Record de fréquentation touristique en 2017 : le décryptage

Auteur : Pas de commentaire Partager :

Retour de la clientèle étrangère dans l’hôtellerie, notamment des Américains et des Asiatiques. Le haut de gamme tire la fréquentation.

Selon le bilan dressé par l’Insee, la fréquentation des hébergements collectifs touristiques de France métropolitaine a progressé de 5,6% en 2017, soit 23 millions de nuitées supplémentaires.
La hausse concerne tous les types d’hébergement et la clientèle résidente (+5%) comme non résidente (+6,8%). La fréquentation des hôtels progresse de +4,9%, celle des campings de +5,5% et celle des autres hébergements collectifs touristiques (AHCT : résidences de tourisme, villages vacances…) de +7%.
Avec 210 millions de nuitées en 2017, l’hôtel reste le premier mode d’hébergement collectif, loin devant l’hôtellerie de plein air (124 millions de nuitées) et les AHCT (95 millions de nuitées).

Avec un total de 429 millions de nuitées, il s’agit d’un record de fréquentation par rapport aux années 2011 à 2016. L’année 2017 fait beaucoup plus que compenser le moindre dynamisme observé en 2015 et 2016, consécutif notamment aux attentats de novembre 2015 et de juillet 2016.
L’Insee relève qu’au sein de l’Union européenne, selon les résultats provisoires d’Eurostat, la croissance serait du même ordre de grandeur en 2017 (+5,1%). L’Espagne affiche le nombre le plus important de nuitées (471 millions), devant la France métropolitaine (429 millions), l’Italie (427 millions) et l’Allemagne (400 millions). En Espagne, deux tiers des nuitées touristiques proviennent de la clientèle non résidente. En Italie, la clientèle est partagée également entre résidents et non-résidents. En revanche, le poids de la clientèle non résidente est plus faible en France (31%) et en Allemagne (21%).

En France, les principales évolutions du secteur sont :
. un retour de la clientèle étrangère dans l’hôtellerie en 2017 (+8,8%) – dont la part est de 36% –  alors que la fréquentation par les résidents est moins volatile : elle croît de 2,8 %, un rythme comparable à celui des deux années précédentes,
. en dix ans, la fréquentation des campings a crû de plus de 20%. Cette hausse est davantage le fait des résidents (+36,7%) que des non-résidents (+9,6%),
. dans les résidences de tourisme et hôtelières (qui cumulent les 3/4 de la fréquentation des AHCT, la vive progression du nombre de nuitées (+7,4%) est surtout le fait de la clientèle résidente (+9,2%), la hausse des nuitées des non-résidents étant modérée (+1,4%),
. dans les villages de vacances, maisons familiales et auberges de jeunesse (autre segment des AHCT), la croissance de la fréquentation est de +6%. Elle est portée par la clientèle non résidente (+15,6%), plus volatile que la clientèle résidente (+4,9%).

 

Dans les hôtels, le poids des non-résidents est de 36% au sein des nuitées, dont 24% en provenance des pays européens et 4% en provenance des Etats-Unis.
La fréquentation en provenance de l’Europe (hors France) affiche une hausse de +5,9% en 2017.
Malgré une baisse du nombre de nuitées (-3,4%), les touristes britanniques restent en 2017 la première clientèle étrangère des hôtels métropolitains. Les autres clientèles européennes sont venues plus nombreuses, notamment, les clientèles espagnole (+11%), allemande (+10%), italienne (+9%) ou néerlandaise (+8,5%).
La clientèle russe, bien moins nombreuse, affiche une hausse remarquable de +33%.
Avec un nouveau record de 8,7 millions de nuitées en 2017, les touristes US restent la deuxième clientèle étrangère des hôtels métropolitains. Leurs nuitées augmentent de 16%, confirmant la tendance de long terme (+44% entre 2010 et 2017).
Après une année 2016 en retrait, la clientèle chinoise est de retour dans les hôtels (3,4 millions de nuitées en 2017, soit +19,2%), presque aussi nombreuse qu’en 2015. Les touristes en provenance du Japon, très sensibles au contexte sécuritaire, reviennent également (+22%) après avoir déserté la France en 2016. Néanmoins, le niveau de leur fréquentation (1,3 million de nuitées) reste très inférieur à celui de la période 2010-2014.
La clientèle en provenance du Proche-Orient et du Moyen-Orient est toujours plus nombreuse : +6,8% de nuitées en un an et un doublement du nombre de nuitées entre 2010 et 2017.
La fréquentation provenant d’Amérique centrale et du Sud est en hausse de +24% en 2017.

