Le trip marketing : le nouveau rêve de la pub?

Auteur : Pas de commentaire Partager :

«Imaginez que vous êtes une marque et que vous avez à votre disposition des centaines de milliers de familles, installées dans un espace captif avec beaucoup de temps disponible…»

Imaginez que vous êtes une marque et que vous avez à votre disposition des centaines de milliers de familles, chacune d’entre elle étant installée dans un espace captif et fermé, avec beaucoup de temps disponible. Que ces familles n’aient rien d’autre à faire que d’écouter, regarder, commenter vos messages. Imaginez qu’elles soient dans un état d’esprit de détente, de loisirs et de découverte.

Imaginez que de temps en temps, la cellule familiale soit disponible pour déguster, goûter ou essayer votre produit. Qu’elle soit particulièrement disposée à vivre quelque chose d’inhabituel ou de novateur.

Imaginez qu’elle ait tout le temps pour échanger à ce sujet, comparer son expérience, envisager de recommencer.

Imaginez que vous êtes la marque et que vous pouvez continuer à parler à toutes ces familles qui viennent de vous tester, de vous découvrir. Sans être zappé ni bloqué, dans un environnement intime et sécurisé, où l’attention et l’ouverture d’esprit sont maximales.

Non, vous ne rêvez pas. Ce n’est pas votre imagination. Ce n’est pas une expérience de laboratoire. Cela se passe toutes les semaines, sur les autoroutes de France et notamment vers les destinations de loisirs, les régions touristiques, le littoral et les grandes villes de France, de Paris à Bordeaux, de Lyon à Nice, en passant par Toulouse, Montpellier et Marseille. Le voyage commence au moment où la voiture part.

 

 

Les automobilistes se branchent sur 107.7 dès l’entrée de l’autoroute et restent à l’écoute de l’info trafic et météo, agrémentée d’une programmation musicale généraliste. La station de radio dépasse les 40% de part d’audience sur les cibles familiales, et atteint jusqu’à 60% en juillet-août.

Pendant que les kilomètres défilent, les annonceurs émergent au sein d’écrans courts ou de dispositifs de sponsoring placés autour des programmes de service et de proximité.

Des annonceurs qui peuvent aussi solliciter les voyageurs au niveau des péages sur les tickets de transit, des stations services grâce à des supports vidéo adaptés aux moments d’attente (prise de carburant, machine à café et caisses), ou via l’échantillonnage en sortie d’aires de services.

Les 171 aires d’autoroute, gérées par RFE, sont des lieux privilégiés pour se laisser distraire par des jeux, goûter des confiseries ou des boissons, découvrir des nouveaux produits ou services… En moyenne une voiture s’arrête 48 minutes par trajet. Road shows, bus podiums, stands, habillages ou sponsoring d’espaces en affinité avec les marques, sont des occasions de créer un contact entre une marque et un consommateur captif qui sort de son quotidien. La voiture quitte l’aire avec un sac cadeau surprise.

 

 

Ces expériences peuvent être prolongées jusqu’au lieu d’arrivée des voyageurs, au bord des plages par exemple.

L’univers du voyage est propice au contact réel mais aussi au contact virtuel. Le site Vinci-Autoroutes.com apporte, à 2 millions de visiteurs uniques l’été, des infos pour préparer leur voyage. Des infos utiles ou ludiques à partager sur les réseaux sociaux. Sans oublier la newsletter d’informations et d’offres promos que reçoivent 1,8 million d’abonnés télépéage.

Alors êtes vous prêt(e) pour le trip marketing ?

 

Emmanuel Charonnat

En partenariat avec :

En savoir plus sur RFE et le trip marketing

Lire notre newsletter  »En route vers le trip marketing ? »

Article précédent

«Et si la pub de demain s’intéressait autant aux vraies rencontres qu’au virtuel?»

Article suivant

L’HEBDO CB EXPERT – Expertise Médias, Marketing & Digital

Vous pourriez également aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *