Deuxième année consécutive de remontée pour le marché mondial de la musique

Auteur : Pas de commentaire Partager :
image_pdfimage_print

L’envolée des revenus du streaming accélère et porte les revenus digitaux à 50% de PDM dans le marché mondial de l’industrie musicale

Le marché mondial de l’industrie musicale poursuit sa tendance à la remontée, amorcée l’an dernier après une période de quinze ans où il a baissé de presque 40%. Il est estimé à 15,7 Milliards de dollars en 2016 par l’IFPI (International Federation of the Phonographic Industry), en progression de +5,9% vs 2015, après une hausse +3,2% en 2015 vs 2014.
C’est l’évolution la plus favorable depuis que l’IFPI suit ce marché, soit depuis 1997.

 

C’est toujours en Amérique Latine (+12%) que la croissance est la plus forte. En 2016, l’Amérique du Nord se distingue avec une hausse de +7,9%, après un pâle +1,4% en 2015. En Europe, le marché a également progressé plus fortement  (+4%) en 2016 qu’en 2015 (+2,3%). Une tendance qui concerne particulièrement la France puisque le marché musical y progresse de +5,4% après une année 2015 en recul de -7%, selon les données publiées par la SNEP.


La croissance est évidemment tirée par les revenus digitaux (+17,7%) : ils représentent désormais 50% des revenus contre 45% en 2015, tandis que les revenus physiques descendent à 34% (vs 39% en 2015). Ces derniers sont en recul de -7,6%.

En particulier les revenus du streaming ont accéléré leur rythme de croissance en 2016 (+60%), en comparaison à 2015 (+47%) et à 2014 (+36%). A la fin de l’année 2016, il y avait 112 millions d’abonnés payants aux services de streaming musical.

En revanche, les revenus des téléchargements chutent de -20,5%.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les services de vidéo financés par la publicité (User upload video streaming services), tels que YouTube, comptent 900 millions d’utilisateurs et ont généré 553 millions de dollars de revenus en 2016 via les reversements de droits (vs 634 millions en 2015).

Parallèlement, les abonnements des services de streaming audio apportent plus de 3,9 Milliards de revenus avec 212 millions d’utilisateurs (payants ou non).

A partir des derniers chiffres connus (2015), l’IFPI estime que Spotify reverse 20 US dollars par utilisateur tandis que YouTube reverse 1 US dollar par utilisateur musical.

 

Emmanuel Charonnat


Ce qu’il faut retenir

. Deuxième année consécutive de remontée pour le marché mondial de l’industrie musicale : +5,9% en 2016

. Les revenus digitaux représentent désormais 50% des revenus vs 34% pour les revenus physiques

. La croissance est portée par le streaming qui accélère (+60%) alors que les revenus du téléchargement (-20,5%) et des revenus physiques (-7,6%) sont en baisse

. Les abonnements des services de streaming audio apportent plus de 3,9 Milliards de revenus avec 212 millions d’utilisateurs alors que les services vidéo comme YouTube apportent 553 millions de dollars avec 900 millions d’utilisateurs


Lire aussi :

Le marché mondial de la musique est en hausse pour la première fois depuis 10 ans  (avril 2016)

Musique : les chiffres-clés du marché du streaming en France (mars 2017)

Le marché français de la musique enregistrée en hausse de +5,4% en 2016  (mars 2017)

Musique à la radio : moins de nouveautés, plus d’uniformité  (France, mars 2017)

Le téléphone mobile, support idéal pour écouter de la musique … à son domicile (mars 2017)

Les Français reconnaissent la richesse de l’offre musicale en ligne  (février 2017)

Les nouveaux moments du streaming musical (janvier 2017)

Les tendances 2015-2020 de l’industrie des médias (oct. 2016)


Accès au rapport IFPI Global Music Report 2016

image_pdfimage_print
Print Friendly
Article précédent

Applis mobiles : téléchargements et dépenses s’envolent dans le monde au T1 2017

Article suivant

Kantar Media crée le Ad Positive Score sur les internautes les plus exposés à la pub

Vous pourriez également aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *