La crise sanitaire a eu un impact bénéfique sur la relation entre les hommes et leurs animaux de compagnie

Auteur : Aucun commentaire Partager :

Plus de la moitié des possesseurs de chien et/ou de chat estiment que les entreprises devraient davantage accepter la présence des animaux de compagnie au travail

Selon une enquête Odoxa menée en juin 2021 pour Purina, le lien entre l’homme et l’animal est un sujet qui concerne 8 Français sur 10. En effet, 80% des sondés possèdent aujourd’hui ou ont déjà possédé un chien ou un chat.
Parmi eux, 25% ont en ce moment un chien, 31% un chat et 12% un autre animal de compagnie.

Posséder un animal de compagnie apporte beaucoup de satisfactions dans la vie quotidienne de 97% des possesseurs de chien et/ou de chat… et 85% des Français non possesseurs en sont aussi convaincus.

La crise sanitaire est venue amplifier encore ce lien exceptionnel, les trois-quarts des Français (74%) le pensent… et les possesseurs de chien et/ou chat le confirment à 78%.

Les possesseurs de chiens et de chats disent combien leur animal leur a permis de mieux vivre les confinements en leur apportant bien-être et affection (85%). Les non-possesseurs pensent aussi (à 88%) que les possesseurs ont pu vivre un confinement plus agréable grâce à leur animal de compagnie.

En un an et demi (depuis le début de la crise sanitaire), plus d’un Français sur dix (11%) a adopté un animal et 6% envisagent de le faire dans un futur proche, et encore, nombreux sont les Français (16%) à avoir envisagé de le faire puis à avoir renoncé.

Plus de la moitié des possesseurs de chien et/ou chat (53%) estiment que les entreprises devraient davantage accepter la présence des animaux de compagnie au travail.

Le monde d’après sera d’abord plus difficile sur le plan pratique pour les animaux et leurs possesseurs, mais, finalement, pour 62% des Français (et 69% des possesseurs de chien et/ou chat), les changements induits par cette crise permettront d’améliorer le rapport homme-animal.

Méthodologie:
Cette étude a été réalisée en ligne pour Purina, les 9 et 10 juin 2021, auprès d’un échantillon de 1005 Français représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus.
La représentativité de l’échantillon est assurée par la méthode des quotas appliqués aux variables suivantes: sexe, âge, niveau de diplôme et profession de l’interviewé après stratification par région et catégorie d’agglomération.

Emmanuel Charonnat


Ce qu’il faut retenir

. 80% des sondés possèdent aujourd’hui ou ont déjà possédé un chien ou un chat, et parmi eux, 25% ont en ce moment un chien, 31% un chat et 12% un autre animal de compagnie

. Posséder un animal de compagnie apporte beaucoup de satisfactions dans la vie quotidienne de 97% des possesseurs de chien/chat et 85% des Français non possesseurs en sont aussi convaincus

. La crise sanitaire a eu un impact globalement bénéfique sur la relation entre les hommes et leurs animaux de compagnie, selon 78% des possesseurs de chien/chat

. Les possesseurs de chiens et de chats disent combien leur animal leur a permis de mieux vivre les confinements en leur apportant bien-être et affection (85%)

. 53% des possesseurs de chien et/ou chat estiment que les entreprises devraient davantage accepter la présence des animaux de compagnie au travail.


Lire aussi :

. Les Français sont toujours plus nombreux à soutenir les interdictions de sources de souffrance animale (janvier 2021)

Cas Effie – Fondation 30 Millions d’Amis : Championne de l’abandon des animaux, la France s’indigne et réagit (décembre 2020)

11 enseignements sur les Français et les animaux de compagnie (juin 2020)

Sept insights sur les propriétaires de chien et sur les propriétaires de chat (mars 2018)

Les Français sont de plus en plus sensibles au bien-être des animaux  (mars 2018)

Dix insights sur les Français et les animaux (mars 2017)

Les réseaux sociaux ne remplaceront pas les animaux de compagnie!  (juin 2016)


Accès à l’étude Odoxa

Article précédent

Vacances : quels sont les projets des Français et des Européens cet été?

Article suivant

Les Français s’attendent à ce que le numérique ait un impact moins positif à l’avenir qu’aujourd’hui

Vous pourriez également aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.