La baisse de la fécondité en France concerne tous les âges et tous les niveaux de vie

Auteur : Pas de commentaire Partager :

Le Chiffre de la semaine : un institut, une étude, un chiffre

17 Décembre 2018
Le chiffre Démographie de la semaine
1,92. C’est le nombre d’enfants par femme en 2016, ce qui correspond à l’indicateur conjoncturel de fécondité. Selon une étude que vient de publier l’Insee, cet indicateur a encore baissé en 2016 : 1,92 vs 1,95 en 2015, après 9 années de relative stabilité (il oscillait autour de 2,00 enfants par femme entre 2006 et 2014).

 

L’étude révèle que la baisse de la fécondité concerne :
. toutes les régions, à l’exception de la Guyane et de Mayotte où la fécondité augmente et de La Réunion où elle est stable,
. aussi bien les femmes qui avaient déjà un enfant que les femmes sans enfant,
. tous les niveaux de vie,
. tous les âges avant 40 ans, et surtout les femmes de moins de 30 ans pour lesquelles la baisse déjà constatée depuis 2010 s’accélère en 2015, comme le montre le graphique ci-dessous.

 

Accès à toutes les rubriques «Le Chiffre de la semaine»

 

Emmanuel Charonnat

bandeau-cb-expert-fonce

 

Article précédent

Les études de la semaine du 17 décembre 2018

Article suivant

Snacks et confiserie : Michel et Augustin en tête du top 10 des marques les plus recommandées

Vous pourriez également aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *