Vaut-il mieux être une femme ou un homme ?

Auteur : Pas de commentaire Partager :

Le Chiffre de la semaine : un institut, une étude, un chiffre

8 Mars 2019
Le chiffre de la semaine
52%. C’est la proportion de Français qui estiment qu’il y a plus d’avantages à être un homme dans leur pays, tandis que seulement 7% trouvent qu’il y a plus d’avantages à être un femme et 21% qu’il n’y a pas de différence, selon une étude internationale d’Ipsos. Dans les 27 pays étudiés, ces proportions sont proches: 52% (être un homme), 12% (être une femme) et 26% (pas de différence).
La France est l’un des 3 pays, avec la Hongrie et les Pays-Bas, où la proportion de ceux qui pensent qu’il y a plus d’avantages à être un femme est la plus faible.
C’est aussi l’un des rares pays (avec l’Inde et la Malaisie) où il y a presque autant d’hommes (50%) que de femmes (53%) qui estiment que les hommes sont avantagés. Dans tous les autres pays, c’est d’abord (et nettement) un avis partagé par les femmes.

Parmi les autres enseignements de l’étude :
. 10% des Français ne sont pas à l’aise avec l’idée que leur manager soit une femme,
. 27% considèrent qu’on en a déjà fait assez comme ça pour l’égalité des droits entre les femmes et les hommes en France,
. seulement 33% des Français pensent que les jeunes femmes d’aujourd’hui vivront mieux que les femmes de la génération précédente.

Cette étude Ipsos a été menée du 21 décembre 2018 au 4 janvier 2019 auprès de 18 800 personnes âgées de 16 à 64 ans dans 27 pays.

 

Accès à toutes les rubriques «Le Chiffre de la semaine»

 

Emmanuel Charonnat

bandeau-cb-expert-fonce

 

Article précédent

TV, ciné, sport, musique… quelles sont les personnalités féminines préférées des Français ?

Article suivant

TV segmentée : testée et approuvée par les annonceurs

Vous pourriez également aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *