Marques de presse : 44% des lecteurs restent des exclusifs print

Auteur : Pas de commentaire Partager :
image_pdfimage_print

One Global 2017 vague 2 : 97% des Français de 15 ans et plus déclarent lire la presse chaque mois, quels que soient les supports de lecture, 76% en numérique et 50% sur mobile

L’ACPM publie aujourd’hui la deuxième vague 2017 de l’étude One Global, mesurant l’audience des marques de presse en print et digital. Pour la partie print, elle porte sur l’étude ONE 2016, tandis que, pour la partie digitale, elle intègre les données de Médiamétrie d’avril 2017 (versus janvier 2017 pour la vague 1) c’est-à-dire un mois fortement marqué par la campagne électorale du Président de la République (cf méthodologie en fin d’article).
La vague de comparaison est la vague 2 de One Global 2016 qui portait, pour la partie print, sur l’étude ONE 2015, et pour la partie digitale, sur les données de Médiamétrie de mars 2016.

Au global, 96,9% des Français de 15 ans et plus déclarent lire la presse chaque mois, quels que soient les supports de lecture, soit 50,9 millions de lecteurs.

En moyenne, pour 100 lecteurs mensuels d’une marque de presse, il y a 44 exclusifs print, 16 exclusifs mobile, 13 exclusifs ordinateur, 5 exclusifs tablette et 22 dupliquants (c’est-à-dire des lecteurs utilisant au moins deux des quatre supports).

 

Chaque mois, plus de trois Français sur quatre (76%), soit 39,8 millions d’individus, lisent au moins une marque de presse en version numérique (ordinateur, mobile ou tablette). Cette proportion a gagné 5 points en un an.

Plus de la moitié des Français (57%) sont des lecteurs de presse sur mobile ou tablette, avec 50% de Français lecteurs sur mobile et 25% sur tablette.
La proportion de lecteurs sur mobile a gagné 4 points en un an (50% vs 46%).

 

Le numérique est majoritaire dans la répartition du nombre de lectures d’une marque de presse : il pèse 55% des lectures.
Après le print (45%), le mobile est désormais le device le plus utilisé (24%) devant l’ordinateur (21%) et la tablette (10%).

Selon les cibles, l’utilisation des devices est plus ou moins exclusive, plus ou moins mobile :

 

En moyenne, l’évolution de l’indicateur d’audience Brand 30 jours, sur un an, est de +7,8% pour toutes les marques de presse présentes dans la vague 2 de 2016 et dans la vague 2 de 2017 de One Global.

Derrière l’agrégat PQR66 (qui n’est pas vraiment une marque de presse), la marque Le Figaro conserve la tête du palmarès de l’audience Brand ONE Global (30 jours), devant Le Monde et 20 Minutes. Un trio de tête inchangé par rapport à la vague 1 de 2017.

Au pied du podium, Télé Loisirs, première marque provenant de l’univers de la presse magazine, dépasse Le Parisien/Aujourd’hui en France.

Ces 5 premières marques touchent plus de 20 millions de lecteurs mensuels.

Femme Actuelle reste la première marque féminine, L’Equipe la première marque sportive, et L’Express (qui gagne 1 place dans le classement général) reste la première marque de l’univers Actu/News, devant Paris Match qui dépasse de peu L’Obs.
Ouest-France est toujours la première marque PQR.

La plupart des marques du Top10 sur ordinateur figurent également dans le top10 sur mobile et dans le top10 sur tablette, à quelques exceptions près. L’Equipe (7ème sur mobile et 8ème sur tablette) n’apparaît plus dans le top 10 ordinateur. L’Obs (9ème sur mobile) n’est plus dans le top10 ordinateur. Ouest-France figure dans les top10 ordinateur (9ème) et tablette (10ème) mais pas dans celui du mobile. La marque Femme Actuelle, dixième sur ordinateur, est absente des top10 mobile et tablette.
Le Figaro domine toujours le classement sur ordinateur mais perd sa première place dans le palmarès du mobile au profit de la marque Le Monde, qui devient aussi la première marque sur tablette. Sur tous les supports, les 3 premières places sont occupées par des marques de presse quotidienne. Marmiton qui était la première marque sur tablette lors de la vague 1 recule de trois places.



Les résultats de la vague 2 de One Global 2017 ont été obtenus par une procédure de fusion réalisée à partir des études ONE, du panel Internet ordinateur Médiamétrie//NetRatings (MNR), du Panel Internet Mobile et du Panel Tablette de Médiamétrie.
Ils prennent en compte la dernière évolution de la mesure de l’internet mobile, devenue hybride depuis la publication des données sur le mois d’août, ce qui consiste à enrichir les résultats du panel de la mesure d’Audience Internet Mobile (mesure user-centric) avec des données de fréquentation des sites (mesure site-centric).

Emmanuel Charonnat


Ce qu’il faut retenir

. 96,9% des Français de 15 ans et plus déclarent lire la presse chaque mois, quels que soient les supports de lecture, 76% en numérique et 57% sur mobile ou tablette

. Pour 100 lecteurs mensuels d’une marque de presse, il y a encore 44 exclusifs print 

. Le numérique représente 55% des lectures d’une marque de presse, dont 24%pour le mobile, 21% pour l’ordinateur et 10% pour la tablette

. L’évolution moyenne de l’indicateur d’audience Brand 30 jours est de +7,8% à univers constant de marques de presse, sur un an

. Le podium de l’audience Brand (30 jours) est inchangé avec Le Figaro devant Le Monde et 20 Minutes, Télé Loisirs prend la 4ème place


Lire aussi :

. Mobilité des marques de presse : Le Monde et Marianne se distinguent  (avril 2017)

. Bilan presse print 2016 : -1,4% pour le lectorat moyen et -3,4% pour la Diffusion France Payée  (avril 2017)

. Focus sur la presse quotidienne : audience print en hausse pour tous les titres de la PQN  (avril 2017)

. Focus sur la presse magazine : audience print en baisse pour les hebdos, en hausse pour les mensuels  (avril 2017)

. Focus sur la presse actu/news/éco : L’Express et L’Obs se disputent le leadership digital  (avril 2017)

. tous nos articles sur les vagues One Global

. nos articles sur les vagues ONE

. nos articles sur les vagues One Premium

Internet mobile : les améliorations de la mesure d’audience rebattent les cartes  (nov. 2016)

One Market et les nouvelles relations marques-consommateurs


Accès à la publication de l’ACPM

image_pdfimage_print
Print Friendly, PDF & Email
Article précédent

Les études de la semaine du 3 juillet 2017

Article suivant

Programmatique TV et télévision adressée : le marché s’impatiente

Vous pourriez également aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *