Visibilité, brand safety et fraude, IAS mesure le gap entre les sites Digital Ad trust et les autres

Auteur : Pas de commentaire Partager :

Le Chiffre de la semaine : un institut, une étude, un chiffre

20 mai 2019
Le chiffre de la semaine
+21,7 points. C’est la différence moyenne du taux de visibilité de la pub vidéo sur desktop entre les sites labellisés Digital Ad Trust et les sites non labellisés, selon une analyse d’Integral Ad Science (IAS) réalisée à la demande du SRI.
Effectuée sur le second semestre 2018, ce comparatif montre également un avantage de +14,3 points pour le taux de visibilité de la pub vidéo sur web mobile, et de plusieurs points pour le taux de visibilité du display (hors vidéo- sur dektop et web mobile.
Les taux d’impressions non brand safe sont aussi systématiquement favorables aux sites labellisés (surtout sur desktop) ainsi que les taux d’impressions frauduleuses.

Le détail dans le tableau ci-dessous :

Précisions :
. IAS est l’un des mesureurs tiers référencés dans le cadre du label. Près de 90% des sites labellisés Digital Ad Trust sont mesurés par IAS. Le référentiel Digital Ad Trust liste tous les mesureurs accrédités ici.
. Ces calculs ont été effectués sur les sites labellisés au cours des 3 premières vagues, de mars à décembre 2018.
. Les sites non labellisés mesurés dans le benchmark IAS n’intègrent pas Youtube et Facebook.


Lire aussi :

. notre enquête sur Digital Ad Trust

. un historique du label Digital Ad Trust

. le point de vue d’un annonceur sur Digital Ad Trust

. tous nos articles sur Digital Ad Trust


Définition des indicateurs IAS :

. Brand Safety :

Le risque Brand Safety (ou contextes inappropriés) correspond aux impressions diffusées sur des pages (ou dans des vidéos) dont le contenu, par association avec la marque, peut nuire à son image. IAS distingue 7 catégories de contextes potentiellement risqués pour une marque : adulte, alcool, discours haineux, drogues, langage offensant, téléchargement illégal et violence.

. Visibilité :

Selon le standard MRC / lAB, une publicité display est visible à partir du moment où 50% de sa surface a été́ affichée à l’écran au moins une seconde. Quant à la publicité vidéo, elle doit être visionnée au moins 2 secondes consécutives avec au moins 50% de sa surface affichée pour être considérée comme visible.

On peut également mesurer ce taux de visibilité à des seuils plus élevés, comme 5 secondes par exemple. C’est ce que nous avons fait dans notre tableau comparatif.

. Fraude publicitaire :

La fraude publicitaire est une pratique qui consiste à facturer intentionnellement un annonceur pour une diffusion qui n’est pas conforme à celle prévue, par exemple la diffusion de publicités auprès de robots au lieu de personnes réelles. Il existe de multiples types de fraude. Les plus rencontrées sont le trafic robotique, puis l’ad-stacking (empilage de plusieurs publicités les unes sur les autres au sein d’un même emplacement), et le pixel-stuffing (diffusion de plusieurs publicités dans un cadre publicitaire minuscule, d’une taille de 1×1 pixel).

Accès à toutes les rubriques «Le Chiffre de la semaine»

Emmanuel Charonnat

bandeau-cb-expert-fonce

Article précédent

Grandes enseignes : les Français préfèreraient travailler chez E.Leclerc

Article suivant

En quelques années, la hiérarchie des préoccupations des Français a été bouleversée

Vous pourriez également aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *