cette campagne, Émilie Pietrini cite son impact : «75% des Français disent avoir vu cette campagne et l’attribuent à Canal+ et 60% ont compris que Canal+ était désormais une plateforme de contenus». Sans oublier le premier résultat attendu: «une augmentation de 45% des recrutements chez les moins de 26 ans».

Emmanuel Charonnat


Lire aussi :

. tous nos articles sur les Prix Effie et sur les études de cas Effie

. Prix Effie France 2022 : Des communications simples, prouvées et durablement efficaces (téléchargez le magazine Spécial Effie 2022)

. Cas Effie 2021 : Canal+ revendique le piratage pour montrer sa désirabilité (décembre 2021)

. Prix Effie France 2021 : Pas de crise pour l’efficacité! (téléchargez le magazine Spécial Effie 2021)

. Cas Effie : Canal+ c’est comme Biiip, mais avec Netflix en plus (décembre 2020)

Prix Effie France 2020 : contre-pied, électrochoc et renaissance (téléchargez le magazine Spécial Effie 2020)

. Prix Effie France 2019 : peu d’efficacité sans courage (téléchargez le magazine Spécial Effie 2019)

. Prix Effie France 2018 : quand l’efficacité récompense l’audace (téléchargez le magazine Spécial Effie 2018)

Article précédent

Cas Effie 2022 : McDonald’s pose des équations pour faire la preuve de son empreinte sociétale

Article suivant

Cas Effie 2022 : Fondation Abbé Pierre, il est plus fort de montrer une personne qui se relève qu’une personne à terre

Vous pourriez également aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.