Données personnelles : opportunité n°1 et risque n°1 selon les marketers

Auteur : Pas de commentaire Partager :

La capacité d’utiliser les datas pour toucher de vraies personnes est la 1ère opportunité stratégique perçue par les CMOs pour les prochaines années

Dans les 2 ou 3 prochaines années, la première opportunité stratégique perçue par les CMOs (Chief Marketing Officers) est la capacité d’utiliser les datas pour toucher des vraies personnes, plutôt que des proxies ou des segments de consommateurs, selon l’étude internationale «Dentsu Aegis CMO Survey 2018» (cf description de l’échantillon en fin d’article).

Derrière cet item cité par 29% des répondants, une autre opportunité stratégique émerge de façon importante :  le potentiel de l’intelligence artificielle (IA), du machine learning et des techniques de blockchain pour améliorer l’efficacité des dépenses marketing, cité par 26% des CMOs sondés.

 

Si la donnée est perçue comme l’opportunité numéro 1, elle est aussi vue comme le facteur de risque stratégique numéro 1, d’après le même millier de CMOs interrogés par Dentsu Aegis.
La violation ou le mauvais usage des données personnelles est le premier item cité parmi 6 risques stratégiques proposés : c’est celui qui inquiète le plus 29% des CMOs pour les 2/3 prochaines années.
Une part importante des marketers s’inquiètent davantage des nouvelles interfaces consommateurs qui compliquent la visibilité des marques (17%) ou de la domination des plateformes technologiques (15%).

 

Description de l’échantillon des CMOs interrogés :

 

Emmanuel Charonnat


Ce qu’il faut retenir

. La capacité d’utiliser les datas pour toucher de vraies personnes est la 1ère opportunité stratégique perçue par les CMOs pour les 2/3 prochaines années

. Une autre opportunité stratégique émerge de façon importante :  le potentiel de l’IA, du machine learning et des techniques de blockchain pour améliorer l’efficacité des dépenses marketing

. La violation ou le mauvais usage des données personnelles est le premier item cité parmi 6 risques stratégiques proposés

. Une part importante des marketers s’inquiètent davantage des nouvelles interfaces consommateurs qui compliquent la visibilité des marques ou de la domination des plateformes technologiques


Lire aussi :

. Les Français lisent-ils et comprennent-ils les Conditions Générales d’Utilisation des sites? (juin 2018)

RGPD : notoriété et intentions d’usage des nouveaux droits des internautes  (mai 2018)

GAFAM, données personnelles, RGPD : le point de vue des Français  (mai 2018)

IA, publicité et contenus : attention à la glu digitale…  (mai 2018)

Nouveaux moyens de communiquer avec les marques : évolution positive ou négative ? (mai 2018)

«La mesure d’audience va-t-elle disparaître ?»  (avril 2018)

IA : les dirigeants d’entreprise y croient moins que leurs cadres  (avril 2018)

La peur de l’Intelligence Artificielle est devenue majoritaire en France  (avril 2018)

L’IA va adapter le prix de la pub à la qualité éditoriale  (avril 2018)

Les grandes orientations des études marketing en 10 points  (avril 2018)

Un Français sur 3 a déjà découvert une nouvelle marque grâce à un influenceur  (avril 2018)

Quels types de collectes des données inquiètent le plus les Français ?  (mars 2018)

La bataille du temps de cerveau disponible passe désormais par la technologie  (mars 2018)

Quels sont les freins à l’utilisation de l’IA par les marketers ?  (mars 2018)

Les priorités digitales des marketers : social media, content marketing et personnalisation (mars 2018)

Il n’y aura pas de communication augmentée sans émotion  (mars 2018)

Efficacité : au UK, les médias traditionnels reviennent dans le jeu  (mars 2018)


Accès à l’étude CMO Survey 2018 de Dentsu Aegis

Article précédent

Marché mondial des applis mobiles : plusieurs réseaux sociaux vidéo émergent

Article suivant

Douze insights sur les achats de fournitures scolaires

Vous pourriez également aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *