Audiences Radio Rentrée 2017 : RTL et Les Indés à l’honneur

Auteur : Pas de commentaire Partager :

Le média radio fait partie des grands gagnants de la rentrée selon l’étude 126 000 de Médiamétrie. Le transfert de Patrick Cohen modifie les équilibres.

Le grand gagnant de la rentrée radio 2017/2018 semble être le média radio lui-même, qui malgré la concurrence de l’audio digital, stabilise son volume d’écoute par rapport à l’an dernier :
. un taux de couverture quotidien de 79,5% en septembre-octobre 2017 vs 79,7% en sept-oct 2016,
. une durée d’écoute quotidienne par auditeur en progression de 2 minutes : 2h51 vs 2h49,
. en conséquence, un volume d’écoute global en légère hausse avec 6,452 millions d’auditeurs en moyenne entre 5h et 24h, contre 6,323 millions il y a un an, soit +2%.
Le taux d’audience en quart d’heure moyen passe de 11,8% à 11,9%.
Base : lundi-vendredi, 5h-24h, 13 ans et plus.

Pour Isabelle Vignon, directrice de l’expertise média de Dentsu Aegis Network : « Je trouve que c’est une bonne vague au global pour la radio. En renouant avec ce qu’elle sait faire de bien, le direct, le talk, elle arrive à garder les auditeurs assez longtemps et à progresser en durée d’écoute, ce qui est encourageant. On constate aussi que les stations travaillent d’autres horaires que la matinale, comme l’after-school (17h-19h) et la soirée (20h-23h), tranches horaires sur lesquelles les généralistes gagnent de l’audience. »

Au niveau des agrégats, ce sont celui des stations locales (14,9%) et le groupement des Indés (11,5%) qui se distinguent, en réalisant leurs meilleures parts d’audience depuis avril-juin 2015. Les Indés Radios gagnent 0,6 point de PdA sur un an.

Parmi les stations nationales, le leader RTL est le grand gagnant avec 12,8% de part d’audience (+0,3 point sur un an) et un écart creusé sur France Inter (10,1%, -1,5 point). RTL réalise sa meilleure performance depuis avril-juin 2016 et est en hausse par rapport aux 3 référentiels que nous publions dans le tableau ci-dessous (septembre-octobre 2016, avril-juin 2017 et l’ensemble de la saison 2016/2017).
Deux autres stations généralistes peuvent se féliciter de leurs résultats :
. RMC (6,9%) réalise la même PdA qu’en avril-juin et progresse de 0,5 point sur un an.
. France Bleu (6,7%) obtient son meilleur score depuis janvier-mars 2016 et prend la 4ème place du classement général, dépassant NRJ.
La situation est plus compliquée chez Europe1 qui poursuit sa baisse (-1 point en un an), réalisant son pire score (5,6% de PdA). « La lecture de la station est devenue plus floue du fait du mercato et d’un ton pas clairement identifiable » explique Isabelle Vignon « La station est moins marquée que ce qu’elle a pu être auparavant. Le ton n’est pas assez disruptif, c’est un peu trop lisse. Les difficultés d’audience ne sont pas que sur la matinale mais se retrouvent sur toute la grille, avec beaucoup de cases et d’animateurs qui ont bougé (Franck Ferrand, Christophe Hondelatte…). Quant à la matinale de Patrick Cohen, je pense qu’il faut lui laisser le temps de s’installer ».
Dépassée successivement par RMC, NRJ et maintenant France Bleu, Europe1 devient la 6ème station nationale de France.

Du côté des stations musicales, NRJ (6,2%) se maintient en tête mais avec une part d’audience en recul de 0,4 point sur un an. Nostalgie se maintient au dessus de 4% (4,1%). Au sein du groupe RTL, Fun Radio recule (3,7%, -0,3 pt sur un an) alors que RTL2 progresse, atteignant le seuil de 3% qu’elle n’avait pas touché depuis avril-juin 2015. Chez Lagardère, RFM (3,3%) et Virgin Radio (2,7%) sont plutôt stables. Skyrock démarre la saison au même niveau que l’an dernier (3,2%) et Chérie est en retrait (2,4%, -0,2 point).

Avec 25,0% de part d’audience cumulée sur ses 7 stations, le groupe Radio France est très stable par rapport à septembre-octobre 2016 (25,0%) ou avril-juin 2017 (25,1%). La contre-performance de France Inter est compensée par les évolutions de France Bleu (+0,3pt), France Info (+0,4pt), France Culture (+0,4pt) et France Musique (+0,1pt), toutes en hausse sur un an.
Radio Classique est stable, à 1,5% de part d’audience.

Concernant les matinales des généralistes, le transfert de Patrick Cohen de France Inter à Europe1 a fait perdre des auditeurs à France Inter (-10,5%), sans pour autant bénéficier à Europe1 (-15%). En tout cas, pas pour le moment.
Ce sont les matinales de RTL (+5%) et de RMC (+19%) qui ont gagné des auditeurs par rapport à septembre-octobre 2016, comme le montre cette infographie de Dentsu Aegis Network.

 

Emmanuel Charonnat


Ce qu’il faut retenir

. Le volume d’écoute global de la radio est en légère hausse par rapport à l’an dernier

. RTL confirme son leadership et creuse l’écart sur France Inter, RMC (3e), France Bleu (4e) et NRJ (5e) sont toutes devant Europe1 (6e)

. En hausse par rapport la saison dernière : RTL, Les Indés, France Bleu, RMC, RTL2

. En baisse : France Inter, Europe 1, NRJ, Fun Radio, Chérie

. Le transfert de Patrick Cohen a fait perdre des auditeurs à la matinale de France Inter sans pour autant bénéficier à celle d’Europe1


Lire aussi :

Audiences TV septembre-octobre 2017 : les gagnants et les perdants (novembre 2017)

Audiences Radio Eté 2017 : RTL et France Inter en tête mais en baisse (sept. 2017)

Radio nationale : le bilan de la saison 2016/2017 en parts d’audience  (juillet 2017)

Audiences radio nationale : les stations gagnantes en septembre-décembre 2016  (janvier 2017)

Audiences radio rentrée 2016 : France Inter se rapproche de RTL, France Bleu et RMC en forme (novembre 2016)


Accès au communiqué de Médiamétrie

Article précédent

QualiTV : faux départ et rétropédalage… quel dommage !

Article suivant

L’HEBDO CB EXPERT – Expertise Médias, Marketing & Digital

Vous pourriez également aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *