Perception versus Réalité : la peur et les nouvelles technologies nous voilent la face

Auteur : Pas de commentaire Partager :

Les internautes de 35 pays pensent que la grande majorité des personnes de leur pays sont équipées d’un smartphone et détenteurs d’un compte Facebook, ce qui est faux

Comme les éditions précédentes, sur des thématiques diverses et variées, l’édition 2017 de l’étude internationale d’Ipsos « Perception vs Réalité » montre les différences entre la réalité des faits et la perception qu’en ont les habitants des pays. Parmi les 21 questions posées, voici 5 exemples de surestimation, dont trois qui sont liées aux peurs (homicides, terrorisme, immigration) et deux aux nouvelles technologies (smartphones, Facebook).

1- Les citoyens pensent que le taux d’homicide augmente, ce qui est faux

Le taux d’homicide dans le monde a baissé de -29% depuis 2000. Il a baissé dans 25 pays, est stable dans 2 pays et a augmenté dans 3 pays. Et pourtant, dans 29 des 30 pays étudiés par Ipsos, les habitants pensent qu’il a augmenté. Seuls les Chinois sont conscients que le taux d’homicide a baissé dans leur pays (il faut dire qu’il a chuté de -65% !).
En France, le taux d’homicide a baissé de -11%. Il n’empêche que 44% des Français pensent qu’il a augmenté et seulement 10% de nos concitoyens savent qu’il a baissé.

 

2- Le nombre de décès lié au terrorisme est en recul ces dernières années alors qu’on pense généralement qu’il a augmenté

Entre les 15 années qui ont précédé le 11 septembre 2001 (1985-2000) et les 15 années qui ont suivi (2002-2016), le nombre de décès lié au terrorisme a augmenté dans 8 pays (dont la France, la Belgique, la Russie, Israël et la Chine) mais il a baissé dans la majorité des pays étudiés (25 pays dont la Turquie, le UK, la Colombie, l’Inde, l’Indonésie…).
Dans les 25 pays où ce nombre a baissé, seuls 4 pays ont une population qui en est (plutôt) consciente.
Le plus surprenant est que, dans les 6 pays où il n’y a eu aucun décès lié au terrorisme au cours des 15 dernières années, on trouve entre 18% (Nouvelle Zélande) et 40% (Corée du Sud) de répondants qui pensent qu’il y en a eu plus que les 15 années précédentes !

 

3- La proportion de prisonniers issus de l’immigration est nettement surestimée dans la plupart des pays

Le phénomène de l’immigration est généralement sur-estimé dans la plupart des pays. Ainsi, l’an dernier les Français pensaient, en moyenne, que les musulmans représentaient 31% de la population française alors que la réalité était de 7,5%.
Les craintes associées à cette immigration sont de toute évidence exagérées, comme le montre le résultat suivant : en moyenne les Français estiment que la proportion de prisonniers issus de l’immigration est de 49% en France, alors quelle est en fait de 21,7%. C’est encore pire aux Pays-Bas (51% vs 19,1%) et aux Etats-Unis (32% vs 5,2% !).
A deux exceptions près (Hong-Kong, Arabie Saoudite), toutes les populations étudiées surestiment la proportion de prisonniers issus de l’immigration dans leur pays.

 

4- Les internautes répondant à l’enquête pensent que presque tout le monde dans leur pays est équipé d’un smartphone, ce qui est faux

Les répondants à l’enquête sont des internautes (sauf dans 4 pays). Selon les pays, ils estiment que le taux d’équipés en smartphone, dans leur pays, varient entre 67% et 92%. Or, dans 10 des pays étudiés, le taux d’équipement est inférieur à 50% et dans 12 autres pays, il est compris entre 50% et 66%.
En fait, seuls les Danois ne surestiment pas le taux d’équipement en smartphone de leur pays.
En France, la surestimation est de +17 points (82% de perception vs 65% en réalité).

 

5- La proportion de détenteurs de compte Facebook est beaucoup plus basse qu’on ne le pense

La surestimation du taux de détenteurs de compte Facebook dans son propre pays est encore plus importante que la surestimation du taux d’équipement en smartphone. L’écart entre la perception et la réalité est d’au moins 16 points dans tous les pays étudiés et monte jusqu’à 56 points en Inde, où les répondants pensent que 64% les Indiens ont un compte Facebook alors que la réalité se situe à 8%…
En France, la surestimation est de +21 points (68% de perception vs 47% en réalité).

 

Ipsos calcule un score d’ignorance pour chaque pays en fonction des résultats de cette enquête et établit ainsi un palmarès entre les pays. La France a encore reculé dans ce classement : elle se place 23ème sur 38, alors qu’en 2016 elle était 21ème sur 40 et, en 2015 elle était 7ème sur 28… Et, au sein de la hiérarchie entre les pays européens, la France est avant-dernière, devant l’Italie, et bien loin des pays nordiques (Suède, Norvège, Danemark) qui sont les 3 pays, dans le monde, où les perceptions sont les plus proches des réalités.
A l’opposé, l’Afrique du Sud, le Brésil et les Philippines sont les 3 pays où les perceptions sont les plus éloignées des réalités.


Méthodologie :

 

Emmanuel Charonnat


Ce qu’il faut retenir

. Les citoyens pensent que le taux d’homicide augmente, ce qui est faux

. Le nombre de décès lié au terrorisme est en recul ces dernières années alors qu’on pense généralement qu’il a augmenté

. La proportion de prisonniers issus de l’immigration est nettement surestimée dans la plupart des pays

. Les internautes répondant à l’enquête pensent que presque tout le monde dans leur pays est équipé d’un smartphone, ce qui est faux

. La proportion de détenteurs de compte Facebook est beaucoup plus basse qu’on ne le pense


Lire aussi :

Perception versus Réalité : les Français dans le brouillard ? (édition 2016 de l’étude Perception vs Réalité)

Quels sont les plus grands préjugés des Français ? (édition 2015 de l’étude Perception vs Réalité)


Accès à l’étude internationale d’Ipsos « Perception vs. réalités »

Article précédent

Les usages mobiles comparés entre les pays européens

Article suivant

RGPD et e-mailing : le YES Data succède au Big Data

Vous pourriez également aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *