Adfight by Media.figaro : le projet d’EDF avec Havas Paris

Auteur : Pas de commentaire Partager :
image_pdfimage_print

Technologie rich media, expérience cross-device, ciblage des lectorats et native advertising, au coeur du projet « L’Avenir Electrique », l’un des 5 finalistes de la battle Adfight

Ce projet fait partie des 5 finalistes du concours de dispositifs créatifs digitaux Adfight organisé par Media.figaro. 2,5 Millions € d’espaces, un post-test d’efficacité et une vidéo best case sont en jeu. Les participants doivent utiliser les offres, supports et outils de la régie. Le vainqueur de cette battle digitale sera dévoilé lors d’une soirée le 13 décembre.

Le contexte et l’objectif
Cette campagne s’inscrit dans le nouveau positionnement stratégique d’EDF, « L’avenir Electrique », où il sera possible pour chacun de produire, partager, choisir, maîtriser sa propre électricité. Les objectifs sont de rendre tangible ce concept, démontrer le champ des possibles, prouver que cet avenir est déjà là, et personnaliser les usages.
EDF veut parler à tous les Français mais en s’adressant spécifiquement à plusieurs cibles en fonction de leurs habitudes de lecture : les enfants, les digital first, les digital natives, les curieux sensibles à l’art de vivre…

L’idée directrice du dispositif
EDF souhaite donner aux internautes un avant-goût de toutes les possibilités et innovations qu’ils auront entre leurs mains en matière d’électricité : passer de la pédagogie à l’expérience. Concrètement, des bannières proposeront, à l’aide d’une technologie rich media, de connecter le smartphone à son ordinateur : l’internaute peut ainsi prendre en main le contenu de la bannière. Il est invité à secouer son téléphone, souffler dans son micro, ou encore l’orienter vers le soleil. Des gestes simples qui lui permettront demain de produire de l’électricité chez lui.

L’activation sur les supports de Media.figaro
La campagne s’appuiera sur la diversité des supports de la régie pour proposer différentes manières de s’approprier « l’avenir électrique », en respectant la ligne éditoriale et en anglant les prises de parole en fonction des audiences de chaque support : Hugo L’Escargot pour engager les enfants ; le JDN, L’Internaute, Le Journal des Femmes, CCM pour atteindre les Digital First ; le site Nextplz pour convaincre les digital natives ou Millenials ; Do It in Paris pour toucher les curieux sensible à l’art de vivre, etc.
Après un exercice ludique et interactif entre smartphone et ordinateur, l’internaute peut découvrir la preuve du message de la bannière sur le site visité sous la forme d’un article en native, ce qui lui permet de rester dans le ton et l’esprit du contenu qu’il a choisi de consommer, sans basculer dans un univers de marque.

edf-image-1-def

L’expression créative :

edf-image-2-def« Soufflez dans votre téléphone pour faire tourner les éoliennes » sur Comment Ça Marche

edf-image-3-def-min« Pose deux doigts sur l’écran pour connecter ton énergie » sur Hugo L’Escargot

 

Le dispositif pourra être complété par une extension print sur la Une du Figaro Magazine.

Selon Virginie Maillebuau, chef du pôle publicité de la marque EDF, « aujourd’hui, il est de plus en plus difficile de se faire entendre sur Internet. Nous avons trouvé dans le concours Adfight l’occasion idéale de réfléchir avec l’ensemble des parties prenantes – annonceur, agence et éditeurs – à des moyens innovants pour lever ces obstacles ».

 

Emmanuel Charonnat


Lire aussi :

. Adfight by Media.figaro : le projet de Castorama avec TBWA Paris

Adfight by Media.figaro : le projet de Poiray

Adfight by Media.figaro : le projet de La Poste avec BETC

Adfight by Media.figaro : le projet de Nissan Europe avec TBWA\G1


Accès au site AdFight by Media.Figaro

Accès aux 5 projets détaillés des finalistes

image_pdfimage_print
Print Friendly, PDF & Email
Article précédent

Adfight by Media.figaro : le projet de La Poste avec BETC

Article suivant

Adfight by Media.figaro : le projet de Castorama avec TBWA Paris

Vous pourriez également aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *