Marché publicitaire : une reprise en 2021 et 2022 attendue partout dans le monde

Auteur : Aucun commentaire Partager :

La Chine serait le seul marché en hausse en 2020, tandis que le marché français aurait davantage chuté que le marché mondial, pour ensuite se démarquer en 2021

Après GroupM, Magna et Zenith en décembre, c’est au tour du réseau Dentsu de publier ses prévisions pour le marché publicitaire mondial (estimations 2020 et prévisions 2021/2022). Dentsu n’avait d’ailleurs pas fait de mises à jour intermédiaires de ses prévisions au cours de l’année 2020, contrairement aux autres réseaux qui en ont publié en juin ou juillet.
Sur l’année 2020, au niveau mondial, Dentsu est plus pessimiste que les autres réseaux avec une estimation de -8,8%, contre -4,1% à -7,5% pour les trois autres réseaux. Sa prévision est basée sur un plus petit nombre de pays (59) que les prévisions des autres réseaux (entre 70 et 80).
Pour 2021, Dentsu prévoit une reprise de +5,8% pour les investissements publicitaires dans le monde, puis de +6,9% en 2022.
Sa prévision 2021 est proche de celle de Zenith (+5,6%) et inférieure à celles de Magna (+7,6%) et de GroupM (+10,2%).
La croissance bénéficiera des événements sportifs de 2020 reportés en 2021: les Jeux Olympiques de Tokyo et le championnat d’Europe de football.
La chute de 2020 a notamment touché l’Amérique latine (-18,4%), l’Inde (-17,5%), le Japon (-16,6%), l’Espagne (-20,6%), l’Italie (-14,4%) et la France (-13,9%), tandis que la Chine est le seul marché en hausse (+1,6%).

Le  retour à la croissance est prévu partout en 2021, notamment au UK, en Inde et en Amérique latine où elle dépasserait les +10%. Les prévisions pour 2022 sont également positives partout. En France, la hausse serait de +8,9% en 2021 et de +6% en 2022.

 

L’accélération des investissements publicitaires sur le digital lui permet d’atteindre, selon Dentsu, pour la première fois 50% du marché pub total médias en 2021. La télévision descendrait sous le seuil des 30% de PDM (29,9%).

 

Emmanuel Charonnat


Ce qu’il faut retenir

. Sur l’année 2020, au niveau mondial, Dentsu est plus pessimiste que les autres réseaux avec une estimation de -8,8%, contre -4,1% à -7,5% pour les autres sources.

. La Chine serait le seul marché en hausse en 2020 (+1,6%).

. Pour 2021, Dentsu prévoit une reprise de +5,8% pour les investissements publicitaires dans le monde, puis de +6,9% en 2022.

. En France, la baisse serait plus marquée en 2020 (-13,9%), tandis que la reprise serait plus nette en 2021 (+8,9%) pour ensuite se limiter à +6% en 2022.

. L’accélération des investissements publicitaires sur le digital lui permet d’atteindre, selon Dentsu, pour la 1ère fois 50% du marché pub total médias en 2021.


Lire aussi :

. Marché pub mondial: GroupM, Magna et Zenith atténuent sensiblement leurs prévisions de baisse pour 2020 (décembre 2020)

Vincent Létang, Magna : «Les élections US ajoutent presque 1 point de croissance mondiale» (octobre 2020)

Adforecast#4 : la vidéo complète de la conférence (octobre 2020)

Publicité média : cartographie mondiale des prévisions 2021 de Magna et GroupM (octobre 2020)

Publicité média mondiale : un trou de 14 points dans la croissance (octobre 2020)

Prévisions publicité média : prudence et flexibilité aux commandes du marché français (octobre 2020)

Marché pub: les prévisions 2020 et 2021 dans le monde, en France et dans 12 autres pays (juin 2020)

Marché pub média et digital en 2020: les prévisions détaillées pour les USA, le UK et la France (juin 2020)

Le marché pub mondial est revu à la baisse de 15 points (juin 2020)


Accès à la publication de Dentsu

Article précédent

Les actifs jugent que les réseaux sociaux ne sont pas assez sécurisés pour être utilisés dans un cadre professionnel 

Article suivant

Les Français jugent le traitement des grands sujets d’information par les médias

Vous pourriez également aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.