Les salariés des grandes entreprises sont bien conscients des avantages de la data

Auteur : Aucun commentaire Partager :

Réduire les risques d’erreurs et le temps passé sur des tâches fastidieuses, et augmenter le temps passé sur les tâches à forte valeur ajoutée sont les premiers bénéfices perçus du développement de l’utilisation de la data

Entre décembre 2021 et janvier 2022, Ipsos a réalisé, pour le Boston Consulting Group (BCG) et Netexplo, une étude sur les salariés français (ETI et grandes entreprises) et la Data.
A noter: 45% des salariés interrogés sont des cadres.

Selon cette enquête, 57% des salariés déclarent connaître assez précisément le terme «intelligence artificielle», 54% celui d’«algorithme» et 21% celui de «machine learning». Si la réalité de termes plus techniques comme «data lake» (11%) ou «data gouvernance» (15%) reste moins saisissable, ces résultats sont un signe net de progrès, observe Ipsos.

 

Les salariés sont très majoritairement conscients de l’urgence pour leur entreprise de se transformer pour tirer partie des opportunités offertes par les données: 68% au total, 75% dans les grandes entreprises.

La majorité des salariés interrogés estime que, là où ils travaillent, le développement de l’utilisation de la data aura des conséquences positives sur la performance économique (79%) et l’organisation du travail (67%), mais également sur leur bien-être au travail (62%) et leur évolution professionnelle (59%).

 

Réduire le temps passé sur des tâches fastidieuses (72%), réduire les risques d’erreurs (67%) et augmenter le temps passé sur les tâches à forte valeur ajoutée (64%) sont les premiers bénéfices perçus du développement de l’utilisation de la data, notamment par les salariés des grandes entreprises.

 

Méthodologie:
Enquête réalisée par Ipsos entre le 14 décembre 2021 et le 06 janvier 2022 auprès de 200 dirigeants d’ETI et 1002 salariés de grands groupes et d’ETI.
. Parmi les salariés,
55% sont des salariés d’ETI (de 200 à 5000 salariés) et 45% des salariés de grandes entreprises (plus de 5000 salariés).
. 45% des salariés interrogés sont cadres.
. Les résultats présentés dans cet article concernent les salariés.

 

Emmanuel Charonnat


Ce qu’il faut retenir

. 57% des salariés déclarent connaître assez précisément le terme «intelligence artificielle», 54% celui d’«algorithme» et 21% celui de «machine learning»

. 68% des salariés sont conscients de l’urgence pour leur entreprise de se transformer pour tirer partie des opportunités offertes par les données

. Les salariés interrogés estiment que le développement de la data aura des conséquences positives sur la performance économique (79%) et l’organisation du travail (67%), mais aussi sur leur bien-être au travail (62%) et leur évolution professionnelle (59%)

. Réduire le temps passé sur des tâches fastidieuses (72%), réduire les risques d’erreurs (67%) et augmenter le temps passé sur les tâches à forte valeur ajoutée (64%) sont les premiers bénéfices perçus du développement de l’utilisation de la data


Lire aussi :

. IA au travail : les craintes des salariés diminuent un peu (novembre 2021)

Les liens entre les Français et la technologie sortent renforcés de la crise sanitaire (juillet 2021)

. L’utilisation des données personnelles et des technologies vidéo dans les villes (mai 2021)

Les Français pensent-ils avoir les moyens de lutter contre «l’enfermement par les algorithmes»? (mai 2021)

Les Français sont les plus opposés au monde au partage de leurs données médicales avec leur employeur ou des entreprises (mai 2021)

L’accélération des usages a fait progressé la confiance dans le numérique (février 2021)

L’Intelligence Artificielle gagne en confiance mais les Français se sentent mal informés (janvier 2021))

Intelligence artificielle au travail : menace ou opportunité? (novembre 2020)

Les 2/3 des internautes n’ont pas le sentiment d’avoir la maîtrise de leurs données personnelles (avril 2019)

A quoi les jeunes associent-ils l’IA dans le monde du travail ? (mars 2019)

La perception des capacités de l’intelligence artificielle vs l’intelligence humaine (décembre 2018)

La collecte des données personnelles reste une menace pour le respect de la vie privée et les libertés (décembre 2018)

Face à l’intelligence artificielle, les actifs français sont les plus inquiets (juin 2018)

IA : les dirigeants d’entreprise y croient moins que leurs cadres  (avril 2018)

Quels types de collectes des données inquiètent le plus les Français ?  (mars 2018)


Accès à l’étude Ipsos

Article précédent

Musique: le français et le rap sont plus présents sur les services de streaming qu’à la radio

Article suivant

Comment les Français perçoivent-ils les soldes dans le contexte actuel?

Vous pourriez également aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.