Le e-sport n’est pas vraiment un sport mais les pros du e-sport sont des sportifs

Auteur : Aucun commentaire Partager :

Edito CB Expert – Les Français qui suivent le e-sport estiment que le e-sport pourra, à l’avenir, être intégré aux grandes compétitions sportives internationales

Le e-sport n’est pas vraiment un sport. C’est ce que pensent 67% des Français, dont 35% «tout à fait» et 32% «plutôt», selon une étude OpinionWay menée début mai pour Calif. Un avis largement partagé par 61% de ceux qui suivent le e-sport (ces derniers représentant 22% des répondants).
Mais les professionnels du e-sport peuvent-ils être considérés comme des sportifs?
. non, répondent 62% des Français,
. oui, disent 77% des Français qui suivent le e-sport.
Ceux-ci sont même 81% à considérer que le e-sport pourra, à l’avenir, être intégré aux grandes compétitions sportives internationales.

Je résume: 22% des Français suivent des compétitions ou émissions de e-sport. La majorité d’entre eux (61%) pensent que le e-sport n’est pas vraiment un sport et une plus grande majorité encore (77%) pensent que les professionnels du e-sport peuvent être considérés comme des sportifs. Il y a une subtilité qui m’échappe. Ou peut-être est-ce ce que l’on ressent quand on vit dans un monde virtuel…

 

Si le taux de Français qui suivent des compétitions ou émissions de e-sport (22%) monte à 45% chez les 18-24 ans, il reste significatif chez les 50-64 ans (15%) et n’est pas nul chez les seniors (7% des plus de 65 ans).
Si les seniors se prennent au jeu, alors sans aucun doute, le eSport va encore se développer dans les prochaines années, un avis partagé par 75% des sondés!

 

Méthodologie:
Cette enquête OpinionWay pour Calif a été réalisée en ligne, du 4 au 5 mai 2022, auprès d’un échantillon de 1057 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus.
L’échantillon a été constitué selon la méthode des quotas, au regard des critères de sexe, d’âge, de catégorie socioprofessionnelle, de catégorie d’agglomération et de région de résidence.


Emmanuel Charonnat

 

 

 

 

bandeau-cb-expert-fonce


Ce qu’il faut retenir

. Le e-sport n’est pas vraiment un sport, un avis partagé par 67% des Français et 61% de ceux qui suivent le e-sport

. 62% des Français estiment que les professionnels du e-sport ne peuvent pas être considérés comme des sportifs

. Mais 77% des Français qui suivent le e-sport pensent le contraire et estiment que le e-sport pourra, à l’avenir, être intégré aux grandes compétitions sportives internationales

. Le taux de Français qui suivent des compétitions ou émissions de e-sport (22%) monte à 45% chez les 18-24 ans, reste significatif chez les 50-64 ans (15%) et n’est pas nul chez les seniors (7% des plus de 65 ans)


Lire aussi :

Nos éditos hebdomadaires

tous nos articles sur les Sports et sur le e-sport

. Les valeurs du sport sont très largement partagées par les Français (mai 2022)

. Comment les Français perçoivent-ils le e-sport? (octobre 2019)

Sport et digital : quatre comportements qui se répandent (octobre 2018)

Dix prévisions sur le marché mondial du e-sport à l’horizon 2021  (août 2018)

E-sport et réalité virtuelle : les prévisions Monde et France à l’horizon 2021  (janvier 2018)


Accès à l’étude OpinionWay

Article précédent

L’HEBDO CB EXPERT – Expertise Médias, Marketing & Digital

Article suivant

Les études de la semaine du 16 mai 2022

Vous pourriez également aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.