Comment les Français perçoivent-ils les voitures électriques?

Auteur : Aucun commentaire Partager :

Le sentiment d’information vis-à-vis du véhicule électrique progresse et près d’un Français sur deux est convaincu que le véhicule électrique pourrait remplacer le thermique

Ipsos publie les résultats de la 5ème édition du Baromètre de la mobilité électrique, réalisé pour l’Avere-France et Mobivia. Le terrain a été réalisé en novembre dernier.

Le sentiment d’information vis-à-vis du véhicule électrique progresse sensiblement par rapport à la précédente édition du baromètre (2018). Par exemple, 53% des sondés ont le sentiment d’être bien informés sur le prix des voitures électriques, versus 36% en 2018 et seulement 24% en 2012.
Le sentiment d’information reste néanmoins partiel sur la majorité des items testés (autonomie, offre, recharge, impact environnemental…).

Pour la très grande majorité des sondés, la voiture électrique est perçue comme une solution «innovante» (87%) et «agréable à conduire» (87%). De plus, elle représente un véhicule «économique à l’usage» pour 74% des Français, «respectueuse de l’environnement» (70%) et «sécurisante» (70%).

 

L’absence d’émissions de particules, de fumées ou d’hydrocarbures à l’usage (60%), le moteur silencieux (48%) et le faible coût à l’utilisation (34%) sont les trois principaux avantages de la voiture électrique selon les sondés.
Ipsos souligne que «plus les personnes se disent informées sur la voiture électrique dans son ensemble, plus elles sont convaincues de ses avantages et de son intérêt à l’usage».

 

L’autonomie limitée, le prix à l’achat et l’impact des batteries sur l’environnement sont perçus comme étant les trois principaux inconvénients de la voiture électrique

Au vu de ces avantages et de ces inconvénients, les Français sont partagés:
. 46% sont convaincus que le véhicule électrique pourrait remplacer le thermique, notamment les 15-24 ans (76%), les Parisiens (58%) et les personnes les mieux informées sur le véhicule électrique (63%),
. 54% pensent le contraire, notamment les seniors de 60 ans et plus (66%), les ruraux (63%) et les habitants des petites villes (66%).

 

Méthodologie:
Cette étude a été menée en ligne, du 3 au 10 novembre 2021, auprès de 1000 personnes, constituant un échantillon représentatif de la population française âgée de 15 ans et plus.
La méthode des quotas a été appliquée aux variables: sexe, âge, profession de l’interviewé, région et catégorie d’agglomération.

 

Emmanuel Charonnat


Ce qu’il faut retenir

. Le sentiment d’information vis-à-vis du véhicule électrique progresse sensiblement par rapport à 2018, mais il reste néanmoins partiel sur la majorité des items testés

. La voiture électrique est perçue comme une solution «innovante» (87%), «agréable à conduire» (87%), «économique à l’usage» (74%), «respectueuse de l’environnement» (70%) et «sécurisante» (70%)

. L’absence d’émissions de particules, de fumées ou d’hydrocarbures (60%), le moteur silencieux (48%) et le faible coût à l’utilisation (34%) sont les 3 principaux avantages perçus de la voiture électrique

. L’autonomie limitée, le prix à l’achat et l’impact des batteries sur l’environnement sont perçus comme étant les 3 principaux inconvénients de la voiture électrique

. 46% des Français sont convaincus que le véhicule électrique pourrait remplacer le thermique


Lire aussi :

. La voiture reste la reine des déplacements du quotidien en France (janvier 2022)

Véhicules électriques : quelles mesures pour lever les freins à l’achat? (août 2021)

Les Français souhaitent réduire l’impact écologique de leurs déplacements quotidiens (août 2021)

Achat d’un véhicule : plus d’un Français sur trois privilégierait l’électrique (juin 2021)

Véhicules électriques et hybrides rechargeables: qu’en pensent les propriétaires? (décembre 2020)

Parc automobile : les intentions et les critères de choix des Français (novembre 2020)

Renouvellement du parc auto: les attentes des Français (mars 2020)

Quels sont les nouveaux modes de déplacement les plus utilisés en France? (janvier 2020)

Les Français sont moins intéressés par les véhicules électriques que les autres Européens  (février 2019)

Dans 10 ans, les Français pensent que les voitures neuves seront principalement électriques  (janvier 2019)

Comment les Français envisagent la mobilité de demain  (janvier 2019)

Les valeurs associées à l’automobile d’aujourd’hui et de demain  (octobre 2018)

Les véhicules électriques ou hybrides sont perçus comme l‘avenir de l’automobile (mars 2018)

Un Français sur 2 est prêt à utiliser une voiture autonome à l’avenir  (février 2018)


Accès à l’étude d’Ipsos

Article précédent

Les études de la semaine du 17 janvier 2022

Article suivant

RSE : les défis de la communication sociétale des marques

Vous pourriez également aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.