Quelle est l’image de la télémédecine en France?

Auteur : Pas de commentaire Partager :

Le point de vue des Français et des professionnels de santé sur la télémédecine et sur les grandes évolutions pouvant survenir dans le secteur de la santé

Globalement, les Français (60%), et plus encore les Professionnels de santé (70%) ont une bonne opinion de la télémédecine, selon une étude Odoxa menée en novembre dernier.

Les Professionnels de santé sont systématiquement plus positifs que la population générale : ils connaissent presque tous la télémédecine, pensent que c’est une bonne chose pour la qualité des soins, et un sur deux souhaite recourir à la télémédecine et la téléconsultation.

Cependant, dans le détail, une certaine ambivalence demeure. La télémédecine jouit de nombreux traits d’image positifs (les diverses qualités testées sont reconnues par 63% des Français en moyenne) mais elle pâtit de tout autant de défauts perçus (66% lui attribuent les défauts testés en moyenne). En résumé, la télémédecine ferait gagner du temps à la fois au patient (65%) et au médecin (72%), mais, en même temps elle déshumaniserait la relation entre eux (75%).

Les Professionnels de santé partagent cette vision ambivalente, même si, auprès d’eux, le positif l’emporte le plus souvent sur le négatif: 66% sont d’accord avec les qualités testées et 60% avec les défauts (en moyenne).

Le regard porté par les Français et les Professionnels de santé sur les grandes évolutions pouvant survenir s’agissant de la santé témoigne de leur assez grande ouverture aux nouvelles technologies : 5 sur 7 suscitent plus d’espoir que de crainte. Mais les craintes subsistent sur les consultations et surtout sur les opérations à distance.

Dans les faits, 6% des Français ont déjà expérimenté la téléconsultation.

Et 13% des médecins déclarent avoir déjà fait une téléconsultation avec l’un de leurs patients. Un professionnel sur deux (51%) estime même que «la téléconsultation est désormais inscrite dans ses pratiques».
Le plus souvent cette téléconsultation s’est faite au domicile du patient ou chez l’un de ses proches (57%). En moyenne, les professionnels de santé qui ont déjà fait une téléconsultation en ont fait 22.

La téléconsultation satisfait les patients (71%) et plus encore les professionnels de santé (86%) qui l’ont expérimentée. D’ailleurs ils sont persuadés que la téléconsultation va se développer à l’avenir et 64% des médecins qui n’y ont encore jamais eu recours sont persuadés qu’ils y viendront.

Méthodologie :

Emmanuel Charonnat


Ce qu’il faut retenir

. Globalement, les Français (60%), et plus encore les Professionnels de santé (70%) ont une bonne opinion de la télémédecine

. Les Professionnels de santé sont systématiquement plus positifs que la population générale

. La télémédecine ferait gagner du temps à la fois au patient et au médecin, mais, en même temps elle déshumaniserait la relation entre eux

. Dans les faits, 6% des Français et 13% des médecins ont déjà expérimenté la téléconsultation. Et 51% des professionnels de santé estiment même que la téléconsultation est désormais inscrite dans ses pratiques

. La téléconsultation satisfait les patients (71%) et plus encore les professionnels de santé (86%) qui l’ont expérimentée.


Lire aussi :

. nos articles sur la santé

. Légitimité, confiance, audience… quels sont les canaux adaptés à la communication santé? (décembre 2019)

. Santé : sept motivations pour recourir à la télé-consultation (janvier 2019)

Parler de sa santé en ligne, une pratique répandue et utile ? (janvier 2019)

Santé et numérisation des données personnelles : les médecins plus inquiets que les patients  (décembre 2018)

Un internaute français sur quatre utilise des outils connectés de mesure de la santé (août 2018)

Prévention santé : les Français se disent moins bien informés que les autres Européens  (mai 2018)

Santé : 4 Français sur 10 sont prêts à partager leur vie avec un robot  (janvier 2018)

En cas de souci de santé, le premier réflexe pour 1 Français sur 5 est d’aller sur internet (décembre 2017)

Les Français sont-ils prêts pour la télé-consultation avec un médecin ? (juin 2017)


Accès à l’étude d’Odoxa

Article précédent

Quand la pub améliore l’expérience utilisateur

Article suivant

Le e-commerce en France a franchi la barre des 100 milliards d’euros en 2019

Vous pourriez également aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.