 

En 2017, les touristes en provenance des Pays-Bas restent les premiers clients étrangers des campings métropolitains. Les Allemands, les Belges, les Suisses et les Espagnols sont de plus en plus nombreux. La fréquentation britannique reste élevée mais diminue, comme dans les hôtels.

 

Le haut de gamme tire la fréquentation des hôtels et des campings.
La hausse des nuitées est particulièrement forte dans l’hôtellerie haut de gamme : respectivement +11,1% et +9,6% pour les 5 et les 5 étoiles. Même constat dans les campings 5 étoiles (+18,2%) et les campings 4 étoiles (+11,7%). 

 

La fréquentation augmente dans la plupart des régions métropolitaines, notamment en Île-de-France (+10,6%) où elle avait baissé de -7,2% l’année précédente. De même, en PACA, la hausse est de 4,8%, après un repli de 1,7 % en 2016.
Une seule région est en repli : les Hauts-de-France (-0,9%).

 

Dans les campings du littoral, qui accueillent 56% des nuitées de ce mode d’hébergement, la fréquentation augmente de 6%. La hausse est forte sur les littoraux breton (+11,1%), normand et du Nord (+13,7%), plus modeste sur les littoraux atlantique (+5,8%) et surtout méditerranéen (+3,7%). La fréquentation des campings progresse également dans les zones rurales ou de moyenne montagne (+ 5,7%), ainsi que dans les zones urbaines de province (+4,4%).

 

 

Emmanuel Charonnat


Ce qu’il faut retenir

. La fréquentation des hébergements collectifs touristiques de France métropolitaine a progressé de 5,6% en 2017, une hausse qui concerne la clientèle résidente (+5%) et non résidente (+6,8%)

. Dans les hôtels, la hausse de +4,9% est marquée par un retour de la clientèle étrangère et notamment des Américains et des Asiatiques

. Le haut de gamme (4 et surtout 5 étoiles) tire la fréquentation des hôtels et des campings

. Au sein de l’Union européenne, la croissance serait de +5,1% selon Eurostat


Lire aussi :

Billets d’avion : le classement des comparateurs les plus utilisés  (novembre 2017)

Fréquentation touristique : 4e trimestre consécutif de hausse en France  (novembre 2017)

Les Français sont les champions des avis en ligne sur les locations de vacances  (juin 2017)

Champions d’Europe, les campings français accueillent toujours plus de monde (mai 2017)

Le parcours de l’acheteur français de voyage sur mobile  (mai 2017)

Les applis sont devenues le nouveau champ de bataille des compagnies aériennes  (mai 2017)

Les avis des internautes, un passage obligé avant la réservation d’hôtel  (mars 2017)

Quel est le poids des logements touristiques de particuliers proposés en ligne ? (février 2017)

Tourisme : faut-il encadrer davantage les plateformes de type Airbnb ?  (janvier 2017)

tous nos articles sur le voyage et le tourisme


Accès à l’étude de l’Insee sur les hébergements collectifs touristiques en 2017

Article précédent

Quelles sont les marques qui font la meilleure impression auprès des Françaises ?

Article suivant

Internet devient le premier média de la promotion des films de cinéma

Vous pourriez également aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *