« De l’imagination avant toute chose », une tribune de Corinne Mrejen

Auteur : Pas de commentaire Partager :
image_pdfimage_print

Comment Team Media se réinvente, par Corinne Mrejen, Présidente de la régie du Groupe Les Echos-Le Parisien


« La scène se passe à la fin de l’année 1975, dans un laboratoire de l’usine Kodak à Rochester. Des ingénieurs du département de recherche du géant de la photographie viennent de mettre au point un prototype d’appareil photo, sans film, dont l’image s’affiche sur un écran de télévision. Mais devant le scepticisme des employés qui découvrent cette nouvelle invention, Kodak range son projet dans un tiroir. C’était pourtant l’ancêtre de l’appareil numérique d’aujourd’hui.

Autre époque, autre histoire. À la fin des années 1990, Netflix apparaît et propose un service de location de DVD livrés par la poste. Quelques années plus tard, alors que l’internet grand public s’est développé et que le haut débit prend de l’essor, Netflix opère un virage décisif, en se lançant dans la vidéo à la demande directement via internet… avec le succès que l’on sait.

Voilà deux façons de réagir face à un bouleversement technologique. Dans un cas, la firme est incapable d’anticiper les usages du futur. Dans l’autre, c’est tout le contraire.

Et si l’époque que traversent aujourd’hui la presse et les régies publicitaires était comparable ? La réponse est oui, pour plusieurs raisons.

L’émergence des GAFAS et des pure players, l’avènement du mobile et des mégadonnées, les habitudes de consommation des médias qui changent en permanence : notre univers médiatique et publicitaire est bousculé de toutes parts. De deux choses l’une : soit on considère cela comme une menace, soit on envisage cette concurrence multiforme avec enthousiasme et détermination. Mais une chose est certaine, les choses changent et n’ont pas fini de changer : c’est un contexte de transition permanente.

Comprendre cela, c’est remettre en question le modèle actuel des régies. Chez Team Media nous avons déjà entamé cette transformation en la centrant sur le triptyque publicité/journalisme de marque/événements. Nous devons aller au-delà de notre métier historique. Penser l’avenir ne signifie pas renoncer à tout ce qui a fait notre succès : mais cela implique toutefois quelques ajustements.

Le numérique d’abord : il fait maintenant partie intégrante de notre quotidien. C’est pourquoi nous supprimons le pôle numérique et l’intégrons dans tous les services de la régie. Ensuite, chacun de ces services doit pouvoir être expert dans son domaine : nous créons des BU sectorielles. Par ailleurs, pour accompagner le développement de la plateformisation, nous créons un pôle revenue management. Nous créons aussi le studio Imagine pour concevoir toutes les solutions de communication de nos clients, parce que nous croyons que la régie d’aujourd’hui doit se situer dans le prolongement du processus créatif des marques ; enfin une cellule Innovation pour anticiper l’avenir.

Parce que le monde change, la régie du futur se doit d’être prête à tout envisager, y compris révolutionner son modèle économique. Cela demande du temps, de la réflexion, et une sacrée dose d’imagination. C’est pour cela que chez Team Media, nous avons choisi la signature « Imagine », parce que l’imagination n’a aucune limite, et nous non plus ! »

Corinne Mrejen

Présidente de la régie publicitaire Team Media


Lire aussi :

« Notre enjeu est celui de la construction de valeur », une tribune de Corinne Mrejen

. La Presse au Futur, by Xavier Dordor

image_pdfimage_print
Print Friendly, PDF & Email
Article précédent

« L’OOH designed for customers », une tribune de Jean-François Curtil

Article suivant

L’HEBDO CB EXPERT – Expertise Médias, Marketing & Digital

Vous pourriez également aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *