Les réseaux sociaux s’imposent de plus en plus comme une source d’informations

Auteur : Pas de commentaire Partager :

Quels pays et quelles catégories de population utilisent les réseaux sociaux pour s’informer ? Quelles sont leurs motivations ?

Reuters social evol par media-min

En 3 ans, le proportion d’internautes américains utilisant les réseaux sociaux pour s’informer (46% début 2016) a quasiment doublé, dépassant la presse papier et se rapprochant de la télévision, selon l’étude internationale de Reuters Institute.

Sur l’ensemble des 17 pays de l’Union Européenne présents dans l’étude, la proportion est également de 46%, même si le Royaume-Uni (35%) et l’Allemagne (31%) sont encore loin de cette moyenne (pondérée par la taille des populations). La France est un peu en dessous de la moyenne.
Les Pays du Sud sont les plus concernés par cet usage (Grèce 74%, Portugal 66%, Espagne 60%, Italie), mais aussi certains pays de l’Est (Hongrie, Pologne) et du Nord (Suède, Danemark).

Reuters social 9 pays-min

Si 46% des Américains et des Européens s’informent avec les réseaux sociaux, ils sont 14% aux USA et 10% en Europe à les utiliser comme principale source d’information. Une proportion qui grimpe à 27% en Grèce, 18% en Australie et dans les villes brésiliennes, 16% au Portugal. Les Finlandais (5%) et les Allemands (6%) sont les plus réticents à s’informer prioritairement de cette manière.
Dans la plupart des pays, ce comportement a sensiblement progressé entre 2015 et 2016, notamment en France où il est passé de 5% à 9% en un an.

Reuters social main source-min
Sur l’ensemble des 26 pays étudiés dans l’étude (cf liste en fin d’article), il ressort que les réseaux sociaux sont la principale source s’information pour 28% des 18-24 ans, dépassant la TV sur cette tranche d’âge.

Reuters social by age-min
Les femmes sont plus nombreuses à s’informer à travers les réseaux sociaux : 55% vs 48% pour les hommes.

Reuters sources by gender and age-min
Sur Internet, les hommes découvrent des nouvelles plutôt en se rendant directement sur un site ou une appli, tandis que les femmes sont plus nombreuses à les apprendre à travers les réseaux sociaux.

Reuters social male vs female-min

Les principales motivations à l’usage des réseaux sociaux sont la présence d’alertes et de breaking news, ainsi que la simplicité de l’accès à une grande variété de sources. Puis la possibilité de commenter et de partager les infos.

Reuters social motivations-min

Sur l’ensemble des pays étudiés, Facebook (44%) et YouTube (19%) arrivent en tête des sites les plus utilisés pour s’informer, comme pour les autres usages. Twitter est 3ème, devant WhatsApp et Google+.
Au Japon, YouTube arrive en tête et Twitter fait jeu égal avec Facebook. En Corée du Sud, la messagerie locale Kakao Talk rivalise avec Facebook.

Reuters social networks-min

Pour cette étude, 53 314 individus ont été sondés par l’institut YouGov, entre fin janvier et début février 2016, dans les pays suivants :

Reuters methodologie-min

Emmanuel Charonnat


Ce qu’il faut retenir

. 46% des Américains et 46% des Européens s’informent avec les réseaux sociaux, un usage plus marqué dans les pays du Sud

. 14% des Américains et 10% des Européens utilisent les réseaux sociaux comme principale source d’information

. les réseaux sociaux sont la principale source d’information pour 28% des 18-24 ans (vs TV à 24%)

. top 3 des réseaux sociaux pour s’informer : 1-Facebook, 2-Youtube, 3-Twitter


Lire aussi :

Europe : le match TV vs Internet pour s’informer, pays par pays

Réseaux sociaux : la France et l’Allemagne plombent les statistiques européennes (juin 2016)

La crédibilité de l’info sur Internet recule en France (février 2016)


Accès aux résultats complets de l’étude Reuters Institute

Article précédent

L’HEBDO CB EXPERT – Expertise Médias, Marketing & Digital

Article suivant

Les études de la semaine du 20 juin 2016

Vous pourriez également aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *