Publicité digitale : le mobile a déjà dépassé le desktop dans le monde

Auteur : Pas de commentaire Partager :
image_pdfimage_print

Les agences médias prévoient un taux de croissance d’environ +24% pour les dépenses mondiales en publicité mobile en 2018

Dans les dernières livraisons de leurs prévisions mondiales pour le marché publicitaire média, les agences médias s’accordent au moins sur un point : le mobile devance cette année le desktop dans les investissements publicitaires digitaux des annonceurs.
Les chiffres annoncés indiquent un dépassement en 2017 :
. Pour Magna (IPG Mediabrands), la part de marché du mobile dans la pub digitale passe de 46% en 2016 à 54% en 2017, et atteindra 60% en 2018 et 73% en 2021. Cette année-là, le mobile pèserait 37% des investissements pub médias et dépasserait la TV (32%).
. Selon Dentsu Aegis, le mobile dépasse également le desktop cette année mais avec une part du marché digital de 56%.
. Zenith (Publicis) est sur la même longueur d’onde que ses concurrents : le mobile doublerait le desktop cette année et atteindrait 63% de PDM digital en 2019 (vs 45% en 2016). En 2019, le mobile représentera plus d’un quart des investissements publicitaires médias (26,4%) et se rapprochera petit à petit de la télévision dont la part est prévue à 32,4% en 2019.

 

Pour Zenith, le mobile sera quasiment le seul contributeur à la croissance publicitaire média entre 2016 et 2019, avec 75,7 milliards US$ de revenus supplémentaires en l’espace de trois ans, contre 4,4 milliards pour la TV et 2,5 milliards pour la publicité extérieure.

 

Le montant global des investissements pub sur mobile est estimé, cette année, entre 110 milliards US$ (Magna) et 116 milliards US$ (Dentsu Aegis). De son côté, Zenith prévoit qu’il atteindra 156 milliards US$ en 2019, soit presque le double de l’année 2016 (80 milliards US$).

Après un taux de croissance de +86% en 2015 et +48% en 2016, Zenith prévoit une évolution moyenne annuelle de +25%, entre 2016 et 2019, pour la publicité mobile sur smartphones et tablettes, toujours soutenue par l’expansion de la base utilisateurs, tandis que les revenus publicitaires sur les ordinateurs déclineraient de 2% par an,
De son côté, Dentsu Aegis annonce +30% pour la pub mobile en 2017 et +24% en 2018, avec des évolutions plus fortes encore pour la vidéo mobile (+47% et +33%) et pour le social mobile (+48% et +34%). Le Search mobile n’est pas en reste : +27 % en 2017 et +24% en 2018. Il pèserait plus de 58% du total Paid Search en 2017.

Les taux de progression annoncés par Magna sont en ligne avec les prévisions de Dentsu et Zenith: +33,1% pour la pub mobile en 2017 et +24,3% en 2018, puis +20,6% en 2019 et +16,4% en 2020.

En France, la publicité mobile (search inclus) n’atteint pas encore la moitié des investissements publicitaires en ligne, mais elle accélère. Les derniers chiffres du SRI lui attribuent une croissance de +63% et une part de 43% dans la pub digitale au 1er semestre 2017.

Sur l’ensemble de l’année 2017, Magna (IPG Mediabrands) prévoit une part de marché mobile dans le digital de 44,6%. A l’horizon 2021, celle-ci atteindrait 75%.
Zenith anticipe aussi que les investissements mobiles poursuivront leur forte croissance dans les prochaines années : +107 % entre 2016 et 2019. Les raisons avancées par l’agence du groupe Publicis sont : un marché plus mature, la hausse des usages, l’engouement pour le social, un meilleur ROI et des achats de plus en plus multi-devices. Pour Zenith, sur ces trois années, la croissance du mobile concernera davantage le display (+166%) que le Search (+75%). Le display mobile sera porté par le social (+196%) et par la vidéo (+162%). Les investissements mobiles deviendraient alors majoritaires en 2019 dans les dépenses Internet (display + search) avec 56,1% de PDM.

 

Les dernières prévisions de Zenith ont été annoncées en septembre 2017, celles de Magna et de Dentsu Aegis ont été publiées en juin 2017.

Emmanuel Charonnat


Ce qu’il faut retenir

. En 2017, le mobile dépasse le desktop dans les investissements publicitaires digitaux des annonceurs, dans le monde

. La prévision des agences médias pour le taux de croissances des dépenses mondiales en publicité mobile est d’environ +24% en 2018 

. La France rattrape son retard : le mobile dépassera le desktop en 2018 ou en 2019

. D’ici 2019, la croissance du mobile en France concernerait davantage le Display que le Search


Lire aussi :

Prévisions Marché Pub Mondial : un meilleur cru en 2018 (octobre 2017)

. Marché pub France : les prévisions de CB Expert pour 2017, 2018 et 2019  (octobre 2017)

Europe de l’Ouest : la croissance de la publicité média devient plus homogène (sept. 2017)

Publicité Monde : une grande variété des PDM Médias selon les pays  (septembre 2017)

Marché Pub aux US : une pause dans la croissance ? (septembre 2017)

Prévisions marché pub mondial 2019 : le mobile à la poursuite de la TV (septembre 2017)

Publicité en France : les prévisions de Zenith détaillées par média et par canal digital (septembre 2017)

Marché pub médias en France : les prévisions comparées de 4 agences médias (septembre 2017)

Marché Pub en Chine : le digital pourrait atteindre 63% de PDM en 2018 (septembre 2017)

Marché pub mondial : seulement +3,0% en 2017 selon GroupM  (septembre 2017)

. tous nos articles sur les prévisions pub 2017 et 2018


Accès aux prévisions mondiales de Zenith

Accès aux prévisions France et Monde de Magna

image_pdfimage_print
Print Friendly, PDF & Email
Article précédent

AdForecast 2017 : le feedback et les convictions d’ODDO BHF Media

Article suivant

La part du mobile dans le e-commerce grimpe à 30% au 1er semestre 2017

Vous pourriez également aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *