«Et si la pub de demain s’intéressait autant aux vraies rencontres qu’au virtuel?»

Auteur : Pas de commentaire Partager :

Une interview de Jean-Luc Venturino, fondateur de RFE, spécialisée dans le trip marketing et régie des médias de VINCI Autoroutes

Après des débuts dans les radios locales, et plus de 20 années sur les médias de VINCI Autoroutes, Jean-Luc Venturino – ce chef d’entreprise investi dans la vie marseillaise en tant qu’élu en charge de la formation auprès de la CCI – a forgé en 30 ans avec son équipe une spécificité unique dans le paysage du marketing. L’inventeur du Trip Marketing, fondateur de RFE nous partage un point de vue simple : et si la pub de demain s’intéressait autant aux “vraies rencontres” qu’au virtuel ?


CB Expert : Quel est le métier de RFE ?

Jean-Luc Venturino : Aujourd’hui RFE est “créatrice d’expérience de marque” : elle conçoit de véritables expériences à 360° en faisant intervenir tous les supports souhaités : online, offline, et expériences terrain. C’est ça la clé : notre terrain de jeu est grand comme la France et nous pouvons planifier des expériences de marques totales, reproduire le service d’une marque à l’identique, et aller au delà de la route sur des lieux de vie. Évidemment, RFE peut faire des campagnes classiques sur chaque levier indépendamment (radio, ticketing, animations, emailing…), mais l’expérience globale, jusqu’à la rencontre réelle avec le consommateur, dans un univers où personne d’autre n’est autorisé à communiquer, c’est ça notre métier.

 

Nous sommes passés au fil du temps de “régie” d’espaces au sens classique du terme à un nouveau métier dont nous sommes en train d’inventer les contours. Tout va très vite dans le monde de la communication, notamment avec le numérique : nous nous spécialisons dans les vraies rencontres et le numérique est, pour nous, un moyen de plus pour créer ces rencontres.

 

CB Expert : Quels sont vos axes de développement et d’innovation ?

Jean-Luc Venturino : Depuis plus d’un an maintenant, avec le Trip Marketing – la communication sur le trajet – nous innovons avec nos clients et leurs agences pour inventer des dispositifs inédits qui collent avec le contexte des déplacements. Cette année, nous avons signé avec le Stade de France et l’Allianz Riviera à Nice pour commercialiser leurs espaces dans le cadre de trois concerts mythiques : Beyoncé & Jay-Z, Bruno Mars et Ed Sheeran. Ce n’est pas la première fois que nous proposons des expériences au delà de la route à nos clients, et si l’opération est un succès, nous allons continuer dans ce sens. Notre objectif, c’est d’être la référence en terme de communication sur les lieux de vie, là où ça se passe. Être présents avant le trajet, pendant le trajet, et après le trajet, c’était déjà très puissant, si en plus nous sommes présents à l’arrivée, par affinité, nos capacités de ciblage sont démultipliées.

Nous sommes également en train de développer avec VINCI tout un panel de solutions online pour permettre aux annonceurs de communiquer là où, à nouveau, personne d’autre ne peut le faire : grâce aux Wifi sur les aires d’autoroute, par exemple.

 

CB Expert : Qu’est-ce que vos solutions de communication apportent au marché ?

Jean-Luc Venturino : Le numérique a balayé le marché des médias classiques qui ont dû se réinventer, mais avec le tout numérique, bon nombre d’annonceurs sont aujourd’hui à la recherche de nouvelles façons de communiquer “In real life”, et c’est de plus en plus compliqué. L’évènementiel est l’un des rares marchés en progression avec le numérique : on a besoin de créer de vraies rencontres, quelque chose de spontané, d’évident. Nous avons toujours dit que communiquer sur l’autoroute, c’est une communication de bon sens : les gens se déplacent, passent des heures concentrés sur la route, doivent s’arrêter faire une pause… communiquer là, à cet instant précis, c’est se donner l’image d’une marque “au service” des usagers, dans leur quotidien. On le voit sur nos opérations : les gens sourient, disent bonjour, merci et au revoir. On ne vend pas du “contact utile“ mais des interactions avec des vrais gens, du contact humain, la rencontre, la relation.

En quelque sorte, on contribue à notre échelle à réduire la distance qui s’est créée au fil du temps entre les marques et leurs cibles et on recrée les conditions d’une proximité vraie entre elles.

 

Jean-Luc Venturino est le fondateur de RFE

 

Propos recueillis par Emmanuel Charonnat
en partenariat avec :


RFE, 30 ans et toujours plus d’innovations

RFE, c’est l’histoire d’une régie marseillaise devenue en 30 ans une référence en matière de marketing expérientiel.

Créée en 1988, initialement autour de la publicité généraliste locale, RFE gagne en 1996 l’appel d’offre en tant que régie de Radio Trafic 107.7 des Autoroutes du Sud de la France. La collaboration se prolonge avec l’obtention de la régie de Trafic Fm (Réseau Escota), puis, en 2004, avec l’ajout du marketing opérationnel sur les aires d’autoroute qui lui permet d’élargir sa proposition au delà du média radio. En 2007, RFE remporte l’appel d’offre de VINCI Autoroutes et ajoute à son offre le réseau Cofiroute et la radio Autoroute FM. En 2017, elle opère un repositionnement sur le marché du marketing contextuel et innove avec le Trip Marketing : des dispositifs sur-mesure particulièrement adaptés au contexte des déplacements. RFE transforme aujourd’hui une simple campagne en véritable expérience de marque tout au long d’un parcours, et au-delà…

En savoir plus sur RFE

Article précédent

Case Study : la campagne de trip marketing «#On the road» de hotelF1

Article suivant

Le trip marketing : le nouveau rêve de la pub?

Vous pourriez également aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *